Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta va-t-il limoger son Premier ministre?

2

Qui veut vraiment faire partir le Premier ministre malien ? Des religieux demandent son départ. Vent debout, l’opposition malienne réclame aussi son limogeage. C’est au tour du parti présidentiel, le Rassemblement pour le Mali (RPM) d’aller dans la même direction, en menaçant même Soumeylou Boubeye Maïga et son gouvernement du dépôt d’une motion de censure à l’Assemblée nationale.

Pour justifier leur démarche inédite, des députés du Rassemblement pour le Mali (RPM) parti au pouvoir, se sont exprimés dans la presse. En évoquant notamment « l’échec de la politique gouvernementale en matière de sécurité ». « Rien ne va au Mali. C’est ce qui explique le projet de motion de censure », a déclaré, de son côté, ce dimanche soir, Sékou Niamé Bathily, représentant du même parti présidentiel, lors d’un débat télévisé.

La bronca contre le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga est également menée par deux influents leaders religieux : l’imam Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali et le chérif de la localité de Nioro.

L’opposition réclame aussi « la tête du Premier ministre ». Tous les regards sont désormais tournés vers le président de la république, Ibrahim Boubacar Keïta, qui, d’après nos informations a reçu ce dimanche celui qui est encore son Premier ministre. Il sait qu’il lui doit en partie sa réélection à la tête du pays. Va-t-il le limoger ? Va-t-il le sacrifier ? Ou va-t-il plutôt, contre vents et marées, lui renouveler sa confiance, en procédant simplement à un remaniement ministériel ?

Par RFI Publié le 15-04-2019

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Il n’a pas le choix s’il veut continuer au pouvoir, cela est indéniable; c’est une grande erreur politique en faisant intégrer les religieux dans l’arène politique malienne. Pour corriger cette insuffisance, il faut beaucoup d”intelligences et de tacts qui font défaut à nos politiciens véreux, incapables et indignes. C’est dans ce sillage qu’il faut prévoir le prie, la chute totale de ce pays dans gouffre amer, aucune prière ne pourra nous aider, car les imams sont les plus grands malfaiteurs aujourd’hui, d’ailleurs à titre d’exemple nous avons vu un iimam impliqué dans le vol d’une voiture, ils font toutes sortes de bêtises alors qu’ils devraient être des références, des exemples dans la conduite de notre société. Notre société a déjà disparu par manque de référence, le dernier rempart, c’est dommage pour une grande société comme celle du Mali.

  2. 1- On est bien curieux d’en savoir davantage de la part de RFI ou de France 24, puisque ce sont des médias qui ont habitué opinion et auditeurs à prédire avec justesse sur les températures qui ont fait hier et celles qui sont très susceptibles demain_______________________!

    2- Et pour rappel, les Maliens et le monde entier ont su le nom de leur “président de la Rép.” avant la décision de la Cour Constitutionnelle; donc le scoup doit être plus facile avec un 1er ministre_____________!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here