Mali : Goïta affirme avoir demandé “la relecture de certains accords de coopération militaire”

0

– “De nouveaux accords ont été signés”, a-t-il également annoncé

Le colonel Assimi Goïta, président de la transition du Mali, a indiqué, mercredi soir, avoir demandé la relecture de certains accords de coopération militaire et établi de nouveaux accords, dans une adresse à la nation, à l’occasion du 61 e anniversaire de l’armée malienne.

« Par une analyse objective du contexte actuel et en tenant compte des intérêts vitaux de notre pays, nous avons demandé la relecture de certains accords de coopération militaire. Dans le même temps, de nouveaux accords ont été signés, toujours avec comme objectif essentiel, la sécurisation des Maliens et de leurs biens », a déclaré le Chef de l’Etat malien.

Dimanche dernier, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, avait annoncé à la chaîne d’information France 24 que le Mali avait officiellement demandé à la France la révision des accords de défense qui lient les deux pays.

Par ailleurs, le colonel Goïta, a précisé qu’à « ce jour, les efforts de l’État se sont focalisés sur l’amélioration de la gouvernance de l’institution militaire, marquée par la réforme du système de gestion des ressources humaines et du renforcement des capacités opérationnelles de notre Armée ».

« Dans le but de faire de notre outil de défense la véritable expression de notre souveraineté nationale, de profondes réformes ont été engagées afin de le moderniser et de l’adapter au contexte sécuritaire et sociopolitique de notre pays » a-t-il ajouté.

Le Chef de l’État a souligné que sur « le plan opérationnel, les efforts ont essentiellement porté sur l’acquisition d’armements majeurs, aériens et terrestres, avec un accent particulier sur le renforcement des chaînes d’approvisionnement et de soutien aux Forces ».

Goïta a affirmé que l’armée républicaine du Mali est actuellement engagée sur plusieurs fronts. « Qu’il s’agisse de la défense de l’intégrité du territoire, de la protection des personnes et de leurs biens, ou de la participation aux actions de développement du pays, l’armée a toujours répondu à l’appel de la mère patrie », a-t-il martelé.

Et d’ajouter « d’où la nécessité de renforcer, sans relâche, ses capacités opérationnelles et d’améliorer les conditions de vie des soldats qui ont décidé de défendre le pays au prix de leur vie ».

Goïta a noté que ce 61 e anniversaire intervient cette année dans un contexte particulier en raison des récents évènements dans l’espace de la sous-région ouest-africaine.

Il a indiqué que « contrairement à l’objectif recherché par certains, à travers ces événements, les Maliens, ont su se surpasser dans un vaste élan de communion autour de ce que nous avons de plus cher, notre patrie. En tout état de cause, l’armée est entièrement solidaire du peuple malien dont elle est partie intégrante ».

 

SOURCE: https://www.aa.com.tr/fr

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here