Mali: cinq présidents ouest-africains à Bamako pour tenter de résoudre la crise politique

1

Les présidents du Niger, du Nigeria, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et du Ghana vont essayer à leur tour, après le passage de la délégation de la Cédéao, de trouver une solution à la contestation qui agite le Mali depuis maintenant six semaines.

Le président ivoirien Alassane Ouattara est le premier dont l’avion a atterri à Bamako bien à l’heure, ce 23 juillet 2020. Son homologue du Sénégal, Macky Sall est également arrivé, visage masqué pour le Covid-19. Ils ont été suivis par les présidents Muhammadu Buhari du Nigeria, Mahamadou Issoufou du Niger et Nana Akufo-Addo du Ghana. Tous ont été accueillis par le chef de l’État Ibrahim Boubacar Keita à l’aéroport

L’opposition réclame le départ du Premier ministre

Les cinq chefs d’État vont passer quelques heures à Bamako pour participer au règlement de la crise politique locale. Une mission de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), qui a déjà séjourné ici, a fixé la ligne rouge : pas question de céder à la demande de l’opposition de démission du président Ibrahim Boubacar Keïta, demande formulée par l’opposition.

Les cinq chefs d’État vont camper sur cette position. Néanmoins, il faut souligner que l’opposition n’en fait plus sa priorité absolue. Dans un document consulté par RFI, l’opposition réclame le départ du Premier ministre Boubou Cissé. « C’est non négociable », insiste un opposant.

Rencontre avec l’imam Dicko

……..lire la suite sur rfi.fr

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. KOUFOUHORO, KOUNFIN, MEKANINSIEN KEH 23 Juil 2020 at 16:47
    🤣 ILS PRIENT DANS LES LANGUES DES ARABES SANS PARLER ARABE!🤣

    🤣 ILS VIVENT SOUS LES LOIS FRANCAISES N ETANT PAS FRANCAIS ET NE PARLANT PAS FRANCAIS!🤣

    🤣 ILS SONT PERDUS ! LEURS GUIDES ‘LES LARBINS ARABO-FRANCAIS’ SONT AVEUGLES ET BETES!🤣

    tcheh…ne yere teh Kinguiranke don tukuninw! Anw balimakeh, nin ka ban, i ka ke i yere ta ye sa! in tchiya! i senke la!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here