Ce n’est pas la France, c’est nous maliens

5

Lorsqu’un Etat n’arrive pas à assurer la sécurité de ses citoyens, il ne faut pas jeter l’anathème sur d’autres pays. Les causes sont plus profondes et il faut chercher à  les situer.

Nombreux sont les maliens qui à tort ou à raison portent un doigt accusateur sur la France pour tous les malheurs qui s’abattent sur notre pays, notre patrie. Et pourtant, au lieu de porter un doigt accusateur sur la France, accusation battue autour de préjugés et d’informations non fondées, il faut faire des analyses sérieuses au lieu d’accuser la France. Nous devons nous maliens savoir nous mettre en cause et ne pas crier au complot. Voici la question à laquelle chaque malien doit pouvoir répondre. Qui sont ceux qui ont fragilisé le Mali pour qu’il tombe si bas, pour que l’Etat n’existe plus. Ça ce n’est pas la France. Jetons à nous-mêmes la pierre. Il faut reconnaitre que le problème du Mali dans le contexte actuel où l’Etat a disparu dans la quasi-totalité du territoire, ce n’est pas la France mais c’est la population, du moins certaines populations qui se sont rendues complices de forces obscures et déstabilisatrices. La France fera ce qu’elle peut mais peut-on placer un militaire français devant chaque maison du territoire malien. La France peut- elle servir ce que mijote chaque complice ? Comment débusquer des camouflés, des loups ravageurs masqués en agneaux ?  On peut amener toutes les armées du monde dans notre pays, il n’y aura jamais la paix parce que l’inexistence de l’Etat a eu pour conséquence, l’inféodation des populations aux groupes armés. La France peut-elle obligé des gens à dénoncer des djihadistes qui se cachent dans les maisons ? Comment reconnaitre des hypocrites capables de déjouer toute vigilance et toute surveillance. Ils sont tantôt avec la population et tantôt ils se muent en véritables bandits armés semant la terreur partout. Lorsque l’administration n’occupe pas le terrain, ça, ce n’est pas la France. Le problème du Mali, c’est nous- mêmes par ce que nous semblons être si naïfs que nous croyons que la France doit faire le boulot à notre place. Le problème du Mali, il est connu mais on ne peut le dire au risque de se faire éventrer. Lorsque les bandits armés s’infiltrent partout dans notre pays de l’Est à l’Ouest, du Nord au Sud, ça aussi, ce n’est pas la France. C’est regrettable que ce sont des nationaux qui sont pris la main dans le sac, l’arme à la main, commettant partout l’ignoble. Comment se fait-il que certaines de nos localités situées en plein centre où au Nord du Pays soient des domaines privilégiés des groupes armés ? De grâce, ce n’est pas la France mais là encore, c’est notre Etat qui est en faute, ce sont nos autorités qui sont en faute parce qu’elles n’arrivent pas à assurer la sécurité de leurs citoyens. Chacun regarde dans sa poche, chacun prépare sa poche, chacun veut le pouvoir et l’essentiel est renvoyé aux calendes grecques. L’instabilité politique de notre pays, à qui la faute ? Ce sont les ambitions personnelles qui prévalent. Au Mali, chacun applaudit pour sa promotion personnelle de sorte que beaucoup ne disent plus la vérité. Mais, cette vérité, peut-on la dire sans risque ? Ceux qui voyagent beaucoup savent très bien que l’image du Mali est trop écornée à l’extérieur et que les maliens sont victimes de préjugés défavorables. Il faut vraiment se laisser convaincre que la France n’est pas le problème du Mali. Notre problème, c’est nous-mêmes. Il y a des maliens qui pactisent avec le diable et qui ont des agendas cachés. La présence des Français dérangent ces gens-là parce qu’ils savent qu’avec la présence de l’armée Française, leur projet machiavélique, leur complot contre le Mali échouera. Ces forces du mal qui assaillent le Mali de toutes parts, qui sont ceux qui les financent depuis belle lurette ? Ce n’est pas la France. Lorsque les bandits armés commettent leurs forfaits au Mali, où fuient-ils pour trouver asile ? Ce n’est pas en France mais bien chez certains de nos voisins qui sont nos judas. Le mal du Mali, c’est qu’il y a trop d’opportunistes, trop de prêcheurs en eau trouble, trop de marchands d’illusions qui  ont dans leur bouche le venin de l’intoxication. C’est dommage de voir que certains maliens en panne de solution croient qu’il faut chasser la France et faire allégeance au pays de Poutine. Erreur car la solution risque d’être pire que le Mali. La France et la Russie, chacune de ces puissances a ses intérêts à défendre. La Russie ne donnera rien gratuitement au Mali et n’enverra pas ses soldats mourir gratuitement au Mali. Ne soyons pas amnésiques. La Russie est héritière de l’ex Union Soviétique et il y a lieu de savoir comment l’union des Républiques Soviétiques Socialistes a été formée. La France et la Russie, c’est blanc bonnet et bonnet blanc. Elles sont toutes des puissances dominatrices. La France ne libérera pas le Mali, la Russie ne  libérera  pas le  Mali  parce que nous sommes nous-mêmes  les obstacles.  Nous sommes nous-mêmes notre talon d’ACHILLE.  Au lieu de chercher à savoir là où on a  chuté, il est préférable de  chercher à savoir  là  où on a fait le faux pas qui a provoqué la chute.

La défense de la patrie en danger, c’est nous maliens d’abord mais hélas, le chemin risque d’être trop long parce que trop de diversions.

MM DEMBELE

 

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Mme Dembéle votre démocratie corrompue est pourrue a déshabillé nos forces armées et des sécurités les militaires défends notre pays avec quoi des bâtons ? Président général Moussa Traoré a demandé à vos dirigeants politiques corrompus où est la grande armée malienne et où est les armes on a pas vu reposer jusqu’à présent

  2. MM Dembéle semble être un(e) ecervelé(e) qui ne comprend pas le sens de cette phrase de notre hymne nationale ” si l ‘ enemi découvre son front au dedans ou au dehors ” ! Quelle que soit l’ attitude des maliens le Mali a des enemis ! La France fait partie de ces enemis du Mali , raison pour laquelle Modibo Keita père de l’ independance du Mali a chassé l’ armée française ! Ce n’est pas un farfelus ignorant même son histoire qui va prétendre que la France ne fait pas partie des problèmes du Mali ! Un myope borgne qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez ! Certes les maliens sont fautifs mais la France est le pire ennemi du Mali !

  3. IL FAUT QUE LES POLITICIENS QUI ONT ECHOUE NE REVIENNENT PLUS AU POUVOIR VOILA LA BASE CAR ON NE RESOUT PAS LES PROBLEMES AVEC CEUX QUI LES ONT CREE -AU CONTRAIRE IL FAUT LES METTRE HORS D ETAT DE NUIRE

    EMPECHE TOUTE PERSONNE T ALIENEE ET COMPLEXEE DEVANT LES GRANDES PUISSANCES DE BRIGUER LA MAGISTRATURE SUPREME ET CE PAR TOUS LES MOYENS !!!!!!!!!!!!§§§

  4. ON A BESOIN DU GRANDE PUISSANCE MILITAIRE MR DEMBELE POUR NOUS AIDER A SECURISER LE PAYS

    LA FRANCE EST UNE PUISSANCE MILITAIRE MOYENNE ET ENCORE C EST GRACE A L ARME NUCLEAIRE CAR SANS SOUTIEN US ELLE PEUT PAS PRENDRE L ALGERIE QUI NE FABRIQUE PAS D AVIONS

  5. ON A BESOIN D UN PARTENAIRE QUI NE SE MELE PAS DE NOS AFFAIRES DE POLITIQUE INTERNE MR DEMBELE

    QUI NOUS EMPECHE PAS D ALLER A KIDAL MR DEMBELE

    QUI NE MENACE PAS NOS PRESIDENT POUR LE CHOIX D UN PREMIER MINISTRE MR DEMBELE

    ENFIN D UN PARTENAIRE QUI RESPECTE NOTRE SOUVERAINETE POLITIQUE ET TERRITORIALE

    MACRON QUI CONTRAINT IBK A VENIR LE REJOINDRE A GAO -POUTINE N AURAIT JAMAIS FAIT CELA MR DEMBELE

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here