Rebondissement dans le contentieux de la liste RPM à Gao : La Cour d’Appel de Mopti invalide la liste de Malick Alhousseyni

5
Malick Alhousseyni

Le contentieux qui oppose les deux tendances se réclamant du Rassemblement pour le Mali (RPM) à propos de la liste aux élections régionales de Gao, a connu son épilogue le 30 novembre dernier avec l’invalidation de la candidature de Malick Alhousseyni.

Le  procès qui oppose deux tendances se réclamant du RPM à savoir la liste Hamidou Issoufi Maïga et celle de Malick Alhousseyni pour les élections régionales reportées, a connu son épilogue, le 30 novembre dernier. La Cour d’Appel de Mopti a infirmé le jugement rendu par le tribunal de grande instance de Gao. Ainsi, la liste dirigée par l’ancien Ministre Malick Alhousseyni a été mis hors de course. Les conseillers de la Cour d’Appel de Mopti ont estimé que la conférence régionale, tenue par la tendance Malick Alhousseyni, est irrégulière pour défaut de qualité de ceux qui l’ont tenue.

Aussi, ils ont reconnu la pertinence de l’éclairage apporté par la 1ère vice-présidente du bureau politique national du RPM, Mme Kéïta Rokiatou N’Diaye. Ce verdict consacre une victoire politique et judiciaire pour Hamidou Issouffi Maïga dans la perspective des prochaines élections régionales.

B. Siby

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. L’article de la honte. Mopti n’est pas au Pérou, c’est au centre du Mali. Pour un journal digne de ce nom, ce ne vous coute rien de prendre votre téléphone, même le gardien du tribunal d’appel de Mopti peut vous dire que le juge a annulé toutes les listes litigieuses de Gao, celle de Malick Alhousseini comme celle de l’étranger Amidou Issoufi Maiga, dont l’imposition par le ministre de l’Administration Territoire, Abdoulaye Idrissa Maiga est en partie la cause de la crise politique de Gao.

  2. Au Mali, le ridicule ne tue plus. Ce Malick était , il y a juste 3 ans, un militant et membre du bureau National du PDES, je veus dire du parti de ATT. Aujourd’hui, il se bat pour les postes au sein du RPM. Quelle honte pour notre démocratie?. Mr Malick, SVP, ressaisissez vous. Vous êtes de la mauvaise graine dans une démocratie.
    C’est de la bassesse

  3. Je crois que pour des élections de ce genre, il faut finir avec la notion de liste, en mettant les candidats en compétition face à leurs électorats. Chacun doit compétir avec son équipe de campagne comme le cas des élections présidentielles. En outre, je crois que le RPM est parti qui doit faire beaucoup attention en s’inspirant des comportements de ADEMA-PASJ dans les années de ses gloires; où les grands ténors ses sont mis à s’abattre un à un pour affaiblir le parti et le conduire vers une implosion précipitée. C’est le même cas qui attend le pauvre RPM qui s’enlise chaque plus. Qu’Allah le tout puissant aide et protège le Mali.

  4. Tout ca à cause d’un ignorant Abdoualaye Idrissa Maiga,Ministre voleur de son Etat,mauvais perdant il est temps de se debarasser de ce Monsieur qui se croit blanc alors que tous le Mali l’a decouvert.
    Il trouvera sur son chemin les militants,il faut faire comme en France un Ministre qui n’arrive pas à s’imposer dans une localité est viré.

    • @Kassin
      Je vis A Gao, je te jure que Abdoulaye Idrissa Maiga ne peut même pas s’imposer dans son quartier de Farandjirey. Il n’a aucune relation, ne salue personne, ne fréquente pas de mosquée pas plus qu’il ne prend part à aucune manifestation sociale. Ce monstre de haine est parvenu à tuer le RPM à Gao parce que ce parti ne peut gagner ni le conseil régional gardé par un buste ni la mairie, gardée de main de maître par sadou Diallo, dont l’impopulaire Abdoulaye Idrissa maiga a contribué à booster la popularité à un niveau insoupconné. Cet monsieur va tuer la gouvernance IBK

Comments are closed.