Cour commune : Voisinages difficiles à Bamako

0

La vie entre voisins dans les cours communes est un calvaire. Entre cris des enfants, désordre, querelles interminables dans les couples auxquels on est obligé d’assister et souvent d’arbitrer, curiosité malsaine, mesquineries, jalousies, etc. ; les cours communes sont devenues des concentrés de problèmes. La solution ? Rentrer tard.

 Mme Keïta Oumou Traoré affirme être au bout du rouleau. « Il n’est pas évident de faire une journée entière sans une dispute avec l’une de mes voisines pour des choses banales. Sans mentir, il n’est pas facile de supporter. Souvent, je viens trouver qu’ils ont utilisé mon charbon ou fourneau sans me demander la permission ce qui est tout d’abord un manque de respect », raconte-t-elle. Pour Mme Keita, il y a des règles dans la vie en société et il faut juste les respecter. Elle se plaint : « certaines de mes voisines n’ont aucune notion de la propreté».

Pour éviter que la situation ne s’empire, elle a finalement aménagé sa terrasse avec une mini porte en grillage facile à boucler à tout moment afin d’être à l’aise. En sortant, elle ferme tout à clé et au retour elle est tranquille.

Le harcèlement est l’acte qui touche plus de femmes que d’hommes même si certains hommes n’hésitent pas à se battre pour débarrasser leurs épouses des harceleurs. Être suivi 24 heures par un obsédé qui n’est pas avare en compliments sur ton corps, ou qui cherche des attouchements sont des raisons qui poussent des locataires à se hâter pour finir leurs maisons en chantier ou déménager. Certaines femmes, cependant, ne se laissent pas faire. Bintou Diallo est victime d’un harcèlement dans sa concession. « Chaque fois que je mets les pieds dehors, il y a un de mes voisins qui fait tout pour m’aborder avec des salutations à n’en plus finir. Parfois, il me suit jusqu’à destination. Choquée par cette attitude, je l’ai sévèrement mis en garde », explique Bintou.

Il existe aussi des voisins voyeuristes, qui veulent tout savoir de ce qui se passe dans ton salon, le plat que tu prépares, combien coûte la tenue et les bijoux que tu as mis le dimanche pour assister au mariage, ton travail, ce que tu prépares, etc.

 

Oumou Fofana

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here