Gastronomie : un concours autour des plats traditionnels du Mali

0

16 jeunes filles ont pris part, ce jeudi 23 septembre 2021, à un concours culinaire. Une initiative de la Maison de la femme Rive Gauche, en partenariat avec l’Alliance malienne pour la Cuisson propre (M- ACC). Le tô, le fonio, le couscous et le haricot étaient les plats au programme du concours. Les foyers améliorés labellisés Gwa+ étaient les seuls instruments de cuisson.

Le savoir local au service de la gastronomie locale. C’est ce que l’on peut retenir de ce concours autour des plats traditionnels locaux préparés avec les produits locaux notamment le beurre de karité. Mieux, tous les plats sont préparés avec des foyers de cuisson labellisés Gwa+. Il s’agit d’un label lancé en mars 2021 par M-ACC, pour reconnaître et valoriser les fourneaux véritablement améliorés.

« Assembler la ferraille pour en faire un fourneau ne donne pas de foyer amélioré », a indiqué Mme Théra Aminata Fofana, directrice nationale de l’Energie qui a pris part au mini panel sur la cuisson propre. Pour qu’un foyer obtienne le label Gwa+, il y a des tests préalables sur la chaleur, la fumée ou encore la consommation du bois. Les foyers ordinaires ne fournissent que 10% de chaleur à la marmite. Quant aux foyers véritablement améliorés, a expliqué la directrice nationale de l’Énergie, ils fournissent au moins 30% de chaleur produite dans la combustion du bois.

« Les problèmes de la cuisson sont aussi vieux que le monde », a affirmé Ousmane Samassékou, président de l’Alliance malienne pour la cuisson propre. Aux dires de Samassékou, 25% des gaz à effets de serre proviennent de la cuisson. « Si la cuisson n’est pas propre, elle a de lourdes conséquences sur la santé des femmes et des filles qui cuisinent parfois dans des endroits mal aérés », a révélé le président de l’Alliance malienne pour la Cuisson propre. « L’utilisation des foyers améliorés réduit la dégradation des forêts », a affirmé Michel Samaké, point focal Énergies renouvelables à la SNV, l’organisation partenaire financier de M- ACC.

A l’issue du concours culinaire, Oumou Koly Keita a surclassé ses camarades sur le plat fonio. Fatouma Témé a remporté la première place en préparation du tô. Saran Sacko était la meilleure sur la préparation de haricot. Le meilleur plat de couscous a été cuisiné par Djénébou Doucouré. En plus d’une enveloppe, chaque lauréate est repartie avec deux foyers améliorés labellisés Gwa+.

Mamadou TOGOLA /maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here