Préparatifs des élections législatives : Le premier ministre mobilise l’administration

0

Le personnel de commandement incarne la présence de l’État au niveau décentralisé. Il constitue, à ce titre, la cheville ouvrière de l’organisation des consultations électorales

Préparatifs des élections législatives, situation sécuritaire dans les différentes circonscriptions administratives, retour de l’administration dans les localités où elle est absente, Dialogue national inclusif, tels étaient, entre autres, les principaux sujets abordés lors de la rencontre, mercredi dernier, entre le Premier ministre Dr Boubou Cissé, les gouverneurs de régions et les préfets. C’était à la Primature en présence du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Ba et du directeur de cabinet du Premier ministre, Amadou Ousmane Touré.
Dans son discours introductif, le Premier ministre a d’abord transmis les salutations et encouragements du président de la République à ses hôtes du jour, ajoutant que le chef de l’État a instruit le gouvernement d’aller à la rencontre des populations, d’être à leur écoute attentive et d’apporter des solutions aux difficultés qu’elles rencontrent.
«Pour une gouvernance de proximité, qui mieux que vous pour illustrer cela au quotidien ? Vous êtes la courroie de transmission de l’État. Ceux qui incarnent la permanence de l’État, son visage, sa réalité physique, les dépositaires de son autorité», a-t-il laissé entendre au personnel de commandement, ajoutant qu’ils sont également chargés de porter et d’expliquer les choix et les politiques publiques, de mettre en œuvre les réformes dans les circonscriptions administratives jusqu’au dernier échelon. Mais également, de les adapter et de les justifier en permanence afin qu’elles soient comprises et acceptées par nos concitoyens. «En un mot, vous êtes la cheville ouvrière de l’État dont vous incarnez la verticalité. De plus en plus, vous êtes son horizontalité, car dans le contexte de démocratie et de décentralisation renforcées, les attentes légitimes des populations requièrent un État à l’écoute d’abord, puis au service du citoyen», a insisté le chef du gouvernement.
Selon Dr Boubou Cissé, la mission des représentants de l’État n’est pas des plus aisées. Il s’est dit conscient qu’ils sont confrontés à nombre de difficultés dans l’exercice de leurs missions. Pour lui, le premier défi est la sécurité du personnel de commandement et le deuxième, celui des moyens pour assurer les fonctions dans toute leur plénitude.

……….lire la suite sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here