Pour un nouveau Mali : Les Mouvements « AMP » et « Benkan » de Seidou Mamadou Coulibaly, main dans la main

0

La salle 1000 places du Centre International de Conférence de Bamako (CICB) a vibré le samedi 10 juillet dernier au rythme du lancement officiel des activités du Mouvement « Un Autre Mali est Possible » (AMP), un mouvement de soutien au Mouvement « Benkan », le Pacte citoyen de l’homme d’affaires, Seydou Mamadou Coulibaly, PDG de l’entreprise CIRA, non moins probable candidat à l’élection présidentielle de 2022.

La cérémonie de ce lancement s’est déroulée dans une atmosphère de convivialité, surtout avec beaucoup d’engagement de part et d’autre pour la reconstruction d’un nouveau Mali, sous le leadership éclairé du président du Mouvement Benkan, Seydou Mamadou Coulibaly. C’était en présence du président du Mouvement « Un autre Mali est Possible », Mohamed Lamine Baby, Ousmane Guoro, président des jeunes, ainsi que d’une foule nombreuse venue de toutes les communes du District de Bamako et environnants.

« Ensemble, soutenons le Mouvement « Benkan », le pacte citoyen. Notre partenariat nous conduira vers un Mali meilleur du Président Seydou Mamadou Coulibaly », ce sont, entre autres messages, que l’on pouvait lire sur les banderoles affichées dans la salle par les initiateurs du Mouvement AMP. Ainsi ont été lancées officiellement les activités du Mouvement AMP.

Le Mouvement « Un Autre Mali est Possible » est un regroupement de jeunes et de femmes qui existe depuis plus de dix ans. Il est dirigé par un homme très sage, un humaniste, un philanthrope, un patriote, l’ami des jeunes et l’ami des femmes en occurrence Mohamed Lamine Baby. L’objectif du Mouvement AMP, selon Ousmane Guoro, président des jeunes, ce jeune dogon bon teint, très dynamique, est de bâtir une nouvelle citoyenneté centrée sur les idéaux de la démocratie, de responsabilité, de justice, de transparence, de solidarité, de lutte contre la pauvreté et pour un cadre de vie meilleur. Le Mouvement AMP est présent dans différents quartiers, communes, et régions du pays, a-t-il ajouté.

« De vos analyses et la pertinence de vos recommandations pour la restauration des valeurs traditionnelles positives dont le Mali a besoin aujourd’hui. Pour notre part, nous ferons en sorte que le soutien de l’ensemble des citoyens du Mali vous soit acquis en toutes circonstances, dans les défis que vous aurez à relever, et surtout, pour faire aboutir les mesures que vous proposerez pour un autre Mali », a-t-il promis. Selon Ousmane Guoro, avec Benkan, le pacte citoyen « Un Autre Mali est Possible », un Mali dans lequel l’école sera un lieu de formation de citoyen de type républicain apte à organiser sa vie ; où les financements des projets des jeunes et femmes s’effectueront sans discrimination ; où les jeunes ne passeront plus leurs temps à prendre du thé ; qui fera la promotion des jeunes entrepreneurs ; où la lutte contre la corruption et la délinquance financière deviendront une réalité.

A travers ce nouveau regroupement, nous avons allons soutenir une vision nouvelle à travers un idéal porté par un nouvel homme, a laissé entendre Mohamed Lamine Baby. Selon lui, le Mali a besoin d’une race d’hommes d’Etat conscients des enjeux du moment et des défis à relever qui en plus bénéficient d’une parfaite connaissance de la gestion des affaires publiques. Nous avons écouté avec beaucoup d’intérêt et d’attention « l’appel pour le Mali de Mopti ». Seydou  Mamadou Coulibaly, nous vous avons compris et avons décidé avec détermination de vous accompagner, a-t-il déclaré.

Pour sa part, le président du Mouvement « Benkan » se dit persuadé qu’un autre Mali est possible. Seydou Mamadou Coulibaly dira même qu’un autre Mali est une nécessité. Selon lui, « la détermination des hommes et des femmes du Mouvement AMP rencontre la volonté de Benkan de créer un Mali qui peut permettre au paysan d’aller au champ, au berger de faire paître son troupeau, à l’ouvrier d’aller à l’atelier,  à l’élève et l’enseignant d’aller  à l’école et au travailleur de se rendre au bureau ou à l’usine. Pour Benkan, je le répète avec force, un autre Mali est une nécessité impérieuse ».

AMTouré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here