GPAC : Sidi Dagnoko élu pour un mandat de 3 ans

0

Le nouveau bureau s’engage à consolider les acquis  et les résultats obtenus par son prédécesseur

Le ministre de la Communication, Chargé des relations avec les Institutions, Porte-parole du Gouvernement, Yaya Sangaré, accompagné de son collègue, chargé de la Promotion des Investissements privés, Safia Boly, a présidé le vendredi 5 juillet dernier au CNPM, l’ouverture des travaux de la IXè Assemblée Générale élective du Groupement professionnel des agences de communications (GPAC). C’était en présence du président du CNPM, Mamadou Sinsy Coulibaly et le président du bureau sortant du GPAC, Amadou Moustapha Diop, ainsi que plusieurs membres dudit groupement.

A l’issue de cette Assemblée générale élective 9ème du genre, un nouveau bureau de 13 membres a été mis en place dirigé désormais par Sidi Dagnoko pour un mandat de 3 ans.

Le tout nouveau président  du GPAC, a placé son mandat sous le signe de la consolidation des acquis du bureau sortant dont il était secrétaire général.

Auparavant, les résultats obtenus par le GPAC de sa création en 2010 à aujourd’hui, le rapport d’activités, les acquis, ainsi que les défis et challenger du groupement ont été présentés à l’assistance. Parmi les résultats et les acquis du GPAC on peut noter, entre  autres : l’affiliation du groupement au CNPM ; l’obtention de la suppression de la retenue de la TVA à la source auprès des grands annonceurs ; le vote de la loi portant sur le régime général de la publicité au Mali le 12 juin 2017 ; la signature du décret déterminant les modalités d’application de la loi fixant le régime général de la publicité au Mali ; la signature de l’arrêté fixant le montant et les modalités de paiement de la caution pour l’exercice de la profession publicitaire ainsi que la décision portant création de la commission chargée à l’examen des demandes d’agrément des Agences de communication et Régies publicitaires.

Ainsi, le nouveau bureau du GPAC s’est engagé à consolider ces acquis  et résultat obtenus par son prédécesseur.

Selon le ministre de tutelle, Yaya Sangaré, cette Assemblée générale élective du GPAC lui donne l’occasion d’adresser un message au Bureau du GPAC et, travers lui, à toutes les entreprises qui opèrent dans le domaine de la publicité au Mali. Selon le ministre Sangaré, le bureau du GPAC a aujourd’hui tous les outils et tout l’encadrement juridique qu’il faut pour assainir le Secteur de la publicité. “Il vous revient aussi de marquer des buts dans l’amélioration de votre secteur, en accompagnant le Gouvernement dans la gestion professionnelle des publicités, dans la transformation positive de notre société par la diffusion des messages visant à un changement de comportement dans le contexte actuel du Mali, où il nous faut absolument éviter la diffusion de publicités mensongère et de messages de haine qui pourraient mettre en mal notre cohésion nationale”, a mis en garde le ministre Yaya Sangaré.

Le GPAC compte aujourd’hui 87 agences, son objectif est de promouvoir et de protéger les intérêts de ses membres vis-à-vis des pouvoirs publics et des organisations diverses à caractère officiel, privé ou syndical.

 AMTouré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here