Transition : le Colonel Assimi Goïta en précampagne ?

3

En octroyant à différentes casernes des forages estampillés en son nom, le vice-président de la transition, le Colonel Assimi Goïta, vient de se lancer sur le terrain politique.
Des forages estampillés en son nom ! Le vice-président de la transition, le Colonel Assimi Goïta, a-t-il troqué son uniforme kaki contre le costume des hommes politiques ? Difficile de répondre à cette question. Toujours est-il que le vice-président de la transition agit exactement comme un homme politique.
En effet, les Maliens l’ont vu offrir des dons dans les casernes. Jusqu’ici, tout va bien, puisque les militaires et leurs ayants droit en ont fortement besoin en cette période particulièrement dure.
Seulement voilà, les forages offerts portent le nom du Colonel Goïta, qui agit exactement comme l’aurait fait un homme politique, sauf que celui-ci serait dans son rôle.
Mais, à quelle fin, agit-il de la sorte ? Mystère et boule de gomme. Il faut dire que le Colonel Assimi Goïta n’est pas à son premier coup et certainement pas le dernier. Puisque l’on se rappelle, en octobre dernier, c’est lui qui a procédé à l’évacuation des ordures qui se trouvaient au dépôt de transit de Médina-Coura. À l’époque, des jeunes brandissaient des affiches à son effigie pour lui témoigner leur reconnaissance.
Aussi, au-delà de l’acte, l’on se demande d’où est-ce que le Colonel Goïta tire tout cet argent. Est-ce l’argent du contribuable, auquel cas, il n’a aucun droit de le dépenser ainsi ? Est-ce son argent personnel ? Là également, il doit dire aux Maliens comment il a gagné tout cet argent. Surtout que ni lui ni le président de la transition encore moins le Premier ministre n’a encore officiellement déclaré ses biens.
À l’analyse, on comprend aisément que le Colonel Assimi Goïta est non seulement dans la gouvernance mais aussi à la recherche de légitimité. Ce dont il n’a pas besoin puisque ça n’a rien à voir avec la vocation de la transition qui doit être purement technique.
Autrement dit, le rôle des autorités de transition se limite essentiellement à jeter les bases des grandes réformes. Ce que le Colonel Goïta n’a visiblement pas compris, ou fait semblant d’ignorer. Ce qui dans l’un ou l’autre cas serait très dommageable pour le Mali.
En tout état de cause, les Maliens sauront dans les jours à venir les vraies intentions du Colonel Assimi Goïta, qui commence à prendre goût au pouvoir. En tout cas, tous les ingrédients sont réunis pour que le Colonel Goïta descende un jour dans le marigot politique. Son passage à la tête de la vice-présidence du pays sera alors un tremplin pour lui.
Abdrahamane SISSOKO

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. De quelle pre-campagne parlez-vous ?
    On vous dit qu’aucun element de cette transition ne pourra se presenter pour les prochaines elections.

  2. Monsieur le journaliste il te manque réellement la formation de ce métier cherche à te former et mieux serait le plutôt possible .

  3. L’avocat du diable cherche à discréditer la seule institution qui peut sauver le Mali en jouant le rôle de garde fou pour assurer la bonne gouvernance contre ces acteurs politiques qui ont prouvé tout sauf leur patriotisme !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here