Élargissement du conseil national de la transition : Barouéli plaide la cause de l’ex député Almoustapha Sanogo

0

Pour l’élargissement du Conseil national de la transition, les candidats ont commencé à déposer les dossiers au secrétariat général de la présidence de la République. Cependant sur la vingtaine de personnes qui sera retenue, des ressortissants du cercle de Barouéli plaident la cause du député sortant de cette localité Almoustapha Sanogo, qui, selon eux, va combler un vide par l’absence d’un fils de la localité à la représentation nationale et permettre aussi à M. Sanogo de poursuivre son immense œuvre au profit de la localité.

Qu’il soit retenu ou pas au CNT, nous sommes convaincus que l’honorable Almoustapha Sanogo va être à nos côtés comme il l’a toujours fait par le passé mais notre souhait le plus ardent c’est le voir siéger au Parlement”, assure un jeune ressortissant de la localité.

Selon lui, M. Sanogo s’est beaucoup illustré aux côtés des populations du cercle de Barouéli  dans les domaines l’éducation, la santé, la religion, la promotion des femmes. “Il a construit une mosquée à Barouéli et l’a doté d’une morgue. Il a doté les centres de santé de certains villages d’ambulance et de  certains matériels. Il a équipé des écoles. Il a aidé même   l’administration dans le cercle de Barouéli. Il s’est beaucoup battu pour les femmes du cercle de Barouéli. Les jeunes ont aussi bénéficié de ses appuis”, détaille Adama Diallo, président de son club de soutien.

Pour une femme ressortissante du cercle, beaucoup d’associations féminines ont été régularisées grâce au député sortant de Barouéli qui continue de soutenir ces organisations.

“C’est pour le remercier que nous l’avons élu proprement lors de la dernière élection législative dans le cercle de Barouéli et notre vœu le plus ardent c’est de le voir encore à l’hémicycle”, plaide-t-elle.

Aussi le Club des amis d’Almoustapha Sanogo avait lors de sa dernière sortie salué les  autorités de la Transition pour l’immense effort qu’elles ne cessent d’accomplir dans divers domaines dont la sécurité.

Notons qu’en plus du Club de soutien qui porte son nom un collectif regroupant les 11 communes du cercle de Barouéli a plaidé aussi pour la cause de l’honorable Almoustapha Sanogo lequel avait félicité les autorités de la Transition par la valorisation des chefs coutumiers à travers la remise des insignes et des drapeaux.

Kassoum Théra

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here