Assises nationales de refondation : Le niet du Cadre d’Echanges des Partis Politiques

1

Dans un communiqué rendu public, le Cadre d’Echanges des Partis Politiques pour une Transition réussie est revenu sur sa rencontre avec le Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Même si les responsables du mouvement ont apprécié la démarche du président Goïta, ils ont réaffirmé leur refus de participer aux Assises nationales de la Refondation.

Vendredi 19 novembre 2020 dans la matinée, le Président Assimi Goïta a échangé avec le Cadre d’Echanges des Partis Politiques. La rencontre a essentiellement porté sur la participation des partis et mouvements politiques aux Assises nationales de la Refondation.

Selon le communiqué du directoire du Cadre, le Président de la Transition a demandé aux membres du parti « de faire fi des erreurs du passé et de se tourner vers l’avenir et d’accepter de participer aux Assises nationales ».

Le Cadre d’Echange, sous l’égide de Dr. Youssouf Diawara du parti ‘’Yelema’’, a précise le communiqué, signalé qu’à l’étape actuelle des choses et au regard de ce qui précède, leur mouvement ne prendra pas part à ces assises.

Par contre, la délégation a salué l’initiative du Président de la Transition et a promis de l’accompagner pour la réussite de la transition dans le respect strict du délai. Elle a appelé le Président Assimi Goïta à veiller au respect du délai et à l’organisation d’élections libres, transparentes et crédibles à date pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel normal.

Dans le communiqué, le cadre s’est engagé auprès du Président de la Transition de finaliser un document stratégique en cours d’élaboration pour lui remettre afin de l’aider à renforcer les actions allant dans le sens de la réussite de la transition.

Parmi la délégation, en plus de Dr. Youssouf Diawara, chef de la délégation, il y avait Baba Cissé de l’ASMA-CFP, Ismaël Sacko de Jigiya Koura, Amadou Koïta de l’EPM, Dr. Modibo Soumaré de l’ARP et Marimantia Diarra, président de l’Adéma-PASJ.

Koureichy Cissé

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Appeler le Président Assimi Goïta à veiller au respect du délai et à l’organisation d’élections libres, transparentes et crédibles à date pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel normal: Quelle paralysie d analyse! Comment pourrait on esperer d elections libres, transparentes et equitables dans un pays ou l etat n a meme pas control du 2/3 de son territoire. Quelle chantage! mais l heure n est plus a l’activisme politique non plus a la politique de partage de gateaux. Il est temps de se concentrer et s occuper de l ecssentiel.
    Tout le monde a interet a s ‘alligner derriere cette transition; car jusqu’au moment ou nous sommes ils ont fait preuve d’efficacite d’excellente performance et de sincerite.
    Je ne connais personne dans ce groupe opposant qui pouura faire mieux que Assimi et Choguel.
    Donc soyons patients avec eux, et je suis sure nous sortirons glorieux de cette crise.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here