L’exclusion du HCIM au dialogue national inclusif : Chérif Ousmane Haïdara dénonce et appelle tous à participer

4

C’est le principal message que le bureau du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM) a délivré, le mercredi dernier, dans l’après-midi, à son siège,  lors d’un point de presse. Ce, afin d’apporter des précisions par rapport à la sortie récente de son président, Chérif Ousmane Madani Haïdara, à propos de l’exclusion du HCIM au Dialogue National Inclusif.

 -Maliweb.net- «  Le fait que le Haut conseil islamique avait dit qu’il n’a pas été associé convenablement à la tenue du dialogue national inclusif ne veut pas dire que nous ne sommes pas favorables au dialogue. Nous sommes partants pour ce dialogue et nous appelons toutes les forces vives du pays à y participer », a, d’emblée, prévenu le président du Haut conseil Islamique du Mali, Chérif Ousmane Madani Haïdra. 

Devant la presse, le leader spirituel des Ançars de poursuivre que  le Conseil islamique a relevé certains manquements par rapport à la tenue du dialogue au niveau  des communes et des cercles, « nos délégués dans les communes et les cercles nous ont saisi pour exprimer leur mécontentement. Ils n’ont jamais été associés.  Certains sont mêmes allés voir les préfets pour savoir les raisons de l’exclusion du HCIM. Ils sont rétorqués qu’ils n’ont pas reçus des ordres d’inviter le Haut conseil islamique  aux concertations au niveau communal et des cercles».    Devant cette réaction, le Président du HCIM de s’interroger de savoir quel problème les autorités peuvent résoudre dans  pays sans associer les musulmans. 

Malgré cette exclusion le président du HCIM a appelé la communauté musulmane du Mali à participer au dialogue national inclusif en cours pour une sortie de crise définitive. «  Si l’objectif c’est d’aboutir à la paix, à l’accalmie et le vivre ensemble, nous participerons. Nous sommes pour le Mali », a déclaré Chérif Ousmane Madani Haïdara.  Lequel a lancé un appel au Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta et la commission d’organisation du dialogue national inclusif  d’associer toutes les forces vives y compris celles qui ont refusé de participer.

 Pour lui, le haut conseil islamique ne voudrait pas qu’aucun malien soit délaissé par le dialogue. Le leader religieux a annoncé la tenue d’une rencontre entre tous les membres du HCIM dans les jours prochains au cours de laquelle des propositions sortiront au compte du dialogue en cours.

 Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Ecoute gros con, quand on veut faire du sérieux, les escrocs et mégalo n’ont pas leur place!
    Va chialer auprès de tes maître arabo-musulman.
    Tu commence sérieusement à nous gonfler Haïdara.

  2. Chérif Ousmane Haïdara est tout simplement un opportuniste. Haïdara ne mérite pas d’être à la tête du Haut Conseil Islamique du Mali.
    Il est vomit par tous les maliens consciencieux, honnêtes et dignes. Ces qualités manquent malheureusement à Chérif Ousmane Haïdara.

  3. Comme quoi il n’est jamais trop tard pour bien faire. . . . .!

    1- Autrement dit, lorsque l’IMAM DICKO appelait tout le peuple Malien pour baliser cette voie du dialogue bloqué par le régime IBK et BOUBÈYE, le seul absent de cet appel de Février et Avril dernier s’appelait justement M Chérif Ousmane Haïdara. . . . . .!

    2- Après sa tentative loupée auprès du M IBK au Palais début octobre en faveur des inculpés de NIONO, le leader avec sa victimisation habituelle sent le roussi et au lieu de reconnaitre avoir été approché par le triumvirat dès les départs comme tant d’autres notalbilités du pays, il devient cette victime qui ne comprend plus rien à la situation. ! Du pur Roman Grec et Latin dans lequel le mystère génère soit une religion ou soit un texte sacré digne d’une Collection de la Pléiade!

    3- “. . . Chérif Ousmane Haïdara dénonce et appelle tous à participer au DNI. . .! Du n’importe quoi!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here