Ibrahima Dibo, président du comité de suivi DCM : “Le ciment du Mali n’est pas augmenté d’un centime”

Ibrahima Dibo, président du comité de suivi DCM :

En réaction aux informations relatives à l’augmentation du prix de ciment sur le marché malien, le président du comité de suivi du Diamond Cement Mali SA (DCM), Ibrahima Dibo, accompagné du PDG de la société, Kasturi Subrahmanyam, a tenu à préciser à l’opinion nationale que cette augmentation du prix ne concerne pas le ciment du Mali. “Le ciment du Mali n’est pas augmenté d’un centime”, a-t-il précisé.

Depuis quelques jours, des informations relatives à l’augmentation du prix du ciment sur le marché bamakois font le tour de la capitale. Face à cette situation, l’administration de DCM-SA, à travers son président du comité de suivi et son PDG, a réagi pour éclairer l’opinion nationale sur le prix de ciment produit localement.

L’augmentation dont on parle ne concerne pas le ciment du Mali, ont-ils assuré. Pour M. Dibo, le ciment de DCM n’a jamais connu d’augmentation depuis que la production a commencé en 2013. “Le ciment du Mali n’est pas augmenté d’un centime et ça ne risque pas d’arriver”, a-t-il précisé.

Pour le PDG de DCM, les prix du ciment produit au Mali sont toujours à 87 500 F CFA la tonne à Dio et 74 500 F CFA pour Gangonteri (prix des grossistes). Il a précisé que le prix du produit à Bamako est le même que Dio, ce qui fait que le sac de ciment est à 4375 F CFA et non au-delà. Mieux encore, la société de production de ciment au Mali prévoit une réduction du prix de produit dans les années à venir.

Le président du comité de suivi a précisé qu’à DCM-SA les décisions sont toujours prises à l’unanimité des actionnaires. Il a réitéré que l’actualité pour DCM-SA n’est pas à l’augmentation du prix, mais au contraire de voir comment le baisser. En plus du prix, M. Dibo a assuré la population sur le ciment du Mali qui, pour lui, est de très bonne qualité, contrairement à la rumeur distillée. La société, selon lui, fait tout pour soutenir les autorités dans leur politique de réduction des prix des produits sur le marché malien.

  1. Subrahmanyam a promis l’augmentation de la production de ciment afin de couvrir les besoins nationaux dans les années à venir et contribuer davantage au développement socio-économique du Mali.

Youssouf Coulibaly

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Walaye. Mon frère. Merci. Le est un pays de la misère. Zéro plus zero égal.zéro .allés le Sénégal .

  2. Walaye. Mon frère. Merci. Le est un pays de la misère. Zéro plus zero

  3. FOUTEZ NOUS LA PAIX. A VRAI DIRE, LE MALI EST UN PAYS PARTICULIER DANS LEQUEL SI TU ANALYSE CERTAINS PHENOMENES, TU RISQUES UNE CRISE CARDIAQUE.
    * LE CIMENT PRODUIT AU MALI SUR PLACE EST VENDU AU MEME PRIX QUE CELUI PRODUIT AU SENEGAL OU AILLEURS.
    * “vous dites 87500 f la tonne”, ALLEZ DANS LA VILLE DE DAKAR, LA TONNE EST VENDU AUX CONSOMMATEURS A MOINS DE 40000 F
    DE GRACE OUVRONT UN PEU LES YEUX (membres de l’association des consommateurs du MALI), FAITES LE NECESSAIRE ET SI VOUS N’Y PARVENEZ PAS, ON S’EN REMET A LA JUSTICE DIVINE
    MERCI.

Comments are closed.