Crise intercommunautaire : Le Collectif des associations dogons soutient les déplacés

0

Compte tenu de la crise actuelle qui a lourdement affecté la plupart des habitants  du centre du pays, le collectif des associations du pays dogon (CAJPD) a apporté son soutien à des déplacés venus du pays dogon et installés désormais à Tenkelé, un village de la Commune rurale de Ouélessébougou le mardi 12 mars 2019. 

Ainsi, le collectif a dépêché une délégation à partir de Bamako afin de leur rendre une visite cordiale avant d’apporter son soutien à des personnes qui sont dans des besoins. C’était le mardi 12 mars 2019. 

En tout, 202 personnes soit 17 familles ont été assistées par le collectif: « le collectif  des associations du pays dogon a offert  un forage et une prise en charge alimentaire de 10 mois aux 202 personnes » a expliqué le jeune Adama Diongo non moins président de l’association Dogon Vision.

Une forte délégation accompagnée notamment d’une dizaine de journalistes a manifesté sa solidarité aux  202 déplacés de Koro installés désormais à Tinkelé dans la Commune de Ouélessébougou. 

« Au cours de cette mission, appuyée par l’honorable Issa Togo et le jeune cadre Lazard Tembely, la délégation a pu s’entretenir avec les autorités villageoises avant de faire un don de 100 000 Fcfa aux déplacés. Ce geste était vraiment nécessaire, pour toutes ces personnes qui vivent dans un espace qui n’est pas le leur. Tout est vraiment difficile pour eux et il y ‘avait aussi 16 enfants inscrits à l’école, mais qui n’ont plus accès à l’école. « Grâce à l’appui des uns et des autres on peut dire ça va mieux », a ajouté le jeune leader dogon.

En plus de cet accompagnement, le collectif appelle le gouvernement et les personnes de bonne volonté à multiplier les actions afin de soutenir les populations déplacées mais aussi celles qui sont restées dans les zones de conflit et qui ont besoin d’assistance. 

Amadou Kodio

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here