Rassemblement pour le Mali : Bafotigui Diallo claque la porte

0
Bafotigui Diallo
Le député Bafotigui Diallo

Il avait démissionné du groupe parlementaire du Rassemblement pour le Mali (RPM) depuis le 10 octobre 2017. Le mardi 28 août 2018, Bafotigui Diallo,  député élu en Commune VI a quitté officiellement le parti au pouvoir.

Dans des correspondances adressées au secrétaire général de la section VI du RPM et au président de l’Assemblée nationale le mardi dernier, Bafotigui Diallo a officialisé sa démission du parti de Ibrahim Boubacar Kéita. Depuis le scandale des engrais frelatés en 2015 et la révélation de l’abatage des ânes par des Chinois en 2016, rien n’allait entre Bafotigui et le bureau politique national du RPM. Aussi, l’ancien soutien du président de la République pendant sa traversée du désert à l’Adéma PASJ, avait soutenu une autre liste aux élections communales de  novembre 2016 en Commune VI contre celle de son désormais ex parti. Une action qui fait perdre le candidat du RPM face à celui du principal parti de l’opposition. Cette dernière affaire avait conduit la suspension du député par la section VI du RPM en début 2017, pour deux ans. A la présidentielle de juillet 2018, il a appelé à voter Cheick Modibo. « IBK n’a pas la solution », croyait-il.

Interrogé sur sa destination, il a affirmé son adhésion à la Coalition CMD-2018 de Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara.

Au RPM, la démission du député divise. Si certains pensent que son départ  est « sans effet » d’autres le regrettent. « Je regrette sa démission. Tout départ d’un élu est une perte politique et sociale pour un parti. Bafotigui  a beaucoup contribué au débat démocratique au sein de notre parti », a déclaré Mamadou Diarrassouba, membre du bureau politique national du RPM.

Mais à la Section VI du RPM, la démission de Bafotigui est qualifiée de non-événement par le premier responsable de la section.

“Il n’était plus un militant de la section. Nous l’avions suspendu après les élections municipales de 2016, dès lors il n’était plus considéré comme militants du RPM, en tout cas en Commune VI”, a soutenu Dr Moussa Guindo, secrétaire général de la section.

Maliki Diallo     

Commentaires via Facebook :