2ème réunion du Comité de Pilotage du Programme d’Appui à la Justice Malienne : La coopération entre l’UE et le Mali en matière de justice au centre des travaux

0
Election des membres de la Haute Cour de justice
La Haute Cour de Justice mise en place

Le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux et le Ministère des Affaires Etrangères, a organisé le vendredi 6 Novembre 2015, à l’Hotel Salam, le lancement des travaux du Comité de Pilotage du Programme d’Appui à la Justice Malienne (PAJM).

Deuxième du genre, après Décembre 2014, la cérémonie de lancement de cette rencontre était co-présidée par le Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Mme Sanogo Aminata Mallé, et Oumar Daou, représentant le Ministre de des Affaires Etrangères, en présence d’Alain Holleville, Ambassadeur de l’UE au Mali et de plusieurs autres personnalités.

Le PAJM est un complément aux programmes visant la stabilisation au Mali. Il est soutenu par de nombreux bailleurs, dont l’Union Européenne, qui l’a financé sur le 10ème Fed à hauteur de 12 millions d’euros, pour une durée opérationnelle de 48 mois.

Il faut souligner que ce programme fait suite à l’engagement des autorités maliennes depuis des années, notamment à travers l’adoption en 2000 du Programme Décennal de Développement de la justice (PRODEJ), de favoriser l’émergence d’une justice équitable et accessible pour tous au Mali.

Le PAJM vise trois grands axes prioritaires: l’amélioration des performances des structures judiciaires; le renforcement des valeurs de la justice et la lutte contre l’impunité et l’amélioration de l’accès à la justice.

A l’ouverture de ces travaux, SE Alain Holleville a indiqué que garantir un système de justice accessible, indépendant, impartial et ouvert à tous était essentiel pour une démocratie performante, respectueuse des valeurs fondamentales universelles et de l’Etat de droit.

Il a par ailleurs rappelé qu’il s’agissait d’une priorité pour l’UE, tout en insistant sur l’importance de la coordination entre tous les partenaires, essentielle pour garantir l’efficacité de notre action collective.

Mme le Ministre Sanogo Aminata Mallé, tout en saluant les participants, a dit la joie qui l’animait de présider cette rencontre. Le Ministre de la Justice a aussi invité les acteurs à tout mettre en œuvre pour assurer la modernisation de la justice, ce qui, selon elle, est l’un des priorités du gouvernement.

Elle a par ailleurs rappelé les objectifs de ce programme et détaillé les avantages qu’il allait apporter en temps et en matériels pour l’administration de la justice malienne. Mme la Garde des Sceaux a terminé ses propos en exprimant toute sa gratitude envers à l’Union Européenne pour sa contribution à la modernisation de la justice malienne, avant de donner l’assurance que son département ne ménagera aucun effort pour la réussite de ce programme et de déclarer les travaux de la 2ème réunion du Comité de Pilotage du Programme d’Appui à la Justice Malienne ouverts.

Le deuxième temps fort de cette rencontre a été la séance de questions des journalistes aux officiels, particulièrement au représentant du Ministre Diop, Oumar Daou, et à SE Alain Holleville, de l’Union Européenne. Les deux experts ont largement satisfait les préoccupations des représentants des médias.

Après le retrait du Ministre de la Justice, les  travaux ont continué par la présentation du rapport de démarrage de l’Assistance Technique du PAJM, un bref rappel des Recommandations du Comité de Pilotage du 4 décembre 2014, la validation du Rapport de démarrage du Comité de Pilotage PAJM et les Perspectives à court terme (d’ici la fin du premier trimestre 2016).

Les conférenciers étaient Baba Mahamane Maiga, Directeur National de la Cellule de Planification et de Statistique du secteur de la Justice et l’Ambassadeur de l’UE, SE Alain Holleville.

Mohamed Naman Keita

Commentaires via Facebook :

PARTAGER