La Communauté togolaise s’inspire de l’exemple malien : Vers la création d’un Conseil des Togolais du Mali

0

Regrouper les associations et  amicales togolaises au sein d’une structure fédérative susceptible de permettre une réorganisation de leur communauté  qu’ils veulent unie et   où devrait prévaloir la solidarité et l’assistance mutuelle, telle est l’ambition que nourrissent les  responsables des associations et amicales togolaises réunis le samedi 23 Juillet dernier à l’espace " Le Carrefour des jeunes " de Bamako.

ette rencontre, la cinquième du genre, a permis aux participants d’évaluer le chemin parcouru depuis le lancement, en septembre 2010, des travaux préparatoires devant conduire à la création de la Coordination des associations et amicales togolaises au Mali.

    Ladite Coordination sera dénommée Conseil des Togolais du Mali (CTM)  et sera portée sur les fonts baptismaux, si tout va bien, au mois de septembre prochain, soit un an après le début des préparatifs qui ont consisté, pour les représentants des différentes organisations associatives, à mettre sur pied une commission de rédaction des textes. Ainsi, les statuts et règlement intérieur ont été définitivement adoptés lors de la séance plénière du 16 avril 2011. La réunion du 23 juillet avait pour but de mettre sur pied la commission électorale dont la tâche consiste à recueillir et analyser les candidatures pour l’élection du président du CTM prévue pour le 18 septembre 2011.

En décidant de constituer ce Conseil selon le vœu des autorités togolaises et à l’initiative du Consul du Togo au Mali, Mamadou Diakité, les Togolais veulent marcher sur les pas des Maliens de l’étranger qui, dans les différents pays où ils résident, ont procédé de la même manière. Ce qui a servi de substrat à la création du Haut Conseil des Maliens de l’Etranger. Ainsi, le but poursuivi par les initiateurs du projet de création du CTM est d’abord d’unir toutes les associations et amicales autour d’une vision commune, à savoir le mieux-être des Togolais vivant au Mali dans respect des lois de ce beau pays dont l’hospitalité n’est plus à démontrer.

Le CTM permettra aussi de gommer, un tant soit peu, les conflits d’intérêt et de leadership qui minent, malheureusement, la communauté togolaise. Ils entendent également fédérer les énergies des différentes composantes afin de faciliter la résolution de leurs problèmes en terre malienne mais aussi de constituer une force capable de contribuer, par de multiples apports au développement du Togo dont le ministère des Affaires étrangères a justement créé, au mois d’avril dernier, une Direction de la Diaspora Togolaise.

Signalons que les Togolais vivant au Mali sont estimés à environ 5 000 âmes regroupées entre une vingtaine d’associations et amicales.

*Secrétaire Général de l’Union des Enseignants Togolais au Mali

 

Polycarpe   BARANDAO

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER