Bandjougou Danté, président de la MP : « On travaille aujourd’hui à misérabiliser la presse malienne »

2

Le président de la Maison de la Presse, Bandjougou Danté, présent à la cérémonie de présentation des vœux de Me Mountaga Tall à la presse, mercredi au patronat, a alerté les autorités de la transition sur la situation actuelle de la presse malienne. « Si cette liberté de la presse semble préserver, il y a de nouvelles violations de la liberté de la presse », a-t-il prévenu. Nous vous proposons l’extrait de son discours

« Si cette liberté de la presse semble préserver, il y a de nouvelles violations de la liberté de la presse. C’est l’entretien savant de la pauvreté. On travaille aujourd’hui à misérabiliser la presse malienne, à créer des conditions pour que cette presse ne soit pas épanouie et qu’elle meurt lentement mais surement, en la privant de ses ressources et en faisant en sorte que même les choses les plus élémentaires que sont les abonnements dans les départements ministériels soient coupés. Cela est méchant et impardonnable », a alerté le président de la maison de la presse.

Avant de lancer ce message « nous lançons un appel à toutes les forces démocratiques pour faire en sorte qu’on puisse travailler ensemble à créer un environnement favorable permettant à nos télévisions, radios, journaux, média en ligne de travailler dans l’épanouissement. Rien ne sert d’appauvrir quelqu’un pour lui faire perdre sa dignité ».

K. M. D.

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Monsieur Kankan,

    En d’autres termes vous dites à la presse de faire un autre métier. Vous cherchez ainsi à l’empêcher d’être un observateur de la classe politique. Bref vous voulez une presse à la mode chinoise. En résumé vous défendez totalitarisme.

    La presse doit rester libre et indépendante. Mais cette indépendance doit être réelle, les journalistes se doivent d’être des critiques intègres ne se contentant pas d’être des courroies de transmission de tel ou tel pouvoir. ILs doivent dire la vérité, y compris quand c’est difficile.

    Malheureusement par les temps qui courent, cela ne parait pas spécialement évident tant les fausses nouvelles /informations pullulent.

    Le président de la Maison de la Presse, Bandjougou Danté a eu raison de lancer ce message.

  2. Maybe press where possible should do what it do not want to do. That is adapt it’s withal to its financial condition. There are good minds working at journalism that would make great engineers plus other essential or/ plus vital workers upgrading living conditions but they fail by limiting their skills or could become skills disposition to story telling.
    Press should devote daily articles to abundance of useful feasible to employ information that may improve families living conditions. Our press in steps plus stages must redirect itself from attempting to fulfill misleading ways of Caucasian western democracy to fulfilling Greater Good ways of one party African democracy featuring feasible world class modern living, security, good governance plus education. Press should vigorously promote acquisition of higher education or/ plus useful skills. Thereof is life plus dignity for press that went astray but timely came back to it’s people.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here