PRESIDENTIELLE 2007 : FDR contre ADP

0

Des partis politiques et associations (RPM, Parena, CDS, Convergence-2007 et ADJ), décidés à réussir l’alternance politique à la faveur de la présidentielle d’avril prochain, signeront très prochainement une plate-forme électorale et un protocole d’accord politique, dans le cadre du Front pour la démocratie et la République (FDR) visant à empêcher la réélection du président ATT. Le FDR tenait sa toute première réunion dimanche au siège du Parena et entend tenir la dragée haute à l’ADP, favorable à un second mandat.

Le Front pour la démocratie et la République (FDR), initié par la CDS de Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise, le Parena de Tiébilé Dramé, le RPM d’Ibrahim Boubacar Kéita, l’ADJ du Pr. Abdoul Traoré dit Diop, et Convergence-2007 de Soumeylou Boubèye Maïga a tenu hier matin sa toute première réunion au siège du Parena. Le FDR est une alliance politique déterminée à s’opposer à l’Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP) alignée derrière ATT pour la présidentielle de 2007.

Pendant plus de 3 h, les premiers responsables de ces cinq partis et associations, accompagnés de deux de leurs proches collaborateurs, ont eu un entretien en tête-à-tête dans la salle de réunion du Parena. Aucun d’eux n’a pipé mot à l’issue de la rencontre. Ils ont laissé ce soin à leur porte-parole Djiguiba Kéita dit PPR, chargé de communication du Parena.

Selon PPR, la réunion avait pour but, de porter à la connaissance des leaders des cinq partis et associations initiateurs du FDR, le contenu du projet de plate-forme électorale et du projet de protocole d’accord politique, élaborés il y a quatre semaines. « Le document a été d’ailleurs unanimement accepté par chacun d’eux », a-t-il souligné.

Le but de la nouvelle alliance, à en croire son porte-parole, vise à assurer l’alternance politique en avril 2007 et la plate-forme va concerner toutes les élections. « Ce n’est pas un besoin électoraliste, mais d’alternance politique en 2007 », a précisé PPR.

Aux dires de ce dernier, les membres du FDR ont en commun le souci d’un meilleur devenir du pays et la volonté de réussir l’alternance politique. Il s’insurge contre ceux qui pensent que c’est un regroupement politique de plus qui n’aura qu’une vie éphémère. « L’ambition pour chacun de nous est d’éviter les erreurs du passé. Nous partagerons les mêmes idéaux même après les élections », a-t-il indiqué.

La plate-forme sera signée au courant de ce mois. PPR promet l’adhésion d’au moins une vingtaine de partis politiques. Le nouveau Front qui n’a pas encore de structure dirigeante sera doté d’une présidence tournante de six mois.

Abdrahamane Dicko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER