16ème session ordinaire du CA du CICB : Sous le signe de l’amélioration du cadre d’accueil

0

«Les défis sécuritaires auxquels le Mali doit désormais faire face après les attaques terroristes au Radisson Blu hôtel imposent au Centre International de Conférences de Bamako (CICB) une amélioration du cadre d’accueil».

C’est par ces mots que le ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo a ouvert la 16ème session ordinaire du Conseil d’administration du CICB, tenue le vendredi 11 décembre 2015 dans la salle Fodé Kouyaté de l’établissement.

Une session qui s’inscrit dans la dynamique de l’amélioration de la gestion du CICB. Retenu pour abriter le prochain sommet Afrique-France en 2016, le CICB est plus que jamais engagé dans une dynamique de plus d’efficience, afin de répondre aux attentes.

Pour cette 16ème session, d’ailleurs placée sous le sceau de la réflexion et du partage, les administrateurs ont planché sur le compte rendu de la 15ème session ordinaire, le point d’exécution des recommandations de la 15ème session ordinaire, le rapport d’activité du 1er janvier au 30 septembre 2015, le rapport financier pour la même période et bien d’autres questions diverses.

A l’issue de ces travaux, il ressort que le rapport d’activités de l’exercice 2015 à mi-parcours se présente comme suit: la dotation rectifiée s’élève à 1 539 383 172 FCFA, contre une dotation initiale de 1 454 641 780 FCFA.

S’agissant de la réalisation des recettes sur les ressources propres du 1er janvier au 30 septembre 2015, elle s’élève à 453 402 395 FCFA et les recettes totales encaissées pendant la même période sont de 424 360 395 FCFA, pour un total de 271 activités abritées.

Soulignons que cet établissement est plus que jamais sollicité, après la traversée du désert qu’il a connu après l’éclatement de la crise politico-sécuritaire dans notre pays en 2012.

A titre d’exemple, on peut citer la tenue récente dans ses locaux de la signature de l’Accord issu des pourparlers d’Alger, le sommet des chefs d’Etats et de Gouvernements du Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse, la Journée de l’industrialisation de l’Afrique et la 20ème édition de l’Espace d’Interpellation Démocratique.

Au cours de cette session, le ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, a fait observer une minute de silence en mémoire de deux grands noms du monde de la culture de notre pays récemment décédés, le costumier et styliste Kandioura Coulibaly et la grande voix du Super Biton de Ségou Toussaint Siani.

Yaya Samaké

PARTAGER