Helène Argidame : La déco pour le fun et l’environnement

0

Au Mali, les initiatives privées en faveur de la protection et la préservation de l’environnement se multiplient. Au lancement de la 23e édition de la quinzaine de l’environnement ce dimanche, l’entreprise Léna déco a volé la vedette à Bougouni. Sa jeune promotrice, Mme Kalambry Hélène Argidame met sa passion pour la décoration au service de la préservation de l’environnement en recyclant en objets de décoration, du matériel de récupération.

 La décoration est une passion qu’Hélène nourrit depuis de longues années. « J’aime tout ce qui est beau, qui est bien fait », raconte Hélène, souriante. Une passion que cette conseillère en assurance va développer, profitant du confinement consécutif à l’apparition de la pandémie à Coronavirus.

« Lors de l’avènement du Covid-19 dans notre pays, mes activités ont connu ont coup de frein. J’ai donc utilisé mon temps libre pour faire quelque chose d’utile, poursuit-elle. L’idée était là, mais je n’avais pas le temps de m’y consacrer. Maintenant, la décoration est en train de prendre le dessus sur l’activité que je menais avant ».

Des pots de fleurs aux tableaux décoratifs, en 2 ans d’existence, Hélène met aujourd’hui, à la disposition des consommateurs différents formats d’objets de décoration made in Mali à moindre cout. « Le prix varie selon le besoin de la personne. Nous vendons ces objets à partir de 2000 à 10 000 F CFA et plus ».

Hélène joint cette passion pour la décoration à un autre combat qui lui tient à cœur : la protection de son environnement.

 

La déco autrement

« Au cours des activités avec notre l’Association pour l’Environnement, l’Assainissement et pour un Meilleur Cadre de vie (Amavec), j’ai constaté que les caniveaux étaient obstrués de bouteilles plastiques, de toutes sortes qui dégradent notre environnement au fur et à mesure. Mon penchant étant aussi la décoration, je me suis dit pourquoi ne pas joindre ma passion et ma mission de vie. Après réflexions, j’ai décidé de créer Lena déco », explique la jeune femme.

Selon sa promotrice, l’entreprise œuvre dans le domaine du recyclage, la transformation, la valorisation d’objets de décoration à base de matières plastiques et autres. Invitée au lancement de la 23e édition de la quinzaine de l’environnement, la promotrice de Lena Déco poursuit son combat, à 170 km au sud-est de Bamako, à Bougouni. Sous un petit hangar transformé en stand, Mme Kalambry Hélène Argridame expose une dizaine d’objets produits de sa société.

« Nous avons amené plusieurs objets dont des pots de fleurs et des tableaux confectionnés à base des bouteilles plastiques et autres objets qui peuvent causer préjudices à l’environnement comme les bouteilles en verre, le calendrier, les tissus », détaille la promotrice.

Cette exposition selon Mme Kalambry, vise un double objectif : « sensibiliser davantage la population en leur montrant que ce qu’on jette dans la nature peut causer préjudice à l’environnement et peut être valorisé en en faisant des objets de décoration  utile pour nous, tout en protégeant notre environnement », rapporte-elle.

Face à la concurrence rude du marché de la déco, fortement dominée au Mali par les objets exportées, l’entreprise entend créer son propre chemin sur le marché malien et même à l’international. Elle envisage de former d’autres jeunes, les femmes en particulier.

 

Kadiatou Mouyi Doumbia

(envoyée spéciale)

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here