Leadership et gouvernance : L’ONU-Femmes désigne Mme Doumbia Djadji Sacko, DG de l’ANASER comme profil de la semaine

0

Notre profil de la semaine est Mme. Doumbia Diadji Sacko, une véritable championne, surnommée la « gendarme » des routes. Mme Diadji est native de Bafoulabé où elle a fait son école primaire. Après de brillantes études au lycée Badala, Diadji Sacko a poursuivi ses études en France où elle se spécialise en Droit d’auteur, puis obtint une deuxième spécialisation en Droit international des affaires à l’Université Descrates – Paris V, clôturant ainsi un long parcours académique exemplaire dans la sphère du droit.

Dotée d’une riche expérience dans la gestion des ressources, Mme Diadji est l’actuelle Directrice de l’Agence nationale de la sécurité routière a fait ses débuts professionnels dans des majors de la musique comme Universal Music France et Warner Music France, comme juriste junior. Elle poursuit cette riche expérience comme Coordinatrice de l’Association des artistes africains aux côtés de la Star sénégalaise, Youssou N’Dour qui aimait l’appeler affectueusement « la patronne ». Juriste en Droit privé, elle s’intéresse également aux assurances et acquiert une riche expérience au sein du groupe AXA France, une société d’assurance de droits français dont la création remonte à 1985.

Soucieuse des autres depuis sa tendre enfance, Mme Diadji Sacko s’est très vite positionnée en défenseur des droits des plus faibles. Son passage à Universal Music France puis Warner Music France, lui a permis de tenir cet engagement aux côtés des musiciens accompagnateurs des artistes dans la protection du droit d’exploitation de leurs oeuvres musicales, mais aussi dans la négociation de contrats qui protègent ce même droit. Toujours en quête d’expérience nouvelle, Diadji Sacko intègre le département droit des affaires du Cabinet d’avocats PDGB dans le 16ème arrondissement de Paris.

Après 7 ans d’expérience dans le secteur privé, Mme Diadji Sacko décide de rentrer chez elle, au Mali pour apporter sa contribution à la construction de ce qu’elle appelle « son beau et grand pays ». Elle se sert de cette riche expérience acquise en France pour créer tour à tour CRESPA Mali et DS Conseil, tous des cabinets de courtage d’assurances. Une prospection du marché des assurances au Mali, l’a conduite à effectuer un stage à  CIRAS Mali – cabinet de courtage d’assurances et au Comité des compagnies d’assurances ( CCAM ).

Travailleuse, curieuse et convaincue que seul le travail permet de se développer, Mme Diadji Sacko n’a pas cessé de développer ses compétences. C’est ainsi qu’elle est sollicitée en 2014 pour intégrer le Cabinet du Président de la République du Mali. Après un bref passage au ministère de l’Economie numérique et de la Communication, le Président de la République d’alors la réclame à nouveau.

Sa compétence, son engagement et sa vision ont poussé les autorités à lui confier la Direction générale de l’Agence nationale de la sécurité routière (ANASER) où elle prouve chaque jour qu’on a eu raison de lui faire confiance en lui confiant la sécurité des maliennes et des maliens sur la route.

L’infatigable Mme Diadji Sacko est mariée et mère d’un enfant. Elle consacre actuellement son temps et ses compétences à rendre les routes du Mali plus sûres pour ses concitoyens.

Source ONU-Femmes

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here