CNT : Le Colonel Malick Diaw « impose » une équipe de 15 membres

14

Le Bureau du Conseil national de la Transition (CNT) a été installé, ce jeudi 31 octobre 2020, au Centre International de Conférence de Bamako. L’équipe d’une quinzaine de membres a été adoptée à l’issue d’une démarche jugée « antidémocratiques » par certains membres du CNT.

maliweb.net- Pour 115 votants et 06 absents, le Bureau du CNT a raflé 73 voix suffrages favorables contre 36 défavorables et 06 bulletins nuls. Le poste tant convoité de 1er vice-président est revenu à Assarid Ag Ibarcaouane, vice-président de l’ADEMA-PASJ et non moins ancien vice-président de l’Assemblée Nationale emportée par la chute du régime IBK. Mme Hatouma Gakou DJIKINE devient par la même occasion deuxième vice-présidente du CNT. Quant à Issa Kaou Djim, il se console du poste de 4e Vice-président devant Diarra Racky Talla, précédemment ministre sous IBK.

Au nombre de six les postes de secrétaires parlementaires reviennent respectivement et dans l’ordre à Amadou Maïga, Nouhoum Sarr, anciennement membre du M5-RFP, puis Amadou Diallo, président du Conseil National de la Jeunesse. Les deux questeurs se nomment Nouhoum Dabitao et Adama Niaré.

« Président, assumez-vous ! »

« C’est un bureau antidémocratique qui viole le règlement intérieur du CNT », a dénoncé Aboubacar Sidiki Fomba, président de l’Alliance démocratique du peuple malien (Adepm), avant d’ajouter ceci : « Au CICB, les membres du CNT ont dû se rendre à l’évidence : la démocratie n’est pas le principe, mais l’exception. Sous l’appellation « proposition de bureau », le Col Malick Diaw a débarqué avec une liste préétablie. Les membres du CNT devaient juste voter « Oui » ou « Non ». Pas de deuxième liste». Les griefs d’Aboubacar Sidiki Fomba ont dû ratisser large car 42 autres collègues se sont prononcés contre la liste unique, en plus des bulletins nuls.

La mise en place du bureau de Conseil national de la Transition a donné lieu à un spectacle pour le moins ahurissant. Ils étaient plus d’un à s’interroger sur le jeu d’un certain Mahamadou Diarrassouba, baron du Rpm, le parti du président IBK. Et pour cause, face aux manquements au Règlement intérieur et au jeu antidémocratique constatés dans la mise place du Bureau du CNT, l’ancien questeur de l’Assemblée nationale durant le premier quinquennat d’IBK, na fait mieux qu’interpeler le Col Malick Diaw en ces termes : « Président, assumez-vous ! ». Par ailleurs, il a par plusieurs fois invité Malick Diaw à faire fi des interpellations des uns et des autres quant aux déviances relevées dans le processus de mise en place du Bureau.

La reprise des travaux, annoncée à 12h30 pour la mise en place des commissions parlementaires, a été repoussée à 14h.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. Je crois que je vais commencer à fermer mon œil gauche contre ces bandes de voyous déguisés en officiers supérieurs dans notre armée.
    Des nullards ,nuls dans les combats, nuls en stratégie militaire, nuls en politique, nuls nullards.

    C’est pas viande au palais,cest les œils gauche qu on va fermer et maudire

  2. UN IDIOT A CHOISI 15 IDIOTS POUR FAIRE DES IDIOTIES. O MOUN DE’ BE’ SE’ MALIMA?
    QU’ILS CONTINUENT DANS LEURS IDIOTIES JUSQU’AU PROCHAIN COUP D’ETAT!!!!!

  3. AG AZAMANE
    Accuser le M5-RFP de la gestion catastrophique qu’est entrain de mener un groupe de jeunes officiers supérieurs,c’est faire preuve d’un soutien inesperé au regime clanique d’IBK.
    LE M5-RFP INCARNE LA LUTTE POUR LA RÉALISATION DE LA SOUVERAINÉTÉ POPULAIRE.
    Il est le pendant du mouvement démocratique qui s’est dressé contre les puschistes du 22 MARS 2012.
    LE POUVOIR INSTALLÉ LE 4 SEPTEMBRE 2013 N’EST PAS LE RÉSULTAT D’UNE RÉALISATION DE LA SOUVERAINÉTÉ POPULAIRE.
    Une cour constitutionnelle respectable annule cette éléction.
    Pour cause:la LOI ÉLÉCTORALE A ÉTÉ VIOLÉE.
    Le monde entier a assisté aux campagnes éléctorales dans les mosquées,des imams censés rester neutres ont publiquement souténu le candidat.
    Les puschistes, assurés par un candidat, ont engagé une campagne très visible pour le candidat qui est naturellement dévenu président de la republique.
    LE COUP DE FORCE DU 18 AOÛT 2020 EST LA CONSÉQUENCE DU COUP D’ETAT DU 22 MARS 2012 DATE À PARTIR DE LAQUELLE LA SOUVERAINÉTÉ POPULAIRE A CESSÉ D’ÊTRE RÉALISÉE.
    Les diffèrentes mobilisations gigantesques pendant la présidence d’IBK montrent incontestablement que la SOUVERAINÉTÉ POPULAIRE N’A PAS ÉTÉ RÉALISÉE.
    On pense,à tord,que la mobilisation qu’incarne le M5-RFP est du ressort de MAHMOUD DICKO.
    ANTE AN BANNA,en 2017,a autant mobilisé que le M5-RFP.
    MAHMOUD DICKO était un allié très proche d’IBK,il faisait même parti des personnes qui ont conseillé IBK à ne pas croiser le fer avec les manifestants d’ANTE AN BANNA.
    LES MOBILISATIONS DES MALIENS EXPRIMENT PLUS LA DÉCEPTION DU PEUPLE QUE L’ADHESION À L’APPEL D’UN OU DES LEADERS.
    En 2020,quand le M5-RFP a été crée, beaucoup de ses animateurs étaient avec IBK en 2017 quand ANTE AN BANNA a été crée.
    Certains des animateurs de ANTE AN BANNA étaient avec IBK en 2020 dont des figures importantes comme TIEBILE DRAMÉ, RAS BATH..
    Des signes que la mobilisation n’est pas lièe á un ou des leaders appreciés.
    C’EST LA GESTION CLANIQUE D’IBK QUI EST L’ÉLÉMENT QUI MOBILISE LA POPULATION.
    En 2019,quand IBK a signé un accord politique avec certains acteurs politiques et personnalités de la société civile,il a lancé un pic au chef de fil de l’opposition croyant avoir sauvé son pouvoir.
    Les jours qui ont suivi la signature de l’accord ont montré qu’il n’a eu aucune influence sur les agissements du clan formé par IBK.
    Le fonctionnement de l’Etat a continué à être en panne comme dans les premiers jours après le COUP D’ETAT du 22 MARS 2012 consacrant la prise des deux tiers du territoire.
    CETTE HUMILIATION PERMANENTE QUI N’A JAMAIS CESSÉ DEPUIS LE MASSACRE D’AGUELHOC GUIDE LA MOBILISATION GIGANTESQUE QU’A CONNUE LA PRESIDENCE IBK.
    Elle guette les autorités actuelles de la transition qui ne posent aucun acte pour en finir avec cette HUMILIATION.
    Seule une collaboration étroite avec le M5-RFP qui incarne l’esprit qui a mobilisé des milliers de maliens peut sauver les autorités actuelles de la transition.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  4. Mes amis, il faut circuler car il n’ y a aucune evolution de la situation. Ce sont toujours les memes voyous qui continuent a’ partager entre eux memes les postes et les milliards du Mali!
    LA ROUE DE L’HISTOIRE CONTINUE A’ TOURNER! INCHALLAH TOUS CES IDIOTS SERONT DEPOSE’S!!!

  5. Les calculs politiciens on s’en fout.
    N’Diaw peut nommer toute sa Famille si cela aide le Mali.
    Que le Mali aille de l’avant.
    Assarid Ag Ibarcaouane est homme de bien.Un patriote.

    • Assarid Ag Ibarcaouane est homme de bien.Un patriote.
      Il a pourtant été de tous les régimes depuis le début de la troisième république. Qu’a-t-il alors apporté depuis lors ? En politique, un “homme bien” ne se décrète pas, ça se prouve par un bilan.

      Pensées rebelles.

  6. Les griefs d’aboubacar sidick fomba???
    Est ce nécéssaire????
    Il y a t’il une difference entre signer un accord de gouvernance avec IBK et accepter de sieger dans une instance mis en place par les pushistes sans tenir compte des recommandation du M5-RFP, son collaborateur naturel?
    LA PRATIQUE POLITIQUE SANS TENIR COMPTE D’UN PRINCIPE D’INTERÊT GÉNÉRAL EST PERVERTIE.
    Autant certains ont affaibli la lutte contre le regime clanique d’IBK en acceptant de collaborer sans garantie de voir le clan disparaitre de la gestion de l’Etat autant aboubacar sidick fomba et certains ne rendent pas service au peuple malien en se désolisarisant de la lutte du M5-RFP.
    On a rendu service aux militaires, dont l’intention a été dévoilée dès l’élaboration de la charte de la transition,en créant une division dans les rangs du M5-RFP..
    Certains souhaitent même que le M5-RFP soit incapable de mobiliser la population.
    LA RÉALITÉ EST QU’ON A ENGAGÉ LA COMPETITION POLITIQUE SANS ÊTRE SÛR QUE LA TRANSITION VA RESPECTER LES REGLES DÉMOCRATIQUES.
    On dénonce une pratique qui a inspiré la mise en place du CNT.
    C’est de l’hypocrisie propre aux assoifès de pouvoir.
    On occupe une place qu’on est incapable d’acquerir dans les urnes.
    On veut le beurre et l’argent du beurre c’est à dire qu’on veut la réalisation des principes démocratiques avec des acteurs qui les rejetent.
    La dignité aurait voulu qu’ils refusent le CNT ou qu’ils ferment leurs guelles.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Que dirais-tu, mon cher frère Sangaré, de cette réflexion “fléchée” parue sur le site [malilink], intitulée ” C’est officiel, le loup et l’agneau!” par Sabu Ɲuman, un pseudo aussi “perspicace de notre Kassin qui a disparu? Je cite Sabu NYUMAN:” M5 yogoro, où nous as-tu conduits? Nous apprenons que notre régime militaire arrivé à la faveur d’une tentative explicite de renversement d’un gouvernement démocratiquement élu vient d’accuser très officiellement un petit groupe épars de civils de tentative de renversement du pouvoir. WOW !!! M5-RF-YOGORO, nous vous avions pourtant avertis. Maintenant vos petits soldats vous envoient un signal clair: la récréation est terminée! Votre imam malin n’a plus que faire de vous et tout outrage à son narcissisme a des conséquences! IBK aurait dû agir de même. Après tout la présidence est plus une responsabilité qu’un privilège. La question que tous ont évitée jusqu’à présent se fait têtue: Qui sont ces colonels, vraiment? Qui est derrière eux?”

      Sincèrement,

  7. Diarrassouba er digne car les maliens et tous ceux qui avaient un minimum de confiance vous observent. A cause du Tout Puissant ne vous prostituer pas.
    Issa Kaou Djim tu n’as rien vu encore.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here