Cardinal Jean Zerbo de l’église catholique du Mali : La sécurité dans notre pays depuis quelques années fait face à plusieurs formes de défis

1
Retour de l’Archevêque Jean Zerbo à Bamako : Accueil des grands jours pour le premier cardinal de l’histoire du Mali

Le cardinal Jean Zerbo, lors de son intervention, à l’occasion de la présentation  de vœux de nouvel An à S. E. M. IBK, président de la République, chef de l’Etat, avait déclaré que notre pays fait face à une insécurité sociale et une insécurité civile.

 

“L’insécurité sociale avec la crise de la famille qui se manifeste à travers la perte des valeurs humaines.  L’éducation est devenue une préoccupation : les enfants et les jeunes ont peu de repères et les adultes ont démissionné. Comment relever ce défi sans lequel l’avenir de notre société est moins assuré ? Comment relever le défi de faire de l’école et de notre université un espace qui soit un véritable centre d’éducation et de formation, où est bannie la violence physique et verbale ? Comment redonner à notre système éducatif toute sa performance ? Insécurité civile avec l’augmentation de la délinquance et du banditisme dans nos villes, y compris dans nos cités universitaires, les expropriations de terres. Ce dernier point est une  préoccupation majeure, car il faut craindre que cette situation devienne de plus en plus une source de conflit entre villages et familles”, a insisté Son Éminence Cardinal Jean Zerbo de l’Eglise catholique.

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. 1- Les Papes ont été de tous les temps de mauvais théologiens et leurs Cardianaux des diplomates caffeurs qui ne connaissent rien de la douceur à laquelle une population a droit. . .!

    2- Que personne ne s’y trompe, le sort qui tombe sur le Mali ne peut être que l’oeuvre de SATAN, ce à quoi NIETZSCHE invente ce mot interessant “la Moraline”, cette espèce de substance toxique issue du même Clergé, mais ils nous a appris en même temps à mettre en perspective les choses avec leurs causalités en inventant également la généalogie. . . . !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here