Mali/CNPM : la justice annule l’ordonnance gracieuse accordée à Diadié dit Amadou Sankaré

2

 Après plusieurs reports, le  Tribunal de la Commune IV a annulé le vendredi 30 octobre l’ordonnance gracieuse accordée à Diadié dit Amadou Sankaré. Une décision de justice qui lui avait  permis d’occuper les locaux du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) depuis le lundi 12 octobre. -Maliweb.netL’information vient de tomber.  Après plusieurs reports, le  Tribunal de grande Instance de la Commune IV a annulé l’ordonnance gracieuse accordée à Diadié dit Amadou Sankaré. Ce qui constitue une première victoire pour Mamadou Sinsy Coulibaly et les siens.

On se souvient que Mamadou Sinsy Coulibaly et les membres de son bureau avaient été contraints, le lundi 12 octobre,  de quitter les locaux du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) à la faveur d’une ordonnance gracieuse accordée par la justice à son adversaire, Diadié dit Amadou Sankaré. Une décision que Coulou et ses amis avaient  attaqué devant le même Tribunal. Après trois reports, la justice vient de se rétracter en annulant l’ordonnance gracieuse.

Cette décision de justice est une première victoire pour Mamadou Sinsy Coulibaly et les siens. Ce d’autant qu’elle leurs permettent de réoccuper à nouveau les locaux du CNPM. Elle constitue en revanche un véritable camouflé pour le camp de Diadié dit Amadou Sankaré.

Toutefois le problème demeure entier. Puisque Diadié dit Amadou Sankaré et Mamadou Sinsy Coulibaly se disputent toujours la tête de l’institution patronale. Chacun affirme avoir été élu comme président. Selon nos informations, une plainte a été déposée devant la justice demandant l’annulation de l’assemblée générale organisée par le camp Diadié dit Amadou Sankaré.

Pour mémoire, il faut retenir que Diadié dit Amadou Sankaré affirme avoir été élu à la suite de l’assemblée générale du samedi 26 septembre. Ce que Mamadou Sinsy Coulibaly conteste puisque cette assemblée générale selon lui avait été reportée par le secrétaire général du CNPM. Une seconde assemblée générale avait été organisée le 8 octobre à la suite de laquelle Mamadou Sinsy Coulibaly a été élu. Il faut dire que  Diadié dit Amadou Sankaré n’a pas voulu participé à ladite assemblée estimant avoir été élu depuis le samedi 26 septembre.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. En toute honnêteté, je pense que la justice Malienne a pour une fois bien fait son travail. J’ignore le contexte et les circonstances ayant motivé la décision du tribunal a donner cette ordonnance. Mais il faut particulièrement saluer le juge pour avoir eu le courage de revenir sur sa propre décision. IBK serait encore Président de la République si Manassa Dagnioko avait un tel courage et humilité.
    En me fiant aux explications données par la presse Malienne, il semble que Diadié dit Amadou Sankaré aurait même remanié la liste qu’il a fait voter après sa prise de service. C’est comme faire compagne et demander aux électeurs de voter pour Paul. Et une fois les élections gagnées, remplacer unilatéralement Paul par Mariam. Ça, c’est réellement un crime!

  2. C’est l’Affaire de la CAFO…, version masculine ( CNPM ).
    Ah la Justice Malienne…
    Un jour Elle donne le sourire à l’un des protagonistes, fait pleurer l’autre. Et le lendemain…, c’est vice-versa… !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here