1er anniversaire du décès du président ATT : Le parti PDES rend hommage au père de la démocratie malienne

0

Pour rendre hommage à l’ancien président du Mali, Amadou Toumani Touré, décédé le 10 novembre 2020, le Parti pour le développement économique et social (PDES) a organisé une journée de prière et procédé à un don dans un orphelinat de Bamako.

C’était en présence de Moulaye Omar Haïdara, président du parti PDES, des cadres du parti et des chefs religieux dont le prêcheur Bandiougou Doumbia.

Après la séance de prière au siège du parti sis à Faladié, la délégation s’est rendue à la pouponnière 2 de Bamako située à la cité Unicef. Ladite pouponnière est l’œuvre de l’ancienne première dame et épouse du défunt président Amadou Toumani Touré dont elle est la marraine. Ce centre compte aujourd’hui plus d’une vingtaine d’enfants.

Le don était composé majoritairement de produits alimentaires notamment du lait, du riz, de couches etc. dont la valeur s’élève à plus de cinq cent mille FCFA (500 000 FCFA) et une enveloppe de 100 000 FCFA offerte par l’ancien président du parti et ancien ministre du régime ATT, Ahmed Diane Séméga. Aux dires des responsables du centre, il est confronté à beaucoup de difficultés depuis la chute du régime ATT.

« C’était très naturel pour nous de faire cette commémoration. Si on ne l’avait pas fait, on n’aurait pas rempli notre devoir », déclare le président du PDES Moulaye Omar Haïdara. Pour lui, cette commémoration qui marque le premier anniversaire du décès du père de la démocratie et est très importante pour le parti PDES.

Et de rappeler que celui-ci était un grand ami des enfants. Minime soit-il, selon le président Haïdara, ce don servira à quelque chose pour ce centre qui traverse des moments difficiles depuis un certain temps.

Pour terminer, Moulaye Omar Haïdara appelle les bonnes volontés à aider ces enfants qui manquent beaucoup de choses. « Magnifier les enfants, c’est aussi magnifier le président ATT », indique M. Haïdara.

Mantan Koné

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here