Grand meeting de remerciement du M5-RFP au Peuple : l’Imam Dicko demande de pardonner à IBK

5

Le M5-RFP et ses alliés avaient donné rendez-vous à leurs militants le vendredi dernier au Boulevard de l’Indépendance pour remercier le peuple malien, suite à la démission du président d’IBK.

Ils sont venus de tous les horizons pour répondre à l’appel lancé. Le président du comité du M5-RFP, Dr Choguel Kokalla Maiga a pris la parole pour remercier le peuple avant de dire que le M5-RFP soutient les militaires du CNSP dans leur action. ” Le CNSP est venu parachever le combat que le peuple du M5-RFP avait déjà entamé” a ajouté Choguel Kokalla Maiga.Il a aussi critiqué l’attitude de la CEDEAO qui a brandi des sanctions contre le Mali.

Pour Choguel Kokalla Maiga, le président de la Commission de la CEDEAO qui s’est précipité pour infliger un embargo sur le Mali.

Après,ce fut le tour de Cheick Oumar Sissoko de prendre la parole en appelant le peuple malien à faire un bloc derrière l’armée  afin qu’elle réussisse sa mission.Il a ajoutera que le plus difficile commence maintenant car chaque malien doit changer de comportement pour assurer le Mali nouveau.

Issa Kao Djim en prenant la parole a souligné que la transition est la période la plus difficile à gérer.A la CEDEAO,il dira que les pays de la sous région ne peuvent pas vivre sans le Mali, du fait que le soit un pays continental.Il a poursuivi que selon le traité de mer que la Mali a ratifié en 1985 a été violé par les chefs de la sous-région s’ils décident de mettre le mali sous embargo.

Notons que les membres du CNSP ont fait leur apparition sous des ovations d’une foule totalement acquise à sa c’est leur porte- parole, Colonel-major Ismael Wagué qui fait la présentation des membres de la délégation à la foule.

Le colonel-Major Ismaël Wagué a remercié les militants du M5-RFP pour leur soutien avant d’affirmer qu’ils ont leur acte pour amoindrir la souffrance du peuple malien.

C’est aux environs de 17h que l’autorité morale du M5-RFP, l’imam Mahamoud Dicko a fait son entrée dans la foule sous des applaudissements des militants. Il a remercié les militants avant de lancer un cri de cœur à Ousmane Cherif Haïdara, au cardinal Jean Zerbo et au Cherif de Nioro pour œuvrer pour la paix et la cohésion sociale.

Quant à Amadou Kouffa, l’imam Dicko lui dira de déposer les armes afin de discuter pour une paix durable au Mali.Il a demandé au peuple malien de pardonner à IBK.

Quant aux sanctions brandis par la CEDEAO, l’imam Dicko a indiqué, si le les chefs d’État décident de mettre un embargo sur le Mali. Il dit confier leur sort à Dieu.

L’autorité morale du M5-RFP, l’imam Dicko a interpellé les militaires à respecter leur serment, afin de conquérir la confiance du peuple.

Pour  clore, l’imam Mahamoud Dicko dira qu’il retournra dans sa mosquée pour diriger la prière tel est son métier.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Mais Kenedougou c’est un torchon du 22 septembre de Chahana, ne le crois pas du tout, personne ne va pardoner un voleur, un criminal, un nullard, un faineant et un gros Menteur comme Boua le ventru IBK

    • Il n’y a pas que IBK arrête un peu,

      DIcko a piétiné la république du Mali, il a ignoré les non musulmans, a fait de l’islam la religion d’état,

      Tu te dis républicain et pourtant tu n’arrives même pas à t’opposer avec lucidité quand il s’agit de DIcko,
      Il t’a fait boire quoi?

  2. Il est normal qu’il veuille qu’on pardonne à IBK , en pardonnant à IBK on lui pardonne lui aussi,

    Monsieur DIcko a peur d’un procès , il a des choses à cacher, il est complice du pillage du pays

    Le wahabbite, coupe habituellement la main du voleur il me semble? Donne ta main DIcko c’est la charia , la loi islamique

  3. NE PARDONNONS PAS A IBK, NE PARSONNONS PAS A CEUX LA QUI ONT BOUFFE LES MILLIARDS DES MAINS DE IBK, NE PARDONNONS PAS A MAHAMOUD DICKO, NE PARDONNONS PAS A MBOUILLE , NE PARDONNONS PAS AUX ANCIENS MINISTRES VOLEURS!

    FAAROHW! KAAFRIHW! FIRHOUNAHW! COOPERS! CAPPERS, CAPRIOS!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here