Mali : malgré le coronavirus, IBK annonce le maintien de la date du second tour des élections législatives

8

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéîta, s’est adressé à la Nation le vendredi 10 avril, au cours de laquelle il a annoncé le maintien de la date du second tour des élections législatives. Cela malgré l’existence de la maladie à coronavirus (Covid-19) au Mali.

Maliweb.net – Pas de report ! Le second tour des élections législatives aura lieu bien  le dimanche 19 avril.  C’est ce qu’a annoncé le président de la  République, Ibrahim Boubacar Kéïta,  dans son adresse à la Nation. Selon IBK, la  décision d’aller aux législatives n’est pas le fait du gouvernement mais du Dialogue national Inclusif qui a mené ses travaux en totale indépendance, sans aucune interférence.

Le chef de l’Etat a assuré que la tenue des élections législatives participe à la pleine légalité constitutionnelle ainsi que le jeu normal des institutions. Faut-il à ce niveau rappeler que le mandat des députés a pris fin depuis décembre 2018. Le mandat des députés avaient été prolongé à deux reprises. Ce qui avait vivement été critiqué à l’époque par une partie de l’opinion, qui appelait à l’organisation  des élections législatives.

Pour le second tour prévu pour le dimanche 19 avril, le président de la République a engagé à appliquer toutes les mesures sanitaires et sécuritaires requises en lien avec la maladie à Coronavirus. Ce qui ne rassure pas  beaucoup de Maliens qui s’étaient déjà opposés  à la tenue du premier tour scrutin. Selon eux, il faut tout simplement reporter les élections. Le temps, disent-ils, de faire face à la maladie.

Pour rappel, le Mali, qui était épargné jusqu’ici a connu son premier cas positif de Covid-19, le 25 mars, soit quelques jours avant le premier tour du scrutin législatif, qui  a eu lieu le dimanche 29 mars. A ce jour, le pays enregistre plus d’une centaine de cas positif.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Pour le second tour prévu pour le dimanche 19 avril, le président de la République a engagé à appliquer toutes les mesures sanitaires et sécuritaires requises en lien avec la maladie à Coronavirus.

  2. Le chef de l’Etat a assuré que la tenue des élections législatives participe à la pleine légalité constitutionnelle ainsi que le jeu normal des institutions, bravo a ibk

  3. Dieu ne dort pas. Il agit pour son intérêt et l intérêt de son fils. Pas pour le peuple malien.
    Mais dieu est grand. Lui et son fils tomberont dans la tombe dans laquelle il envisage d’ enterrer le peuple malien et leurs adversaires

  4. Tout ce qui intéresse c est de voir sans scrupule son fils nommé président de l assemblée.
    Le Mali et les maliens n ont jamais été sa préoccupation.
    Le dilemme du malien est le suivant.
    Soit tu meure en allant voter contre lui et son enfant soit tu vis en t abstenant en laissant magouille et garder le pouvoir

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here