Maitre Zana Koné du collectif des avocats de Ras Bath : «Soutenir l’injustice contre autrui, fut-il ton ennemi, c’est favoriser cette injustice contre soi-même»

1

Le collectif des avocats de notre confrère Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath ont, lors d’une conférence de presse animée le mercredi 14 septembre dernier, éclairé l’opinion nationale et internationale sur l’évolution du dossier.

Après l’instruction, le juge en charge du dossier a rendu sa réquisition. Selon maitres Malick Ibrahim et Zana Koné, le dossier a certes connu une avancée notoire, mais le plus important reste à faire concernant les mesures restrictives à l’encontre de leur client. «Après notre plaidoyer, le juge d’instruction en charge du dossier a jugé bon d’alléger les mesures en ce qui concerne sa liberté d’aller et venir sur l’ensemble du District de Bamako aussi bien que de sa comparution devant le juge qui passe deux fois par jour à une fois par semaine». Tout en appelant la population à garder son calme comme cela l’est depuis les violentes  manifestations suite à sa prétendue comparution, le collectif des avocats se dit confiant à ce que la justice dira le droit à la suite de leur recours devant la chambre d’accusation qui a une à deux semaines pour se prononcer.

Toute fois nos défenseurs des droits de Ras Bath s’indignent que la liberté d’expression acquis au prix du sang soit aujourd’hui confisquée pour des raisons inavouées. Cette situation n’est selon eux, de nature à classer notre pays au rang des pays démocratique où les libertés individuelles sont protégées.

Malgré cette approche peux reluisante, les avocats sont déterminés à mener le combat pour que ce contentieux soit vidé le plus vite possible afin que leur client qui fait le bonheur de millier de maliens de l’intérieur comme de l’extérieur recouvre toute sa libéré d’expression dans le cadre de son émission « carte sur table » sur les ondes de la radio Maliba FM. Aux confrères de Ras Bath, Maitre Zana Koné dira ceci: « Soutenir l’injustice contre autrui, fut-il ton ennemi, c’est favoriser cette injustice contre soi-même».

Et pour couper court à toute supputation relative au statut professionnel de Ra-Bath, ses avocats ont mis en évidence sa carte de presse et les preuves de la détention par lui, d’un Master  02 du droit des affaires.

K.T.A

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Bonjour Me KONE; dit a ton client Razak de ne plus insulter publiquement ses ainés, ses pères, ses oncles et tantes. Je ne suis pas contre ses revandications, mais je suis vraiement contre ses injures, surtout public.

Comments are closed.