Vœux de l’ADEMA PASJ aux médias : Une opération réussie !

0

L’ADEMA-pasj a présenté ses vœux à la presse depuis son mythique siège de Bamako Coura. Dans la foulée, Tiémoko Sangaré, président du parti a égrené l’actualité du parti en faisant le bilan de l’année 2015.

Celui qui préside aux destinées de la ruche depuis 8 mois a remercié la presse pour la forte mobilisation. Tiémoko Sangaré a d’ailleurs rappelé que durant la seconde moitié de l’année 2015, l’ADEMA a rencontré 23 partis politiques où le CE qu’il dirige a pris bonne note de toutes les préoccupations nationales. C’est pourquoi il a réaffirmé son attachement à l’accord de paix. Saluant la mise en place du nouveau gouvernement, le parti des abeilles a renouvelé son soutien aux actions du Chef de l’Etat, Ibrahima Boubacar Kéita.

L’ancien ministre de l’agriculture a réfuté les allégations faisant de l’Adema un parti craignant d’aller aux élections communales en vue.

Pour le président adémiste, tenir les municipales à la date du 25 Octobre 2015 n’était pas pour le bien du pays compte tenu du contexte difficile.

En outre, le Pr Tiémoko Sangaré  a fustigé ses détracteurs qui voyaient l’ADEMA  éclater lors du congrès tenu du 24 au 26 Mai 2015. « Congrès de tous les dangers pour beaucoup, ce fut finalement une grande fête », a-t-il lancé sans cacher sa joie.

Si la création d’un pôle de gauche a été évoquée par l’enfant de Bougouni, certaines divergences de point de vue planent avec l’actuel parti au pouvoir, le RPM.

Le chef adémiste est allé plus  loin en rappelant qu’il ne sera nullement dans « le déni de réalité ». Ce qui signifie que l’ADEMA dénoncera tout manquement dans l’exercice du pouvoir actuel.

 

La nouvelle du jour fut celle relative au nouveau siège de la ruche. D’après son président, « sa première sera posée dès la fin du 1ier trimestre 2016».

D’ici là, le parti sera en tournée dans la région de Sikasso pour une campagne de proximité auprès de ses militants du pays profond.

 

Idrissa Keïta

PARTAGER