Association Benkadi et Soroyiriwaton : Sangaré Aïcha Koné, une femme dynamique aux côtés de ses sœurs

0

A travers une journée culturelle couplée aux festivités du 8 mars, l’Association Benkady  et Soroyiriwaton a procédé au lancement officiel de ses activés au  Centre Multifonctionnel des Femmes de Lassa, le samedi 6 avril. Présidée par Mme Sangaré Aïcha Koné, l’association regroupe plus de 400 femmes de l’un des plus vieux quartiers  de la Commune IV du district de Bamako.

La date du 6 avril restera gravée dans les mémoires  des populations de Lassa en général et de celles des femmes dudit quartier en particulier. Porté sur les fonds baptismaux il y a environ 8 mois, c’est à cette date que l’Association Benkady  et Soroyiriwaton  a été officiellement lancée. Femme dynamique et rassembleuse, le combat de Mme Sangaré Aïcha Koné, initiatrice de plusieurs laiteries  (dont Danaya Nônô de Koutiala, Aïcha Lait)  à travers tout le pays, est désormais de promouvoir le développement local des femmes de Lassa, le quartier où elle réside désormais,  renforcer la cohésion sociale et l’entraide.

Convaincue que l’union fait la force, elle les a réunies  en association pour l’atteinte des objectifs. Aussi, à travers cette journée culturelle, l’épouse du ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine, Yaya Sangaré,  a magnifié toutes les femmes, qu’elle qualifie de braves, pour leur courage et leur abnégation.

A en croire Mme Sangaré Aïcha Koné, la création de l’association permettra d’apporter beaucoup de changements notoires dans les conditions de vie des femmes de Lassa. Forte d’une  bonne réputation et ce à travers la création de plusieurs activités génératrices de revenus dans d’autres localités dont sa ville d’origine, Koutiala, elle a lancé un appel, qu’elle espère audible, aux plus hautes autorités pour le financement au profit de l’Association Benkady et Soroyiriwaton de plusieurs projets tels que le jardinage, la teinture, la restauration, l’élevage, l’alphabétisation, l’assainissement, la sensibilisation des femmes et des jeunes sur les risques et dangers de la migration irrégulière.

Par ailleurs, Mme Sangaré Aïcha Koné a, au nom de l’association, remercié le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le Pr. Tiémoko Sangaré (parrain), Mme le ministre de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, Mme Diakité Aïssata Traoré (marraine) ainsi que le ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine, Yaya Sangaré, pour avoir financé la formation de 100 femmes sur la transformation des produits alimentaires.

Avant de se retirer, les personnalités présentes ont visité les différents stands des produits alimentaires transformés par les femmes de l’Association Benkady et Soroyiriwaton.

“Compte tenu du courage des femmes du Mali en général et celles de Lassa en particulier, nous voulons travailler dans la transparence afin de renforcer la paix, la cohésion sociale, la promotion du genre et des droits des femmes dans tout le Mali… Nous voulons le changement à travers l’engagement de tous contre les violences basées sur le genre”, a déclaré la présidente.

En cette période douloureuse, une minute de silence a été observée en la mémoire de la centaine des victimes de la tuerie d’Ogossagou, sur demande de la présidente Sangaré Aïcha Koné. Aussi, des prestations d’artistes ont rehaussé l’éclat de la cérémonie et plusieurs  messages  de sensibilisation et d’appel à la paix ont été passés par des enfants pionniers.

Alassane Cissouma

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here