Mali : la Cour suprême confirme l’abandon des charges dans l’affaire du complot contre l’État

0

La Cour suprême a rejeté lundi 19 avril le pourvoi du procureur général et confirmé l’abandon des poursuites intentées contre plusieurs personnalités dont l’ancien Premier ministre Boubou Cissé et l’animateur radio Ras Bath, accusées depuis décembre d’avoir préparé un coup d’État aux contours mystérieux contre l’État. Cinq des 7 accusés emprisonnés depuis décembre ont été libérés.  

Devant la prison civile de Bamako, un petit comité d’accueil attendait les cinq personnes libérées. Ras Bath, l’animateur radio vedette a perdu ses longs cheveux, mais reste reconnaissable. Baluchon en main, avant de monter rapidement à bord d’un véhicule, il a annoncé qu’il allait rapidement reprendre le micro. Tous sont heureux de la fin de la fin de la procédure.

L’ancien Premier ministre malien Boubou Cissé également poursuivi mais pas arrêté, a déclaré après le délibéré qu’il se réjouissait de cette décision de justice, qu’il a « accueilli avec soulagement et sérénité ». « Depuis près de 4 mois, je fais l’objet avec d’autres personnalités d’accusations très graves, des innocents ont été injustement emprisonnés pour des faits qu’ils n’ont pas commis. Je suis donc très heureux qu’ils puissent aujourd’hui, enfin retrouver la liberté et rentrer chez eux. »

Selon la justice malienne, l’affaire du coup d’Etat en préparation était donc un tuyau percé. Pas de preuve. Maintenant, les regards sont tournés vers l’ancien Premier ministre Boubou Cissé. Ces partisans ne cachent pas qu’il doit être candidat à la prochaine présidentielle. Lui-même ne s’est pas encore prononcé.

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here