Capture du dividende démographique au Mali : Le ministre de la population lance la caravane de communication (CCSC) du projet Swedd

0

Le ministre de l’Aménagement du territoire et de la population, Adama Tiémoko Diarra a procédé le3 mai 2018 au Stade du 26  au lancement officiel de la caravane nationale de la communication en faveur du changement social et de comportement, qui se tient  du 3 au 9 mai 2018 dans les localités de Ségou, Sikasso et Koulikoro.

Les défis démographiques persistent dans les régions du sahel et au Mali le potentiel du dividende démographique reste faiblement exploité  entrainant une lente transition démographique gage d’un développement durable.  En vue d’inverser cette tendance 6 pays  de l’Afrique de l’ouest et du centre (Burkina, Mali, Niger, Côte d’Ivoire, Tchad  et la Mauritanie), ont mis en place le projet « Autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel (Swedd).

Un projet régional qui est d’une importance capitale pour le Mali  qui place les questions de populations au cœur du développement  comme indiqué par le ministre de l’Aménagement du territoire et de la population, Adama Tiémoko Diarra  dans son discours de lancement des activités de la caravane de communication pour le changement social et de comportement (CCSC) au Mali.

Du  3 au 9 Mai 2018,  la caravane sillonne les régions de Koulikoro, Ségou et Sikasso  avec comme  trajet les villes de Doïla, Ségou, San, Koutiala, Sikasso et Bougouni pour véhiculer les messages du projet Swedd.

Notons que la caravane de communication pour le changement social et de comportement du projet « Autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel (Swedd), s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de communication du projet Swedd. Une communication qui prend en compte les messages des leaders religieux et des chefs traditionnels liés à l’ accès aux services de santé reproductive , maternelle, néonatale, infantile et nutritionnelle, à l’autonomisation des filles et des femmes, à la scolarisation et au maintien des filles à l’école.

Cette caravane est également   le lieu de sensibiliser les communautés  contre le mariage des enfants, les violences faites aux femmes et  de faire la  promotion de la planification familiale, le tout dans le strict respect de l’environnement socio-culturel pour reprendre  le ministre Adama Tiémoko Diarra.  Qui n’a pas manqué d’inviter les caravaniers et l’ensemble des communautés à s’approprier de la communication pour le changement social et de comportement  afin que le Mali puisse  gagner le pari du dividende démographique et de la transition démographique.

Khadydiatou SANOGO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER