Le M5 RFP s’est prononcé sur les recommandations de la CEDEAO : A partir de ce lundi, durcissement de la désobéissance civile

28

Face aux hommes de médias, le porte-parole du M5 RFP, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rappelé les concessions faites à IBK sous l’impulsion de l’imam Dicko. Aussi, Ibrahim Ikassa Maïga a lu la réplique du M5 RFP face aux recommandations des Chefs d’Etats de la CEDEAO lors de leur sommet extraordinaire du 27 juillet dernier par vidéo-conférence. Bien d‘autres orateurs se sont succédés à la tribune.

 Les compteurs sont mis à zéro

 Selon Choguel : « A partir de maintenant, les compteurs sont mis à zéro. La trêve prendra fin dans cinq jours ».

Un vibrant hommage a été rendu à la jeunesse malienne pour sa lutte héroïque et qui a défié les balles des forces de l’ordre les 10, 11 et 12 juillet dernier. « Ces jeunes donneront le second coup d‘envoi de la désobéissance civile dès lundi et ne s’arrêteront plus jusqu’à la démission d’IBK », a martelé Dr Choguel.

Ensuite, l’orateur a rappelé que «  le M5 RFP pour sa lutte héroïque est rentrée dans l’histoire du Mali. C’est le destin du Mali et de l’Afrique qui se jouent au Mali avec notre crise socio-politique. La démocratie ne se limite pas seulement aux respects des lois, organiser des élections, mais respecter les lois et ses engagements. La crise malienne est profonde  mais pas que politique, mais il s’agit de la gouvernance ». « Aucun dirigeant ne dirigera comme bon lui semble, puisqu’il trouvera sur son chemin le peuple debout devant lui », a mis en garde le porte-parole du M5 RFP.

 Ensuite, Ibrahim Ikassa Maïga a lu la réplique  du M5 RFP aux recommandations des Chefs d’Etats de la CEDEAO.

 « Les solutions à demi-teintes ne règleront plus la crise malienne », a martelé Ibrahim Ikassa Maïga.

 Selon lui : « Le Comité Stratégique donne suite au sommet des Chefs d’Etats de la CEDEAO sur la crise socio-politique ».

Le Peuple malien, a-t-il dit « avait fondé un espoir sur cette importante rencontre de haut niveau de Chefs d’Etats et non les moindres de la CEDEAO, mais le peuple découvre avec étonnement à l’instar de Goodluck Jonathan qui ramènent la crise malienne à un simple contentieux né du scrutin des élections législatives  dernières : – la démissionne de 31 députés ; la recomposition rapide de la Cour Constitutionnelle, le recours à l’articles 50 pour IBK ; la mise en place d’un gouvernement d’union nationale afin d’appliquer les conclusions de la DNI ; l’indemnisation des familles des personnes tuées, des blessés et la destruction de biens publics et  privés; un régime de sanctions ».

Les approximations des Chefs d’Etats fustigées

Selon l’orateur, «  ces approximations des Chefs d’Etats sont très improbables avec la démission des députés ; l’injonction à IBK à user de l’article 50 avec la  nomination des membres de la  Cour Constitutionnelle ». Et Ibrahim Ikassa Maîga de déplorer que : « La CEDEAO a décidé de mettre le Mali sous tutelle en imputant au Président d’un quart de Président, de couvrir un homme et son régime corrompu contrairement au Mali qui aspire à la démocratie et à un Etat laïc ». Pour cela dit-il : « Le M5 RFP déplore que le CEDEAO ne tienne pas compte des propositions faites mais propose des propositions qui sont contraires aux attentes du peuple et violent les lois du Mali ». Selon Ikassa, les recommandations de la CEDEAO qui ferment les yeux sur la mauvaise gouvernance, la violation de la Constitution, c’est fort ce qui précède que « le M5 RFP porte contre les décisions des Chefs d’Etats CEDEAO ». Parlant des propos du Président IBK parlant de terrorisme, l’orateur explique que « l’épouvantail terroriste venant d’IBK à l’endroit de l’imam Dicko, relève d’une tentative désespérée de trouver des solutions idoines de sortie de crise et qu’avec la déconfiture actuelle du Mali, n’a pas trouvé mieux, que de s’en prendre à l’autorité morale du M5 RFP qui dit-il «incarne mieux que lui, sa mission ».

Des actions judiciaires contre les commanditaires des tueries

Pour Ibrahim Ikassa Maïga « La  détermination de poursuivre le combat ; exige la démission d’IBK et de son régime qui porte l’entière responsabilité de ce qui arrive de nos jours au Mali. Aussi, il a réitéré « l’exigence d’actions judiciaires devant la CPI des commanditaires des meurtres de manifestants tant à Sikasso qu’à Bamako, exige la libération de l’honorable Soumaila Cissé ».

Enfin, l’orateur martèle que « Le M5 RFP exige de la CEDEAO du respect du peuple malien ; la dissolution totale de l’AN, de la Cour Constitutionnelle, de la démission d’IBK ».  Mieux pour Ikassa : « Les solutions à demi-teintes ne règleront plus la crise malienne. Sinon, le peuple malien disposera comme bon lui semble, son avenir », a –t-il laissé entendre.

L’imam Mahmoud Dicko, non moins autorité morale du M5 RFP

 Restaurer la nation malienne

Il a fait des bénédictions pour le pays et pour ceux qui sont tombés.

Avec le verbe qu’on lui connait, l’imam Dicko est entré dans le vif du sujet. « Mieux vaut mourir que d’avoir honte ! Le Mali n’est pas un pays soumis, ni résigné. Ceux à qui je m’adresse savent ce que je veux dire. C’est un moment historique pour notre pays. C’est normal que tous les fils du pays se donnent la main. Evitons d’être distrait. Nous n’avons pas peur des critiques et autres affabulations, ceux qui le font, se trompent. Nous n’allons pas rentrer dans les détails. Nous irons à l’essentiel ».

Parlant de la CEDEAO, Dicko dira que « Si la CEDEAO n’a pas compris notre crise, mais le peuple qui souffre, sait ce dont nous subissons (tueries, assassinats, destructions de biens).

Pour l’imam Dicko, c’est le moment de se mobiliser, de se  rester souder: « Le problème qu’il y a, c’est de restaurer la nation malienne par les maliens pour les maliens. Nous ne devons pas croiser les bras pour voir les choses se dérouler de la sorte. Nous devons montrer à la face du monde que nous sommes descendants de grands hommes.  Ils veulent nous pousser à la faute, résistons, ne l’acceptons pas !

Donnons-nous la main pour sortir notre pays de cette situation. Tout le monde sait que l’état du pays est grave. Nous n’avons pas besoin de faire du spectacle », a –t-il conseillé.

Visite du PM du mardi après-midi : J’ai dit à Boubou que nous ne sommes pas intéressés d’entrer dans son gouvernement…

 

D’entrée, l’imam Dicko, très remonté a dit ceci : « On profite des occasions pour livrer Mahmoud Dicko. Non, je refuse, cela ne marchera pas ! ». Une manière de répliquer aux propos du Président IBK qui l’a traité de « djihadiste, de vouloir créer un Etat islamique au Mali », même si la présidence à travers sa cellule de communication l’a démenti vigoureusement.

Poursuivant son intervention, l’imam Dicko a dit que « Le PM Boubou Cissé était venu me demander de l’aider dans sa nouvelle mission comme chef du gouvernement. Je lui ai dit que votre façon de gérer la situation, n’est pas bien ». Parlant de l’entrée du M5 RFP dans le gouvernement d’union nationale, l’imam de la grande mosquée de Badalabougou a martelé ceci : « Je n’intégrerai pas, ni un membre de notre regroupement. A ma grande surprise, j’écoutais sur RFI de main tendue. Telle n’est pas le cas puisque Boubou est mon fils. Pour moi, c’était une visite ordinaire comme les autres », a déploré Dicko.

Parlant de la libération de l’honorable Soumaila Cissé, l’autorité morale du M5 RFP a prié pour lui. « C’est dieu qui sait ses conditions de vie. Nous prions pour lui, que dieu nous le ramène saint et sauf ! », a-t-il dit.  « Beaucoup a été dit s’il revenait, il pourra bien nous édifier », a-t-il poursuivi.

L’imam a prié pour la fête de tabaski. « Ne jamais accepter qu’on nous pousse à la faute ! Restons unis et mobilisés», a-t-il conseillé.

 

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

28 COMMENTAIRES

  1. Ce n’est ni la CEDEAO, ni la France et encore moins l’Union Européenne qui apporteront la solution à la crise au Mali. Ce sont les maliens et seulement les maliens, comme a si bien dit Paul Kagame, qui seront en mesure de trouver des solutions à la crise actuelle. Bravo les jeunes du M5. Continuez votre lutte et ensuite ce sera la désobéissance militaire sans coup de force. Lorsque l’argent ne rentrera plus dans les caisses de l’Etat, IBK, sa famille et son régime n’auront plus de détournements de deniers publics à faire et seront obligés de démissionner. Il n’y aura plus d’argent à voler et à payer les femmes espagnoles ! La lutte continue. Les problèmes et les solutions sont connus et interdiction sera faite dans la nouvelle constitution à tout malien avec la double nationalité de se présenter à l’élection présidentielle, comme c’est le cas en Haïti. Point barre.

  2. Choguel c’est dommage les jeunes dont tu es entrain de faire leur éloge , tu n’as pas d’enfant parmi eux, tes tiens ne sont pas au Mali, voilà pourquoi tu es le plus malhonnête de tous ces faux agitateurs, c’est dommage les enfants des pauvres qui n’ont rien compris sont entrain de suivre ces apatrides de manière aveugle , tempi pour vous vous serez massacrés pour rien.

  3. L AFRIQUE SERA EN PAIX SEULEMENT ET SEULEMENT SI LES LANGUES EUROPEENNES SONT BANIES ET LES RELIGIONS DES FILS D ABRAHAM BANIES ET LES DEUX COMBATTUES PAR CHAQUE HOMME NOIR OU QU IL SOIT ET A TOUT TEMPS!

    L AFRIQUE SERA EN PAIX SEULEMENT ET SEULEMENT SI LES LANGUES EUROPEENNES SONT BANIES ET LES RELIGIONS DES FILS D ABRAHAM BANIES ET LES DEUX COMBATTUES PAR CHAQUE HOMME NOIR OU QU IL SOIT ET A TOUT TEMPS! 2 Août 2020 at 12:15
    IL FAUT UN KAAFRIH, FILS DE FAAROH, KAAFAAROH A LA TETE DU MALI ET UN GOUVERNEMENT DE KAAFAAROHW, UNE ARMEE DE KAAFAAROHW POUR VAINCRE LES DJIHADS MILLENAIRES SUR NOS TERRES DE FARAONAH!

  4. Rien à faire !!!

    Ce crétin de Zonkeba 1er a beau être FINI, ARCHI-FINI, et PLUS QUE FINI, il préfère “forcer” le peuple À SE SOULEVER ET À L’EJECTER MANU-MILITARI plutôt que de rendre (enfin !!!!) son tablier en démissionnant….tout simplement !!!🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄

    Une chose est sûre : Son passage “sur le trône” restera HISTORIQUEMENT nul et pathétique dans tous les domaines sans exception, et comble de malchance pour le Mali, sa “fin de règne” restera au moins AUSSI DRAMATIQUEMENT NULLE que son exercice du pouvoir !!!😡😡😡😡😡😡😡😡😡

    L’Histoire avec un grand “H” retiendra de lui que c’est LUI ET LUI SEUL qui pouvait épargner au pays les tensions actuelles en démissionnant, et que C’EST LUI ET LUI SEUL QUI, par simple goût maladif du pouvoir et des tapis rouges, et par son seul orgueil personnel démesuré, AURA AMENÉ LE PAYS A L’EXPLOSION ET LE CHAOS!!!!😡😡😡😡😡😡😡😡😡

    PS: Si ce pathétique nullard bananier parvient à garder la vie sauve lors de son INÉVITABLE ÉJECTION, il aura un dossier “particulièrement chargé” devant la Justice internationale….

  5. LE MALI VEUT LA PAIX!!!!
    AW BE’ KA SABALI!!!!
    L’IMAM NAIF ET LA CLIQUE DE VOYOUS QUI VOUS ENTOURE, AW BE’ KA SABALI!!!

  6. LE M5 ET DIKO NE PEUVENT QUE FAIRE TOMBER LE MALI DANS LE TERRORISME ET LE DJIHADISME ET LA SOMALISATION DU PEULE MALIEN MERCI ET COURAGE

    • A partir du lundi 03 Aout 2020, IBK comprendra qu’il est l’idiot du peuple . Nous lui sortirons de sa cachette et le mettra sur le chemin de l’exilé forcé. Le Mali appartient au peuple souverain qui décide du sort du pays . Il est un incompétent qui a montré toutes ses limites . Malheur à lui et à tous ses alliés, la bataille ne fait que commencer .

  7. Les maliens sont un drôle de peuple,
    On vote pour un président parce que soutenu par des religieux qui prie à chaque fois pour le pays, on aime ça quand le président dit allah dans toutes ces phrases et utilise des termes Arabes, c’est tellement chic! N’est pas mes concitoyens ? Machallah
    Résultat, il a prouvé que prier prend du temps et laisse peu de temps pour le travail,
    Maintenant on veut carrément un imam, il va prier encore plus fort,
    Peuple du Mali, il n’y a pas de miracle, le travail est notre seul salut. Il faut être plus exigeant avec nos dirigeants, avoir des organes de contrôle puissant à tous les niveaux de l’administration. Notre état est faible. En pareil cas, une commission d’enquête aurait dû être créé et le président qui n’est pas son excellence mais un citoyen doit répondre. Au Mali on fait des courbettes aux élus qui ont remplacé les colons mais bon sang, nous sommes au 21 eme siècle, il n’y a pas d’honorable ou excellence dans une république. On dit son excellence le prince Albert de Monaco mais monsieur le président. Si on leur fait croire qu’ils sont des princes on subit les conséquentes,
    IBK ou un autre ça sera pareil s’il n’y a pas une prise de conscient sur citoyen malien. Les fonctionnaires, les ministres c’est le serbe public, il y a le mot service ils sont à notre service,

    • Ce n’est pas vrai ton analyse, tout au contraire amenons Boua le ventru IBK le gros nullard et le gros faineant a demissionner et puis les marches de gre-a-gre, les detournements et les surfacturations a outrance vont disparaitre, Le Mali ne sera jamais le meme,

    • Kenedougou sénoufo, pur ta gouverne, on dit “Excellence” aux ambassadeurs et anciens ambassadeurs jusqu’à leur mort ainsi que le ministre des AE et le Président de la République. C’est tout. Pas les ministres. Pour les députés c’est “honorable”. Tous les autres c’est”Monsieur”. Mais ici tout le monde veut se faire appeler “Excellence”.
      Pour le reste de ton analyse tu as raison.

      • La pravda,
        Je te remercie tu réponds à une question que me turlupine depuis un moment notamment quand je regarde les médias africains😌😌😌
        Le président français est Monsieur un héritage de la révolution de 1789

  8. Qu’Allah nous aide … ça va être une tuerie si il y a des manifestations et de la désobeissance civile je vous rappelle que le corona nous attend dehors…

    • Prophete de malheur si c’est la tueries que Boua le ventru prepare alors nous sommes prets a mourrir en martyrs qu’en traitres, nous n’allons jamais abandonner nos martyrs. Corona virus c’est pour Boua!

      • IDJOU DOGOLEN AU NIGERIA ET TU FAIS LA GRANDE BOUCHE POUR POUSSER LES ENFANTS DES PAUVRES A’ LA MORT! IFORO TA KA NA BAMAKO POUR DIRIGER LES MARCHES POUR QU’ON PUISSE TE CROIRE! FILS DE CHIEN!!!

  9. Les autres Maliens qui ne sont ni pour eux ni pour IBK vont devoir se défendre. Il ne faut surtout pas que des délinquants essaient d’empêcher les gens d’aller travailler

      • A mon avis, la CMAS et les autres politiciens du M5 n’ont plus le même language. Dicko veut accepter la main tendue de ibk peut être pour calmer le jeu et agrandir sa notoriété mais l’objectif des autres politiciens n’est que le partage pur et simple du gâteau et cela ne peut se faire sans le départ de l’actuel président car ils savent très bien qu’aucun d’eux ne va passer par le vote

  10. IBK government like cocaine addicts managed governments so often do seem to have made a terrible miscalculation concerning his ability to be corrupt plus maintain stability in Mali while West Africa undergo much needed transition of changing from french manipulated in order to rob Mali cfa currency to African currency that give Africans greater spending power plus eliminate french robbery of Africans by use of cfa currency.
    This crisis is not at all what we thought it might be plus is growing more serious by week. It could result in showdown like no other in Mali. To think a cocaine crazed IBK government allowed france to usher it into this position or/ plus it is in conspiracy with france to create turmoil that might lead to cancellation of West African currency . IBK wakeup? France have you looking like a traitor to extent not even ECOWAS actions are able to make you look different.
    There are better ways plus you all know at least one. Please apply better way? There is appearance blood will flow on both sides if you do not. It is not necessary if stupid demeanor of all not allowed to managed crisis. Please do not let stupid win out?

    Henry Author Price Jr aka Kankan

  11. ATTENTION ! La désobéissance civile est bel et bien dans la constitution, mais aussi la LIBERTÉ D’ALLER ET VENIR.
    Donc empêcher les pauvres d’aller au marché en coupant les routes et les ponts doit être évité. Sauf si le M5 souhaite une bagarre généralisée entre nous. Et encore c’est une stratégie qui risque de se retourner contre le M5 qui ne nourrit pas la pauvre ménagère de Niamakoro. Enfin, on barre la route où on allume le feu à Missabougou contre qui ? Pas IBK en tout cas.

    • Voilà qui est bien dit. Ils s’appuient sur des délinquants pour semer le trouble, et dire après que ce sont des gens qui sont infiltrés pour discréditer leur mouvement. Quelle malhonnêteté !

  12. Je le répète La désobéissance civile est bel et bien dans la constitution, mais aussi la LIBERTÉ D’ALLER ET VENIR.
    Donc empêcher les pauvres d’aller au marché en coupant les routes et les ponts doit être évité. Sauf si le M5 souhaite une bagarre généralisée entre nous. Et encore c’est une stratégie qui risque de se retourner contre le M5 qui ne nourrit pas la pauvre ménagère de Niamakoro. Enfin, on barre la route où on allume le feu à Missabougou contre qui ? Pas IBK en tout cas.

  13. Il faut reconnaître qu’il y a trop de contradictions dans la stratégie de communication du M5/KaouDjim/Dicko. Tantôt démission IBK, tantôt démission Boubou, tantôt IBK Boubou. Hier au journal de 20h, KaouDjim tenait un autre langage. SOYEZ CLAIRS. ON VA OÙ ?
    D’autre part, la désobéissance civile est bel et bien dans la constitution, tout comme la LIBERTÉ D’ALLER ET VENIR.
    Donc empêcher les pauvres d’aller au marché en coupant les routes et les ponts doit être évité. Sauf si le M5 souhaite une bagarre généralisée entre nous. Et encore c’est une stratégie qui risque de se retourner contre le M5 qui ne nourrit pas la pauvre ménagère de Niamakoro. Enfin, on barre la route où on allume le feu à Missabougou contre qui ? Pas IBK en tout cas.

  14. Merci notre cher respecté Imam DICKO. Le peuple malien est fier de vous . La lutte se poursuivra jusqu’à la démission de IBK. Rejetons toutes les propositions faites par la CEDEAO, qui n’est autre qu’un syndicat de Chefs d’État au service de l’impérialisme. Le Mali sera un exemple à travers le monde . Jamais après ces tueries de citoyens aux mains nues, IBK sera chassé du pouvoir et traduit devant le tribunal populaire . Il fait la honte du malien . A bas IBK et ses défenseurs, vive le M5 , vive la République du Mali .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here