Participation au nouveau gouvernement : Le FSD en rangs dispersés

4

Info express. Pour la participation au nouveau gouvernement  le FSD (Front pour la sauvegarde de la démocratie) risque d’aller en rangs dispersés. En effet le front de l’opposition n’est pas parvenu à accorder les violons entre ses membres au sujet de sa participation dans le nouveau gouvernement. Ainsi, trois partis politiques ( PARENA, PDES , PDP) sont prêts à signer leur entrée dans l’équipe BOUBOU conformément à un accord politique qui sera signé entre le pouvoir et l’opposition. Mais d’autres membres du FSD estiment que cet accord n’offre pas suffisamment de garanties leur permettant d’entrer dans le gouvernement. Comme on le constate l’opposition se fissure.

 Les non signataires de l’accord politique avec le PM sont:

Côté du FSD 

URD

MPR

CNID

FAD

Des autres opposants :

FARE

SADi

ADP-MALIBA

Les signataires sont: 

CÔTÉ FSD : 

Le PARENA,

Le PSP

Côté COFOP :

Poulo,

Bathily,

Mamadou Traore.

Les autres signataires sont: Les groupes armés signataires de l’accord d’Alger

EPM

la société civile.

Source : L’AUBE

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Le gouvernement doit etre forme’ avec les signataires.
    Le jour ou’ les mecontents reviennent a’ des meilleurs sentiments, on peut toujours leur trouver quelques postes ou’ ils contribueront au redressement du Mali!
    NOTRE FASO DOIT AVANCER ET IL AVANCERA INCHALLAH!!!!!!!

  2. ILS MANGENT LA CHAIR DU PEUPLE MALIEN ET BOIVENT SON SANG

  3. La CMA exige 3 portefeuilles stratégiques pour son entrée au gouvernement
    Par
    Journal – Le Témoin – 30 Avr 2019 ;

    ” … Il nous revient, de source bien introduite, qu’ils ont été entrepris par le président de la République en personne ainsi que par le nouveau chef du gouvernement auxquels ils ont posé un certain nombre de conditions… ” … /// …

    :

    Il faut continuer le dialogue.
    Pour l’arrêt de la rébellion, pour l’arrêt de cette guerre absurde contre l’ETAT Malien, pour l’abandon des velléités communautaristes, pour l’arrêt des violences intercommunautaires au Centre du Mali, pour l’abandon des velléités séparatistes, pour l’arrêt de ces stupidités indépendantistes… Pour notre bien Vivre ensemble, pour notre cohésion nationale…, pour la paix et l’Unité du Peuple Malien. Acceptons l’entrée au gouvernement de toutes les compétences, y compris des ex-rebelles qui n’ont pas de sang sur les mains.
    Puisque en plus d’avoir été hors la loi, il nous revient que c’est eux qui veulent poser des conditions pour leur éventuelle entrer au gouvernement. Soit…
    Il revient maintenant, moi je l’espère, au Président de la République et à son nouveau Premier Ministre de poser des conditions à leur entrée dans le gouvernement, qui seraient entre autres l’arrêt total des hostilités, mais aussi et surtout la disparition totale de leurs ” drapeaux azaouade ” et autres banderoles indépendantistes. Et l’arrêt des provocations à l’égard de l’ETAT Malien. Et l’ouverture de toutes les écoles aussi bien dans le Nord du Mali que dans le Centre du Mali. Et la Réouverture des Centres de santé dans le nord du Mali comme dans le Centre du Mali.

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here