Politique : Le Rama chez les notabilités de Bamako

1

Après son congrès et sa prise de contact entre les membres du bureau politique national, le Rassemblement des Maliens (Rama) prend son bâton de pèlerin pour des visites de courtoisie à Bamako.

 

Pour ce faire, une forte délégation du parti conduite par le tout nouveau président Paul Ismaël Boro a rendu visite à la famille Niaré, la famille fondatrice de Bamako.

Cette visite rendue à la famille Niaré est l’une des toutes premières activités du nouveau bureau politique national du Rama a et la première d’une série de rencontres qui fera le tour des familles fondatrices (Niaré, Touré et Dravé) ainsi que certaines notabilités religieuses et des partis politiques, a confié un responsable du parti.

La délégation a été reçue au petit soir du jeudi par le par le patriarche et ses conseillers. Une délégation composée d’une vingtaine de membres du bureau politique parmi lesquels des présidents d’honneur et des vice-présidents.

Pour le président Paul Ismaël Boro, il s’agissait essentiellement d’informer de la création du parti, de prendre des conseils et de confier le parti à la famille Niaré. « Cette visite s’inscrit dans le respect des valeurs sociétales de notre pays. Rendre à César ce qui est à César », a martelé le président Boro pour lancer que « le Rama ne peut véritablement commencer ses activités politiques sans au préalable venir informer la Niaré de son existence et prendre des conseils ».

Le patriarche et ses conseillers à leur tour ont remercié le parti de la démarche et surtout de l’esprit qui renvoie au respect des valeurs et des traditions de notre pays. Ils ont confié que « Rien que le nom du parti à savoir le ‘’Rassemblement’’. Selon lui, cela résume tout car il s’agit du pays. Appeler au Rassemblement pour travailler ensemble pour le Mali est le souci de tous ».

Des salutations, des remerciements et des bénédictions ont mis fin à la rencontre entre le bureau politique du parti Rama et la famille fondatrice de Bamako. Le Rama compte faire le tour de toutes notabilités coutumières, religieuses et politiques, a rassuré le président Paul Ismaël Boro.

Koureichy Cissé

xxx

RASSEMBLEMENT DES MALIENS

Prise de contact entre les 121 membres du BPN

 Après son premier congrès ordinaire en janvier 2022, le Rassemblement des Maliens (RAMA) a organisé une journée de prise de contact entre les 121 membres du bureau politique national. C’était le samedi dernier, au CICB sous la présidence de Paul Ismaël Boro président du parti.

« Se connaitre de vue, coller un visage sur chaque nom, entre nous membres du bureau politique national, tel est l’objectif de cette rencontre aujourd’hui », a lancé le secrétaire général du parti, Ibrahim Coulibaly dit IC.

Ils étaient en grande majorité présents à la rencontre de prise de contact, les 31 vice-présidents, les responsables de secrétariat, les présidents des commissions et le président du parti Paul Ismaël Boro. Ils étaient nombreux à venir des régions du Mali et aussi de l’extérieur pour participer à la prise de contact.

La rencontre de prise de contact a été aussi une occasion pour le parti de revenir sur les idéaux qui ont prévalu à la création du parti. Les 121 membres ont eu droit à des conseils et orientations de la part du conseil des sages et les présidents d’honneur à savoir Nouhoum Dembélé, le premier président d’honneur à vie. « Nous sommes des rassembleurs, alors, rassemblons-nous et rassemblons les autres autour du Mali. C’est ce qui fera la grandeur de notre parti », a conseillé le premier président du parti Rama, Nouhoum Dembélé.

Le président Paul Ismaël Boro a, quant à lui, remercié l’ancien bureau politique national provisoire qui a piloté le parti pendant 3 ans. A ses dires, ses membres n’ont ménagé aucun effort pour l’avancement du Rama sur l’échiquier politique national. Il a invité les 121 membres de l’actuel bureau à redoubler d’effort pour la réussite de leur mission pendant les 5 ans de mandat. Il s’agit entre autres de la cotisation mensuelle, la présence aux différentes réunions et le militantisme exemplaire.

Sur les questions politiques et sécuritaires, le président Paul Boro a salué l’effort des FAMa dans la sécurisation du pays et a invité les autorités de la transition et la Cedeao à tenir compte de la situation précaire du Mali lors du prochain sommet. Pour lui, les Maliens sont déjà éprouvés et il faut un consensus.

Des remerciements et des salutations ont mis fin à la journée de prise de contact des membres du bureau politique national ce jour au CICB.

 

Koureichy Cissé

 

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Boro il faut en finir avec des gestes ignobles et rabaissant de ce genre, soyons plus grands que ca car le Mali ce n’est pas Bamako mais peut-etre que Paul tu veux devenir le President de la Republique de Bamako

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here