Caravane de sensibilisation dans le cadre de la campagne ‘’Stronger together’’ : Education des filles et leadership féminin en point de mire

0

Pendant 10 jours (du 09 au 18 décembre), les caravaniers sillonneront les villes de Bamako, Dioïla, Bougouni, Sikasso et Kita pour véhiculer des messages de sensibilisation des populations sur les questions liées à l’éducation, à l’accès à la planification familiale et au renforcement des capacités des femmes à contribuer significativement à la croissance économique, même en situation de Covid-19. Une caravane rendue possible grâce au Projet d’autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel (SWEDD).

Sous la présidence la présidence du ministre de l’Urbanisme de l’Habitat, des Domaines de l’Aménagement du territoire et de la population qui, était représenté par son chef de cabinet, Mme  Kouyaté Fatimata Sininta, la caravane de sensibilisation dans le cadre de la campagne « Stronger together » a été officiellement lancée ce jeudi, 09 décembre 2021 dans la cours de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS). C’était en présence du ministre de l’Education nationale Mme Sidibé Dédéou Ousmane et le coordinateur national du SWEDD, M. Moussa Sidibé.

Pour Mme le ministre de l’Education le thème de cette caravane vise à établir un lien entre l’éducation des filles et le renforcement du capital humain, en mettant le focus sur la sensibilisation et les interventions visant le maintien des filles a l’école, l’accès à la formation, à l’emploi, aux opportunités économiques et aux instances de prise de décisions.

C’est pourquoi, ajoute Mme Sidibé ‘’cette caravane nous offre l’opportunité de communiquer sur les principaux déterminants du décrochage scolaire des filles et leurs conséquences sur le devenir de ces dernières’’.

Selon elle, la caravane offre aussi un cadre de partenariat pour mobiliser toutes les énergies autour du maintien des filles à l’école dans un contexte marqué par la pandémie de la Covid-19 et l’insécurité. Par ailleurs, elle permettra entre autres de: renforcer les connaissances, les attitudes et les pratiques des populations cibles sur les thématiques du projet en général et de façon particulière sur la santé reproductive, l’éducation et l’autonomisation des filles et des femmes; susciter l’engagement des autorités régionales et locales à accompagner les actions du Projet SWEDD et mobilier les chefs religieux et traditionnels pour mener des actions de plaidoyer en faveur de l’éducation de la jeune fille et de la promotion du leadership féminin.

Dans son discours de lancement, Mme le chef de cabinet a, au nom de son ministre, déclaré que la campagne 2021 qui a pour thème « Education des filles et Leadership féminin » vise à établir un lien entre l’éducation des filles, le renforcement du capital humain et le développement des pays du Sahel.

‘’Comme vous le savez, la communication joue un rôle essentiel dans la mise en œuvre et la réussite des politiques de développement et surtout leur appropriation par les populations. Elle est même indispensable dans les stratégies visant à adopter des comportements sociaux favorables à la santé de la mère et de l’enfant, à l’autonomisation économique des filles et des femmes et à la scolarisation des filles’’, a expliqué Mme Kouyaté.

La campagne Stronger Together, permettra, selon elle, de relever les défis, liés entre autres, à la persistance des barrières sociales, culturelles et religieuses, au faible niveau de plaidoyer et de renforcement des capacités des acteurs et au manque de documentation et de partage des leçons apprises.

Par ailleurs, elle a lancé un appel aux réseaux des jeunes, aux femmes, aux leaders religieux, aux chefs traditionnels et coutumiers pour soutenir fortement le bon déroulement de cette caravane dans les localités retenues.

Bréhima DIALLO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here