Mali: Les organes de la transition

4

Ils sont au nombre de trois : le président et le vice-président, le gouvernement et le conseil national de transition

Les journées de la concertation nationale sur la transition ont pris fin samedi dans l’après-midi sur une note de satisfaction générale. La feuille de route et la charte de la transition ont été adoptées par les participants par acclamation à l’issue de trois jours de travaux.
Il faut rappeler que ces assises avaient comme objectif de réunir les forces vives de la nation pour convenir des modalités pratiques de la transition. Spécifiquement, il s’agissait de définir les grands axes de la feuille de route et d’élaborer la charte de la Transition à savoir les organes, les attributions, le mode de désignation et la durée.

Plus de 500 personnes ont pris part à cette rencontre. Elles ont été réparties entre cinq groupes de travail et leur mandat était d’examiner, d’enrichir et d’amender les projets de documents relatifs aux grands axes de la feuille de route et de la charte préparés par les experts commis à cette tâche par le Comité national pour le salut du peuple (CNSP).

SIX AXES- Sur le projet de feuille de route, les participants ont retenu six axes : le rétablissement et le renforcement de la défense et de la sécurité sur l’ensemble du territoire national, la promotion de la bonne gouvernance, la refondation du système éducatif, les réformes politiques et institutionnelles, l’adoption d’un pacte de stabilité sociale et l’organisation des élections générales.

Concernant la charte de la transition, dans le préambule, il a été décidé de magnifier le rôle historique joué par le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) et le Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP). Les organes suivants ont été retenus : le président de la transition, chef de l’État, le vice-président, le gouvernement de transition composé de 25 ministres au plus et le Conseil national de Transition qui est l’organe législatif composé de 121 membres.

………LIRE LA SUITE SUR LESSOR.SITE

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Des bandes de militaires ratés qui ont été recrutés par leur géniteur pour gaspiller nos francs, depuis 2012 cette armée n’a jamais conquis un village aux mains de rebelles, toujours elle se fait avoir, ce montage grotesque de Diawwara n’ira nulle part , vraiment notre pays est maudit.

  2. On est pas encore sortie de l’auberge .
    Une bande d’incapables qui s’appellent CNSP qui refuse d’aller justifier leur salaire en allant au front .
    Mais qui veulent profiter des armes à leurs possessions pour usurpe le pouvoir
    Mais qu’il sache qu’on se rappel tous du cas sanogo qui a finit par nous dans une merde qui s’appelle ibk

  3. Un président, un vice-président et un gouvernement…
    Est-ce que le vice-président va assurer les fonctions de premier ministre ? Sinon, à quoi sert le vice-président s’il faut encore un premier ministre ?
    Voilà encore un bon exemple de gaspillage de l’argent du contribuable Malien pour un simple jeu de partage de pouvoir.
    Quels sont les critères et modalités de désignation des membres du Conseil de la Transition ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here