Association des jeunes en mouvement pour le progrès : plusieurs activités réalisées en 2018

0

Dans le cadre de son 2ème anniversaire, l’association des jeunes en mouvement pour le progrès (Ajmp) a organisé, le jeudi 17 janvier, à l’école Emitec à Niamakoro Cité Unicef, une conférence-débat sur le thème «l’élève et le téléphone». La conférence était animée par le président de l’association, Mahamadou Issa Samaké, en présence du directeur général de l’école Emitec, Chiaka Samaké.

L’utilisation du téléphone portable par les élèves constitue aujourd’hui un phénomène inquiétant. Car cette utilisation n’est pas faite dans la plupart des cas par les élèves dans le bon sens. D’où la tenue de cette conférence-débat par l’association des jeunes en mouvement pour le progrès (Ajmp) pour sensibiliser les élèves à se servir du téléphone pour en faire un bon usage.

Dans son exposé, le conférencier, Mahamadou Issa Samaké, a indiqué que le constat général fait par les enseignants est que les élèves sont beaucoup accrochés à leur téléphone dans les classes. Toute chose qui, selon lui, joue considérablement sur le niveau des élèves. Il a ensuite épluché les avantages et inconvénients de l’utilisation du téléphone portable par les élèves. Et les a exhortés d’en faire un bon usage.

Rappelons que l’association des jeunes en mouvement pour le progrès (Ajmp) a réalisé, de janvier 2018 à ce jour, plusieurs activités. Sur le plan de l’éducation, elle a organisé des cours de soutien dans la période de mars 2018 à juin à l’endroit des candidats aux DEF, BT1 et BT2. Le taux d’admission pour les candidats au DEF est de 100%, 60% pour les candidats au BT1 et 80% pour ceux du BT2. En outre, l’association a organisé une conférence-débat à l’école Le Génie sur le thème «excellence dans les écoles».

Sur le plan de la solidarité, l’Ajmp a effectué une visite de courtoisie à l’Asaconia à Niamakoro pour présenter ses vœux de rétablissement aux malades et échanger avec le médecin-chef sur les modalités de fonctionnement de la structure. Elle a également organisé en décembre 2018 avec Think Pea-ARC-EMEP, une journée de caravane couplée à un débat public dans le cadre de la campagne de communication et de sensibilisation pour la prévention de l’extrémisme violent en commune VI au terrain de Magnambougou.

Il faut noter que l’Ajmp a été créée le 17 janvier 2017 et a comme objectifs : la recherche de l’emploi, la promotion de l’excellence dans les écoles, la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille et la solidarité.

Diango COULIBALY

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here