Les confidences de Choguel Kokala Maïga (M5-RFP) : “Le préalable à la libération de Soumaïla Cissé était le changement du régime car IBK n’était pas d’accord avec les conditions des ravisseurs”

22

Le point de presse du Collectif pour la libération de Soumaïla Cissé a été une tribune pour Choguel Kokala Maïga pour fustiger l’attitude du régime d’IBK concernant la libération du Président de l’URD.

Choguel Kokala Maïga, se prononçant sur la libération de Soumaïla Cissé, a dit qu’il était convaincu que tant que le régime d’Ibrahim Boubacar Kéita ne changeait pas, Soumaïla Cissé n’allait pas être libéré. Soumaïla allait être gardé pendant 3 ans encore jusqu’à ce que le pouvoir change de main. “J’étais convaincu que le préalable à la libération de Soumaïla Cissé était le changement de régime parce que les informations que nous avons eues plus tard et qui sont confirmées aujourd’hui, c’est que Soumaïla aurait pu être libre depuis le mois d’avril 2020. Les ravisseurs ont dit que c’est le Président qui n’était pas d’accord sur leurs conditions. Ils avaient préparé la libération de Soumaïla. Quelques temps après, les ravisseurs ont dit qu’il n’était pas possible de le libérer parce que les autorités n’étaient pas d’accord sur leurs conditions posées. Ce qui a confirmé ce que j’ai toujours pensé. Ce n’est qu’en début août 2020, lorsque la chute du régime d’IBK était devenue inévitable, que les autorités ont repris le processus en imaginant peut être que la libération de Soumaïla Cissé allait baisser la tension. C’est ainsi que le régime a accéléré le processus. Mais la chute du régime était décidée par le Bon Dieu. Le constat, dès que le régime a chuté, les actions qu’il avait entreprises les derniers jours ont été accélérées par les nouvelles autorités qui ont accepté les conditions des ravisseurs pour la libération de Soumaïla Cissé. Nous nous félicitons de la libération de Soumaïla Cissé” a révélé Choguel Maïga.

Très en verve, il continue dans sa lancée : “Mais n’oublions pas que toutes les actions politiques, en général, relèvent de calculs. Et quels sont ces calculs ? Le temps nous le montrera […] Je suis convaincu qu’il y a des calculs derrière la libération de Soumaïla Cissé. Mais ce qui était important était sa libération. Je suis persuadé que n’eut été la mobilisation générale, Soumaïla n’allait pas être libéré”, a-t-il fait savoir. Choguel Kokala Maïga a ajouté que la question de Soumaïla Cissé est une question nationale, une priorité nationale qui a été prise en charge par le Fsd, le M5-Rfp dès sa fondation. “La libération de Soumaïla Cissé fait partie des exigences majeures du M5-Rfp qui n’a jamais arrêté de la réclamer”, a-t-il souligné.

“Pendant plus de 20 ans, Soumaïla Cissé a été empêché de réaliser son ambition pour le Mali”

Choguel Kokala Maïga a affirmé que pendant plus de 20 ans Soumaïla Cissé a été empêché de réaliser son ambition pour le Mali. Il a dit qu’il avait prédit qu’IBK allait tomber et que Soumaïla Cissé allait venir pour apporter des solutions aux préoccupations du peuple malien. “Je suis persuadé que Soumaïla Cissé est l’un des hommes politiques qui peut faire l’ingénierie des problèmes qui sont posés au Mali. Il fait partie des hommes politiques de premier plan, ceux qui peuvent, par leur expérience, leur intelligence, leur capacité de mobilisation et de rassemblement, leur capacité à créer l’espoir et à le susciter, apporter des solutions aux problèmes qui se posent à la jeunesse malienne, aux Maliens d’une façon générale”, a-t-il raconté.

Pour lui, un homme politique doit passer par des épreuves. Et Dieu a voulu que Soumaïla Cissé passe par cette étape d’enlèvement. Une étape, à ses dires, qu’il faut prendre avec philosophie. “Je suis persuadé que Dieu ne l’a pas fait par hasard. Il y a des moments où un homme politique doit passer par des épreuves pour que le peuple se fasse davantage une idée de ce qu’il est, de ce qu’il représente, pour lui préparer le chemin de l’avenir. Je suis convaincu que cette épreuve par laquelle Soumaïla a passé est une étape dans la longue course, dans le long challenge qu’il tient depuis 20 ans pour arriver au sommet”, a-t-il dit.

A propos de la Transition, Choguel Kokala Maïga a appelé les Maliens à la mobilisation pour sa réussite car, avertit-il, cette Transition a commencé sur des malentendus, sur des trahisons. “Tout ce qui est construit sur le faux, sur le mensonge, sur la transition, sur la manipulation n’a pas d’avenir. Et nous avons dit que cette Transition est notre enfant que nous devons tenir par la main pour que tout ce qui s’est passé ces dernières semaines ne nous décourage pas. Parce que le peuple malien n’acceptera plus, de toutes les façons, certaines choses qui se sont passées récemment, des choses qu’on ne peut plus accepter. L’un des points essentiels de notre combat, c’est de faire en sorte que, désormais en République du Mali, le peuple ait la possibilité de choisir qui il veut, l’installer là où il veut et lorsqu’il ne fait pas son affaire, il le chasse par les élections. Et celui qu’il n’a pas compris qu’il le chasse par la rue” affirme Choguel Maïga.

Dans son élan, il laisse entendre : “Nous souhaitons qu’à la fin de la Transition il n’y ait pas des élections manipulées, même si nous avons des inquiétudes aujourd’hui. Nous souhaitons que cette Transition finisse en beauté, en amenant la paix dans le pays, en abordant les principales questions vitales pour la survie de la démocratie, la sécurité des citoyens, à organiser des élections transparentes non contestées et que le meilleur, pas celui qui sera issu des manipulations de l’argent, soit installé à la tête de l’Etat. C’est en ce moment seul qu’on pourra passer l’éponge sur tout ce qui s’est passé au départ de la Transition parce qu’elle a mal démarré. Nous souhaitons qu’elle se termine sur des chapeaux de roue et en beauté. C’est ce que le peuple malien attend”, explique-t-il.

En outre, Choguel avertit que les responsables du M5-Rfp ne sont pas des béni-oui-oui, ils ne sont pas et ne font pas partie de ceux qui courent pour aller offrir leurs services aux militaires à Kati. “Au M5-Rfp, nous sommes des hommes d’honneur, des hommes de conviction. Et c’est pour cela que j’ai dit que nous allons faire le père fouettard avec cette Transition qui est notre enfant. Nous allons le tenir par le bras. Et quand il va aller dans le mauvais sens, nous allons le ramener sur bonne voie, lui donner quelques fessées. Mais cela ne veut pas dire que nous le rejetons. Et il faut que les dirigeants de la Transition le comprennent. Ils perdent leur temps avec leur méthode qui est de très mauvais augure. Aujourd’hui, nous devons nous donner la main pour critiquer lorsque ça ne va pas, pour aider la Transition à réussir parce que son échec, est l’échec du M5-Rfp, c’est notre échec personnel”, prévient-il.

Cependant, il a appelé à la mobilisation intense, décisive pour stabiliser la Transition en vue d’éviter de nouvelles aventures, d’éviter des échecs et des erreurs graves pendant la Transition pour que le peuple malien retrouve la stabilité, sa dignité, son intégrité territoriale. “C’est cela notre travail aujourd’hui avec notre président Soumaïla Cissé qui doit se reposer pour ensuite s’occuper des questions stratégiques de mobilisation, de réflexion, d’anticipation portées par la jeunesse du M5-Rfp, du Fsd, de tous les partis”, conclut-il.             

Siaka DOUMBIA

 

Commentaires via Facebook :

22 COMMENTAIRES

  1. Le Mali a un serieux probleme de leadership.Je definis aujourd’hui le Leader Africain celui qui a la capacite de formuler un programme d’emergence economique pour son pays ou pour un groupe de pays dont son pays et qui a le pouvoir de non seulement le presenter aux donneurs de fonds mais d’obtenir leur soutien pour sa mise en execution.Le Continent Africain est riche en ressources naturelles.Mais aucune initiative serieuse n’apparait pour son developpement.L’Afrique a concu le Plan d’Action de Lagos ;mais c’est la Chine qui l’a realise sur son territoire et s’est developpe en un laps de temps.Rien que la production des demi-produits des industries intermediaires suffisait pour mettre le Continent sur la trajectoire de croissance rapide.l’acier venant du minerai de fer,l’aluminium produit de la bauxite et d’alumina,les pastiques a partir du gas naturel.La Chine est sortie de l’orniere en devenant le premier producteur d’acier et en produisant son fer de construction avant de financer son industrie manufacturiere.Certains Chefs d’etat Africains ,sinon la plupart ,ont meme peur de prononcer le mot indudstrie devant un auditoire Europeen.L’industrie etant la locomotrice du developpement ,vous avez un train sans locomotive.Tout ce que les jeunes font c’est de trouver queques sous pour acheter du the et du sucre et passer la vie a discourir jusqu’au jour il s’embarque dans un car pour une destination d’un port vers l’Europe .Et bientot, la noyade!.

    Le Leader Africain ,c’est celui qui distribue les ressources naturelles Africaines,y compris nos meilleures terres,qui ne comprend pas grand chose au developpement et qui dort bien quand il recoit une bonne note de la Banque Mondiale ompris nos meilleures terres,qui a le carnet d’adresses bien rempli,qui ne comprend pas grand chose au developpement et qui dort bien quand il recoit une note de la Banque Mondiale.

    • Non c’est jacob qui a perdu le sud avec ton Boua le ventru IBK le Mande Zonkeba. Tout ce que Choguel dit est verite et n’en deplaise jacob!

  2. LA FRANCE A RETARDE LA LIBERATION DE SOUMI PARAIT IL

    IL FAUT BOYCOTTER LES PRODUITS FRANCAIS AU MALI TELS ORANGE -TOTAL-RAZEL-COLAS
    LE PROBLEME N° 1 DU MALI C EST LA FRANCE

    REGARDEZ CE QUE FONT LES GENS REVEILLES CI DESSOUS

    Au Qatar, les chaînes de distribution Al-Meera et Souq al-Baladi ont annoncé qu’elles «retireraient» les produits français des magasins jusqu’à nouvel ordre. Dans l’un des magasins d’Al-Meera, un correspondant de l’AFP a vu des employés retirer des étagères des confitures de la marque St. Dalfour. L’Université du Qatar a annoncé vendredi sur Twitter le report de la semaine culturelle française à la suite de «l’atteinte délibérée à l’islam et ses symboles».

    Au Koweït, des images montrant les fromages Kiri et Babybel retirés des rayons de certains magasins ont été relayées sur les réseaux sociaux.

    Les pays du Golfe, des débouchés pour l’industrie agroalimentaire française
    Une soixantaine de sociétés coopératives, qui sont de grands distributeurs au Koweït, ont annoncé un boycott des produits français, a précisé à l’AFP le vice-président de la Fédération des coopératives, Khaled al-Otaibi. «Nous avons retiré tous les produits français, à savoir les fromages, crèmes et cosmétiques des rayons et les avons restitués aux agents agréés de ces marques au Koweït», a-t-il expliqué.

    Quelque 430 agences de voyages du Koweït ont par ailleurs suspendu les réservations de vols vers la France, a indiqué à l’AFP le chef de la Fédération des agences de voyages koweïtiennes, Mohammad al-Motairi.

    En Jordanie, le Front d’action islamique, un parti d’opposition, a appelé les citoyens à boycotter les produits français.

    Les pays du Golfe, notamment le Qatar, l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, représentent un marché de plus en plus important pour les exportations de l’industrie agroalimentaire française.

    À voir aussi – Propos de Darmanin sur les rayons communautaires: «Chacun a le droit d’avoir des opinions personnelles», réagit Attal

  3. Je crois que Chokel est entrain de mélanger les pédales, il n’a qu’à rester M5 et d’attendre la campagne électorale pour faire l’apologie de la politique incarnée par Soumaila, s’il veut vraiment que le M5 conserve sa cohésion.
    Sinon, cette maladresse pourra mettre en mal l’harmonie au sein groupe. Il crois qu’il vient de mettre une tache sur sa crédibilité, il sera désormais difficile de distinguer entre Chokel M5 et Chokel Soumaila, hors, n’oublions pas que dans le M5, il y a beaucoup d’autres antités qui ne se reconnaissent dans cette analyse, comme ces dernières accueillerons ses prises de position et déclaration ?

    J’avais de l’estime pour ce Monsieur mais j’ai l’impression qu’il est entrain de chercher à se faire une légitimité auprès des hommes politiques qui ne sont pas forcement des exemples à suivre en matière de bonne gouvernance. Il a commencé avec ATT et maintenant c’est Soumaila.

  4. Nous disons et rappelons la vérité

    *Fait mal fait souffrir agonise tourmente torture les malhonnêtes Les met en colère échauffe leurs biles les irrite les horrifie les agace les exaspère Et les met hors d’eux les rend incontrôlés les rend maboules les rend fous les rend barjos les rend cinoques les rend cinglés les rend toqués les rend branquignoles les rend brindezingues les rend détraqués les rend timbrés les rend cerveaux fêlés les rend cerveaux embrouillés

    Mais apaise calme tranquillise rassure soulage réconforte les honnêtes et les rend heureux les remplit de joie les rend sereins imperturbables

    * Ibrahim et son Boubou (les Maliens Sacrificateurs de jeunes croyants et croyantes le Jeudi 10 Juillet le Vendredi 11 Juillet le 12 Juillet 2020 au nom de leur dieu sanguinaire Saytan de leur Loge Royale Familiale Omerta Mandé-Mansa Relais de la France Afrique pour son Aïda Al Adha)

    Ainsi que le malin lettré muté de rebelle MNLA directeur général de leur police

    Et le malin lettré mutant maire de Koumaïra ou le Ver le Ténia de l’URD

    *Devront être Cuisinés être Mitonnés être Questionnés être Interrogés

    Aux Fins de Savoir Comment et Pourquoi Eux et leur groupe soi-disant non identifié avaient enlevé Soumaïla Cissé le chef de l’opposition malienne le 25 Mars 2020

    *Et aux fins que jamais et plus jamais une personne ou un groupe de personnes ne fassent de tels actes

    *Dans les vraies démocraties personne n’est au-dessus de la Loi

    1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    Tout le monde sait avec un brin d’honnêteté mêmes les tarés idiots de naissance et ceux et celles qui refusent de connaitre la vérité d’une chose d’une situation pour des raisons primaires primitives égoïstes partisanes tribalistes racistes et France-Afrique

    Et surtout ceux ou celles qui ont travaillé ou qui travaillent dans la police aux services des renseignements généraux

    *Que l’enlèvement le maintien dans un lieu bien défini du leader de l’opposition du Pauvre Mali Muté

    Était l’œuvre l’acte l’ouvrage le chef-d’œuvre des CHEVAL DE TROIE MALIENS qu’étaient

    *Leur ancien malin lettré muté président de leur Pauvre Mali Muté et chef suprême de ses forces de défense et de sécurité mutées

    *Leur ancien malin lettré muté 1er ministre Boubou avec ses lettrés mutants et mutantes de ministres du gouvernement Boubou-Ni-Après Vichyste

    *Leur malin lettré muté de rebelle MNLA directeur général de leur police

    *Le malin lettré mutant maire de Koumaïra ou le Ver le Ténia de l’URD

    *Par ailleurs la France-Afrique avec leurs satellites Hélios Pléiades Syracuse Elisa Ceres etc savait exactement où se trouvait le leader de l’opposition du Pauvre Mali Muté Omerta

    2)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *Ainsi l’absence du chef de l’opposition qui était opposé aux Accords Bidons et de Foutaise d’Alger enlevé kidnappé par un soi-disant groupe non identifié mais groupe bien connu d’eux

    Leur permettaient de traficoter de magouiller de gamberger les élections législatives

    *Ainsi les malins lettrés mutants et mutantes députés Coronavirus-Élus Corona-Corrompus Corona-Corrupteurs et Corona-Acheteurs des voix des électeurs et électrices maliens pauvres misérables piteux dénués miteux démunis miséreux affamés meurt-de-faim faméliques crève-la-faim

    Élus et validés par une cour constitutionnelle mutée à la solde

    *Devaient Adopter les Yeux Fermés les 2 Bras Levés et les 2 Pieds Levés En l’Air la Nouvelle Constitution du Pauvre Mali Muté ainsi que les Accords Bidons et de Foutaise d’Alger

    Leurs imposés par leurs soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres sous-régionaux les Autres et Organisations leurs maitres et seigneurs

    *Pour Faire Disparaitre Effacer Anéantir Détruire Éradiquer le Mali d’Aujourd’hui à jamais et pour toujours

    *Les Anciens et Anciennes qui Avaient le Sens Aigu de l’Observation nous ont Enseigné Tard la Nuit Dans le Bois

    Que l’Humain ait beau stratégié Qu’Allah Dieu Manghalah Yahweh est Le Plus Grand Stratège

    *Ainsi il revient aux membres du gouvernement de transition d’Avoir en Tout Lieu en Tout Moment cette Observation des Anciens et des Anciennes qui avaient un Sens Aigu de l’Observation

    AU RISQUE DE SORTIR AVILIS HUMILIÉS PERDANTS VAINCUS

    • Ma cherie Coumba Sacko est de retour!!!
      J’accepterai de payer 15 FCFAPOUR LIBERER COUMBA ! C’EST LE PRIX DE SA TETE!!!

  5. Touré A
    Ce n’est pas en affrontant la France comme l’ont fait SANKARA et gbagbo qu’on va aboutir au développement, à l’épanouissement de la population.
    Gbagbo et SANKARA ont-ils produit des résultats?
    ON PEUT FAIRE RECULER LA FRANCE SANS L’AFFRONTER COMME L’A FAIT SANKARA.
    Il faut de l’intelligence diplomatique.
    L’ESSENTIEL, C’EST D’AGIR POUR DÉFENDRE LES INTÉRÊTS DE SON PAYS
    Il n’est pas dit qu’il faut nécessairement que la France quitte le Mali pour que la situation s’améliore ou que la Russie ou un autre partenaire fera plus que la France.
    Affronter la France, c’est affirmer la souveraineté du Mali dans les instances internationales.
    On peut le faire en ayant recours aux intelligences maliennes qui vont agir selon les principes fixés par le président de la république.
    CES PRINCIPES SONT LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS SUPÉRIEURS DU MALI.
    On peut les affirmer sans demander le retrait de la France.
    C’est elle qui peut plier bagages, si elles constatent que ses intérêts ne sont plus dans notre pays.
    Un président qui agît pour défendre les intérêts supérieurs de son pays oblige la France à cesser de défendre les séparatistes.
    Des pressions diverses proposées par les experts diplomatiques du Mali vont l’obliger à cesser tout soutien aux séparatistes,mettre véritablement son armée à la disposition du Mali sans qu’il y ait une guerre froide comme l’ont fait SANKARA et gbagbo.
    De DIONCOUDA TRAORÉ à IBK nos présidents ont démissionné dans la défense des intérêts du Mali se préoccupant de leurs intérêts individuels.
    Dénoncer publiquement la France ne signifie pas qu’au sommet de l’État on va véritablement affronter la France.
    CE QUI COMPTE,C’EST D’AVOIR LA VOLONTÉ DE DÉFENDRE LES INTÉRÊTS DE SON PAYS.
    Les intérêts du Mali sont dans la présence de l’ARMEE FRANÇAISE, si elle arrête de défendre les séparatistes,collabore étroitement sans hypocrisie avec l’ARMEE MALIENNE.
    Les maliens ne connaissent pas les intentions de SOUMAILA CISSE par rapport aux agissements de la France.
    Mais les français savent que s’il est au sommet de l’État, les intérêts du Mali seront défendus.
    C’est pourquoi il n’est pas le candidat de la France,qu’elle n’a rien fait pour empêcher son enlèvement,pour faciliter sa libération.
    C’est SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA le candidat de la France.
    On n’a pas besoin que SOUMAILA CISSE se prononce sur la France, mais s’il va défendre les intérêts de son pays.
    DE GAULLE a affronté publiquement les états-unis, les obliger à évacuer son armée.
    Les Allemands et les japonais n’ont rien fait pour obliger les américains à évacuer son armée,mais ont véritablement défendu les intérêts de leurs pays.
    Ils sont mieux placés économiquement que la France.
    Les intérêts du Mali ne sont pas dans le populisme comme est entrain de faire OUMAR MARIKO.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  6. Je respecte le point de vue de Choguel et tous les soutiens de Soumi, cependant je vous le dis et retenez le bien. Soumi sera pire que Ibk une fois au pouvoir, la preuve qui peut me dire le seul jour où il s’est publiquement prononcé sur les relations incestueuses que la france entretient avec le Mali. Je veux dire dénoncer le franc CFA, les accords d’Alger, les accords de défense et économiques vicieux, les accords coloniaux, etc. Tout celui qui ne le fait pas n’est pas un chauvin encore moins un patriote. Que Dieu choisisse pour le Mali un dirigeant comme Sankara, Gbagbo qui ne sont mus que par les intérêts de leur peuple et leur pays, pas les privilèges personnels et les honneur et qui saura vivre au même niveau que le bas peuple. Amine

  7. Les mensonges s’entassent. Hier Soumi était détenu par IBK. Comme il vient d’être confirmé qu’IBK a fait le gros des bulots pour qu’il soit libéré non de ses mains de celles des djihadistes, au lieu de se faire à cause de la honte d’avoir découvert menteur, Choguel encore des choses bizarres à dire. Voilà quelqu’un qui ne sait travailler. Il ne peut faire de la politique. tel un sangsue, il est collé à l’administration. Quand il en est sevré, il crie, ment, fomente des troubles etc.
    Quand les campagnes commenceront nous reparleront de tous ces mensonges pour éclairer le peuple:
    1. Soumi détenu pa IBK,
    2. Les blindés en carton,
    3. Nos soldats combattent à mains nues,
    4. Imam Dicko n’a jamais demandé la démission d’IBK (dire de sa bouche ne veut rien dire),

  8. Je pense que Choguel a le droit de dire ce qu’il pense. Il soutient Soumaila et il ne le cache pas. Il est vrai que si l’on regarde les programmes des différents politiciens lors des dernières élections, celui de Soumaila, en toute objectivité, semblait être le meilleur pour le développement du pays. Evidemment, lorsque des élections sont organisées de manière floue, il est fort probable que les plus engagés pour le développement du pays soient écartés ou marginalisés. Il faut maintenant ouvrir les yeux. Si jamais Soumaila réussissait à mettre en œuvre son programme, le Mali serait au top des pays africains, toutes tendances confondues. Je ne suis d’aucun parti mais mon jugement est basé sur le contenu des différents programmes et leur mode de financement.

  9. Que SOUMAILA CISSE soit enlevé est le signe qu’Ibk voulait l’écarter de la scène politique.
    L’ENLÈVEMENT DU CHEF DE FIL DE L’OPPOSITION EST INACCEPTABLE,SOUPÇONNEUX.
    Se focaliser sur la LIBÉRATION,c’est tenter d’amoindrir le rôle d’IBK dans ce crime prémédité.
    Politiquement, CHOGUEL MAIGA a tort d’exposer SOUMAILA CISSE.
    Il fait partie d’un parti qui a une procédure de désignation de son candidat à l’élection présidentielle.
    Ce candidat n’est pas connu,même s’il en est le candidat naturel.
    Le regroupement politique formé que CHOGUEL MAIGA fait parti n’a pas encore décidé de soutenir un candidat unique puisque d’autres peuvent se présenter notamment MOUNTAGA TALL.
    SOUMAILA CISSE lui-même ne s’est pas prononcé sur son avenir politique.
    QUE CHOGUEL MAIGA NE SACHE PAS QUE POLITIQUEMENT,C’EST INOPPORTUN DE DÉSIGNER UN CANDIDAT SANS LA FIN DES PROCÉDURES PRÉVUES EST INIMAGINABLE.
    Les déclarations actuelles de l’héritier politique du dictateur MOUSSA TRAORÉ sont opportunistes,purement destinées à se positionner comme un des éléments importants des futurs dirigeants de ce pays.
    Du coup, il confirme qu’il ne fait pas partie des hommes politiques mieux placés pour être le futur président de la république malgré son expérience politique très enviable.
    Ce MONSIEUR très brillant intellectuellement a toujours su se positionner en faveur du futur président.
    Les qualités qu’il donne aujourd’hui à SOUMAILA CISSE, elles n’existaient pas en 2002 quand on a fait le choix d’ATT au deuxième tour contre SOUMAILA CISSE?
    Contre IBK en 2013?
    CHOGUEL MAIGA a abandonné IBK en 2007 pour soutenir ATT, a préféré suivre la haine que nourrit son mentor MOUSSA TRAORÉ contre ATT en 2012 que de se battre pour lui malgré sa présence à ses côtés pendant ses deux quinquennats.
    En 2013,son candidat naturel devrait être SOUMAILA CISSE qui est resté fidèle à ATT dont il était un des poids lourds.
    L’intérêt pour SOUMAILA CISSE n’est pas pour le Mali, mais pour ses intérêts individuels.
    Il fait un pari pour le favori des chevaux comme il en a fait en 2002 et en 2013.
    SOUMAILA CISSE est certes mieux placé, mais pas très sûr d’être président de la république car la junte fonctionne pour imposer son candidat comme l’a justement dit CHOGUEL MAIGA.
    Si les élections sont organisées de façon très transparente et sincère,il est le mieux placé.
    Ses concurrents sérieux qui ont une aura internationale comme SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA, MODIBO SIDIBE, MOUNTAGA TALL, SOUMANA SACKO,CHEICK MODIBO DIARRA, MOUSSA MARA n’ont pas d’appareil politique solide.
    L’ADEMA PASJ, le RPM vont ils mettre leurs appareils politiques à la disposition d’un de ses concurrents?
    Il ne faut pas écarter une connexion de la junte avec IBK pour désigner un candidat qui sera soutenu par l’ADEMA PASJ et le RPM.
    Tout est envisageable pour barrer la route à SOUMAILA CISSE.
    Si la junte arrive à imposer un candidat,on est parti pour plusieurs années de crise car ce candidat a été choisi pour continuer à profiter des deniers publics comme on l’a connu avec IBK.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  10. D AUTRES ONT SACRIFIE PLUS D ANNEES DANS LES MAINS DES RAVISSEURS, D AUTRES SONT ENCORE DANS LES MAINS DE LEURS GEOLIERS, MANDELA A FAIT 20+ EN PRISON.

    D AILLEURS CHOGUEL KOUKALAM DE TON ANALYSE D IDIOT, NOUS COMPRENNONS QUE IBK N A PAS VOULU METTRE SOUMAILA AU DESSUS DU MALI ET, QUE TOUTE L AFFAIRE N ETAIT QUE CONCOCTEE MINITIEUSEMENT DANS L OPPOSITION ET LES GROUPE TERRORISTES ET AUTRES CRECLES FRANCAIS!

    JE RAPPELLE BIEN QU AVANT SON ‘ENLEVEMENT’ SELF-KIDNAPPING IN FACT, SOUMI ETAIT EN CUTE LIBRE DE POPULARITEE.

    AUJOURDHUI ENCORE, IL N EN A PAS FINI, CHOGUEL EST ENTRAIN DE FONCER DE LONGS CLOUS AU MILIEUX DU CERCUEIL DEJA ENSANGLANTE DE CE SOUMI SCISE.

    LES MAINS DE CHOGUEL TREMPEES DU SANG DES JEUNES MALIENS SACRIFIES POUR FAIRE PARTIR IBK.

    LA JEUNESSE MALIENNE DOIT FAIRE PARTIR CES ‘POLITICHIENS PROFESSIONELS DE MARS 1991’ TOUS SANS EXCEPTION POUR UN MALI NOUVEAU, UN MALI DE L ESPOIR QUI COMPTE SUR SOI MEME.

    • Très bonne analyse.
      Ce Choguel se positionne déjà en pensant qu’inventer des théories fumeuses et abracadabrantes sur IBK feront disparaître son mérite. Et déjà il se positionne comme futur membre du gouvernement de Soumi, parce que, selon ses calculs, la voie est maintenant libre. Opportuniste qu’il est, il sera encore looser.
      Même si le lièvre est ton ennemi, reconnais qu’il court super vite: IBK est celui qui a fait tout le travail pour libérer Soumi. Reconnais-le et ne soit pas ingrat.

  11. Bon IBK est un vieux clochard, ivrogne, incompétent et assassin, mais sur les conditions qui ont été acceptées pour libérer un seul homme, c’est aberrant.
    200 malfrats contre un homme? C’est la bêtise de la transition. D’autres maliens de l’administration sont entre les mains de ces malfrats il faut le mentionner.
    Soumi président demain, il ne fera pas mieux que ses précédents car ils sont du même courant de pensée, même éducation politique. Il n’y aura donc aucun changement des pratiques qui ont foutu le Mali dans le fossé.
    Soumi est un malien, un père de famille et un candidat respectable, c’est tout.
    Les malfrats vont continuer cette pratique. Ils viendront chercher des hommes politiques ou autres notables jusqu’à Bamako s’il le faut pour obtenir gain de cause.
    Que des idiots qui se sont succédés à la tête de ce pays, des incapables qui ne pensent qu’à se remplir leurs bourses.

  12. Choguel, j’ai ecrit a’ mille reprises que le Mali a d’autres agendas beaucoup plus importants que d’ecouter vos declarations haineuses contre IBK.
    LE PRESIDENT IBK A BIEN TRAVAILLE’ POUR LA LIBERATION DE SOUMAILA ET IL A MEME DIT QUE SOUMI ALLAIT ETRE LIBERE’ BIENTOT! PENDANT CE TEMPS VOTRE CAMP ETAIT ENTRAIN DE RACONTER DES HISTOIRES DIGNES D’UN ROMAN SAS!!!! DES GENS DE VOTRE CAMP ONT DIT QUE SOUMAILA ETAIT DETENU PAR LA SE.
    AUJOURD’HUI SOUMAILA EST LIBRE MAIS N’HESITONS PAS DE DIRE QUE LA TETE DE SOUMAILA NE VAUT PAS 10 MILLIONS D’EUROS ET 206 TERRORISTES!!! LA TETE DE SOUMI VAUT 50 FCFA PAS PLUS!
    MES AMIS, VOICI LES PRIX DES DIRIGEANTS DU CMAS ET ceux DU M5-RFP:
    CHOGURL: 10 FCFA
    CHEIKH OUMAR SISSOKO: 15 FCFA
    KAOU DJIM 25 FCFA
    L’IMAM NAIF : 10FCFA
    MODIBO SIDIBE’ 15 FCFA
    ZOU: 50 FCFA
    BAROU MARIKO: 75 FCFA
    KINGUIRANKE’: 1 FCFA
    YUGU 2 FCFA!
    MOUSSA AG 3 FCFA!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here