Transition politique au Mali : Pourquoi la tête de Choguel Maïga est mise à prix !

1

L’arrivée de Choguel Kokalla Maïga à la Primature a suscité de l’espoir dans les rangs du M5- RFP. Mais trois mois après, des ombres chinoises se sont dressées en embuscade. Pourquoi diable cette guerre de clochers ?

 Alors que le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga est sur tous les fronts, il se voit confronter à un lynchage médiatique qui ne dit pas son nom. Si certains politicards ont trouvé le prétexte dans son entêtement à organiser les Assises nationales de la Refondation (ANR), avec à la clé la mise sur les fonts baptismaux d’une Agence unique de gestion des élections (au lieu d’organiser directement les élections présidentielles), d’autres comme Clément Dembélé mènent un combat personnel. Manifestement, son «tube digestif» l’intéresse plus que tout autres choses et même le Mali. En effet, on se rappelle que ce dernier avait été pris en train de négocier au téléphone un poste de Premier ministre avec pleins pouvoirs pour lui, tout en promettant à son interlocuteur au bout du fil de le propulser président de la République.

Perspicace et politiquement averti, le Premier ministre Choguel n’en a apparemment cure des critiques qu’il essuie pourtant souvent  avec véhémence. Il sait que sa tête est mise à prix à un moment où il a besoin du soutien de tous. Il sait aussi qu’il a le soutien de son patron qui semble bien satisfait des actes posés par son Premier ministre. Il parle et agit pour lui. La combine contre le Premier ministre est d’autant plus anecdotique qu’elle ne s’occupe pas de l’essentiel. Tous veulent s’en prendre à lui malgré le fait qu’ils savent bien que le dinosaure du MPR n’est qu’un fusible. Ou bien veulent-il atteindre le président de la Transition, Assimi Goïta, en combattant son PM ? En tout cas, rien n’est moins sûr !

Adulé par certains, détesté par d’autres, Choguel sait qu’il n’est pas un prophète. Mais, il sait qu’il a une mission qu’il doit accomplir même contre vents et marées. Faisant face à la fois à la furie d’une partie de la classe politique et à la colère de la France, sans doute déçue de ne pas pouvoir le manipuler à sa guise et  pour avoir dit haut ce que tous les dirigeants africains murmurent, Choguel apparaît aujourd’hui aux yeux de nombreux Africains comme un «Sankara new look» sur le seul fait d’affronter la métropole.

Décidément, pour une raison ou une autre, aucun autre Premier ministre ne ferait l’affaire de tous au Mali d’autant plus que chacun semble avoir son agenda alors que les autorités travaillent manifestement à sortir le pays de l’ornière. Oublions alors un moment nos égos et mobilisons-nous derrière les autorités de la transition pour mener à bien les réformes indispensables à la survie de la nation !

Hachi Cissé

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. To begin we must not ever lose sight of Mali like much of Africa have been poisoned to bone by foreign religions that were not designed by us or for us but instead were designed to facilitate desires of others who later imposed those oppressive religions on our ancestors who generationally imposed on their children to follow those religions that cleverly prohibited us from evolving as needed to hold necessary meaningful existence in world. We now undergo escaping that condition plus by way of trial plus error have found with those religions being base of our community way of living we are unable to hold to foreign religions imposed on our ancestors by military conquest plus at times enslavement plus hold place in world civilization in our best interest with respect that is essential. Prime Minister Choguel Maiga perceive this condition plus act in accordance with remedying it. With return of Negroid African Julu Religion his ability to act in Malians best interest as friend to Negroid Julu religion will increase. Unto then Malians should continue to take notes on as circumstance allow Prime Minister Choguel Maiga act in Malians best interest.
    Those of political class opposing Prime Minister Choguel Maiga need desperately to be reinvented. Their position now taken against Prime Minister Choguel Maiga show they still hold to ass kissing of foreigners in hope of gaining government office that will facilitate them being corrupt plus having impunity. We are watching them plus will deal with them as fitting for conditions .
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here