Santé et sécurité au travail : La SOMASST joue sa partition

0

La Société Malienne de Santé et Sécurité au travail (SO MA SS T) s’engage davantage dans la prévention des risques professionnels, à travers une rencontre d’échanges le 05 novembre dernier à la  maison des Ainés.

C’était à travers une conférence de presse présidée par Dr Seydou Sanogo, accompagné du Dr Abdoulaye Maïga chargé des questions scientifiques, Dr  Mahamane Koné vice-président et Dr Tamoura Aissata secrétaire aux relations extérieures.

Selon le bureau international du travail, 2,2 millions de travailleur dans le monde meurent chaque année dans le cadre de leur travail, à la suite d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle, soit 5000 personnes par jour dont 268 millions d’accidents de travail non mortels dans le monde. Au même moment, 160 millions de nouveaux cas de maladies professionnelles qui sont enregistrés.

L’OIT a déjà estimé à peu près 4% la part des indemnités et absences du travail dues aux accidents de travail et aux maladies professionnelles dans le PIB mondial.

« Quelques disponibilités de la statistique montrent que la possibilité pour un travailleur d’être victime d’un accident est 3 à 5 fois plus élevé dans les pays en voie de développement comme le Mali, que dans les pays industrialisés », a indiqué le président de la (SO MA SS T).

Face à cette situation, la (SO MA SS T) en tant qu’acteur en SST de façon bénévole entend jouer sa partition dans la prévention des risques professionnels.

D’après ses explications, la SST exige « des préventions comme débarrasser le milieu de travail de tous les dangers et nuisances dégagées par le travail, surveiller la santé des travailleurs par des visites médicales programmées, mettre en place le moyens de secours et premier soin. Et prendre part de la loi n° 92-020 du 23 septembre pourtant le code de travail dans le titre de IV sur hygiène sécurité et aussi dans la loi 99-041 du 12 Août portant le code de prévoyance sociale (INPS) ».

A.Y

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here