Libération de Soumaïla Cissé : Des personnalités africaines lancent un «Appel» à IBK, à la CEDEAO et à la Minusma !

14

Elles sont 42 personnalités africaines internationales à signer cet appel pour demander l’implication voire l’engagement du président IBK et de ses pairs de la sous-région, ainsi que de la MINUSMA. Texte intégral.

Monsieur Soumaïla CISSE, président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), chef de file de l’opposition malienne, ancien ministre, ancien président de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) et candidat à plusieurs reprises à l’élection présidentielle au Mali, a été enlevé en compagnie des membres de sa formation politique, en délégation, le mercredi 25 mars 2020.

Cet enlèvement a eu lieu dans la circonscription électorale de Niafunké (région de Tombouctou/au nord du Mali). Le candidat Soumaïla CISSE était en campagne électorale en vue des élections législatives des 29 mars et 19 avril 2020. Il a été enlevé par des hommes armés non identifiés.

Au cours de cet enlèvement, le garde du corps de Monsieur Soumaïla CISSE a été tué par balle. Deux autres personnes de sa délégation ont été grièvement blessées.

A ce jour, Monsieur Soumaïla CISSE est toujours otage de ses ravisseurs.

Sa famille, son parti politique, ses militants et alliés ainsi que ses nombreux amis et soutiens tant au Mali qu’à l’étranger sont inquiets. Les motifs de son enlèvement restent méconnus.

D’ailleurs, ses ravisseurs, étrangement n’ont à ce jour exprimé aucune revendication précise ni exposé un quelconque motif de son enlèvement.

Loin des siens, privé de liberté d’aller, de venir et de s’exprimer à sa guise, sans doute détenu dans des conditions difficiles et inacceptables, la santé et la vie de Monsieur Soumaïla CISSE sont exposées de manière dangereuse, ce, depuis bientôt un mois.

Depuis le début de la crise sécuritaire que traverse le Mali, l’enlèvement d’une personnalité nationale de cette envergure est unique et sans précédent. La zone dans laquelle a été enlevé Monsieur Soumaïla Cissé, située dans la région de Tombouctou, est un secteur où opèrent habituellement des présumés djihadistes, réputés affiliés à Al-Qaïda. Cela peut légitimement faire craindre le pire à tout moment pour Monsieur Soumaïla CISSE.

La situation qui est la sienne aujourd’hui ne peut laisser aucune personne éprise de paix et de justice sans réaction. Aussi, les personnes signataires du présent appel, dont certains sont par ailleurs, membres du Comité pour la Libération de Soumaïla CISSE, en appellent :

– À une plus forte implication du chef de l’Etat du Mali, Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA en personne, ainsi que celle de ses homologues de la sous-région et du continent à ses côtés, pour la libération de Monsieur Soumaïla CISSE ;

– À un engagement accru du gouvernement de la République du Mali et l’appui de ses homologues de la sous-région et de la région, pour la libération de Monsieur Soumaïla CISSE ;

– A l’implication des partenaires sécuritaires du Mali (MINUSMA, BARKHANE et forces africaines stationnées au Mali et dans la sous-région) pour entreprendre des actions communes en vue d’obtenir sans délai la libération de Monsieur Soumaïla CISSE pour le ramener sain et sauf à sa famille.

Ont signé :

1-Khalifa Ababacar SALL, homme politique sénégalais, ancien maire de Dakar, ancien ministre, Sénégal,

2-Zéphirin DIABRE, homme politique burkinabé, ancien ministre, chef de parti, chef de file de l’opposition burkinabé, Burkina Faso,

3-Ibrahim YACOUBA, homme politique nigérien, ancien ministre, Niger,

4-Succès MASRA, homme politique tchadien, chef de parti, Tchad,

5-Célou DALEN DIALLO, homme politique guinéen, ancien premier ministre, chef de file de l’opposition guinéenne, République de Guinée,

6-Robert DOSSOU, Avocat à la Cour, ancien Bâtonnier, ancien ministre, ancien président de la Cour constitutionnelle, Bénin,

7-Marie Roger BILOA, journaliste, présidente MRB-Networks.com, Cameroun,

8-Nicolas TIANGAYE, Avocat à la Cour, ancien Bâtonnier, ancien premier ministre, République de Centrafrique,

9-Bernard VATIER, Avocat à la Cour, ancien Bâtonnier, Secrétaire général de la Conférence Internationale des Barreaux francophones, France,

10-Saleh KEBZABO, journaliste, homme politique tchadien, Tchad,

11-William BOURDON, Avocat à la Cour, Plateforme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique, France,

12-Jean François AKANDJI-KOMBE, Professeur à l’université Paris 1, Président de l’Institut Panafricain d’Action et de Prospective, République de Centrafrique,

13-Kadiatou SOW SY, ancienne ministre, présidente d’association de la société civile, Mali,

14-Ousmane SY, ancien ministre, Mali,

15-Tierno MONENEMBO, écrivain, République de Guinée,

16- Cheick SAKO, Avocat à la Cour, ancien ministre, République de Guinée,

17-Seidik ABBA, journaliste, écrivain, Niger,

18-Tiéman Hubert COULIBALY, homme politique, chef de parti, ancien ministre, Mali,

19-François KATENDI, journaliste, chef d’entreprise, RD Congo,

20- Elie ELKAIM, Avocat à la Cour, ancien Bâtonnier du Barreau du vaudois, Suisse,

21-Gaston STANLEY, Avocat, ancien Bâtonnier, Haïti,

22-Aminata BOUNE KONATE, enseignante, CPE, France,

23-Younoussi TOURE, ancien premier ministre, Mali,

24-Modibo SIDIBE, homme politique, chef de parti, ancien premier ministre, Mali,

25- Adama WADE, journaliste, Mauritanie,

26-Kako NUBUBKPO, homme politique togolais, macro économiste, ancien ministre, Togo,

27-Jackson Francis GNIE KAMGA, Avocat, ancien Bâtonnier, Président de la Conférence des Barreaux de l’espace OHADA, Cameroun,

28-Kadiatou KONARE, éditrice, Mali,

29-Daouda SAMNA, Avocat à la Cour, ancien Bâtonnier, ancien président de la Conférence des Barreaux de l’espace OHADA, Niger,

30-Alexis Vincent GOMEZ, Avocat à la Cour, ancien Bâtonnier, République du Congo,

31-Mossadeck BALLY, Administrateur de société, PDG du groupe AZALAI, Mali,

32-Bouchaib FACHAR, ancien cadre de banque dans la zone UEMOA à la retraite, Royaume du Maroc,

33-Demba Cire BATHILY, Avocat à la Cour, Sénégal,

34-Abdoulaye SAKHO, Professeur d’université, Sénégal,

35-Morin YAMONGBE, journaliste, directeur de publication de Wakat Séra, Burkina Faso,

36-Martin ZIGUELE, homme politique, député, ancien premier ministre, République de Centrafrique,

37-Séga DIARRAH, Politologue, Mali,

38-Ousmane N’GOM, Avocat à la Cour, ancien ministre, Sénégal,

39-Mema Alioune Blondin BEYE, Co-fondateur Aidons Mali, Tutu Fellow, Mali,

40-Coumba DIOKHANE, adjointe au Maire d’Évreux, Sénégal,

41-Boukounta DIALLO, Avocat à la Cour, ancien président de l’Organisation Nationale des Droits de l’Homme du Sénégal, Sénégal,

42-Mamadou Ismaïla KONATE, Avocat à la Cour, ancien ministre, Mali,

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. Yugubane
    Défendre SOUMAILA CISSE, c’est soutenir les principes qu’il a incarnés,que nous sommes trop à appliquer dans nos activités professionnelles.
    Je ne le connais pas, je ne l’ai jamais rencontré.
    Donc ce n’est pas sa personne que je défends.
    MOHAMED LAMINE TRAORÉ A ARRÊTÉ SON ACCOMPAGNEMENT AVEC ALPHA OUMAR KONARE APRÈS LE CONGRÈS DE L’ADEMA-PASJ QUAND IL A CONSTATÉ QU’IL A PERDU LA DIRECTION DU PARTI.
    Il a démissionné du gouvernement quand il a constaté que lui et le président ne sont pas sur la même longueur d’onde.
    SOUMAILA CISSE, au début de l’exercice du mandat d’AOK, n’était pas un poids lourd de l’ADEMA PASJ.
    Il ne figurait même pas dans la direction du parti.
    Il s’est construit au fur des actes louables qu’il a posés dans le gouvernement.
    POURQUOI DEMISSIONNER QUAND VOUS ÊTES SOUTENU PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, QUI ACCORDE TELLEMENT SA CONFIANCE QU’IL VOUS SOUTIENT CONTRE LE PRÉSIDENT DU PARTI MAJORITAIRE, CHEF DE GOUVERNEMENT.
    Si MOHAMED LAMINE TRAORÉ avait une divergence profonde avec le président de la république, SOUMAILA CISSE était en harmonie parfaite avec lui jusqu’à créer la jalousie d’IBK,la source de sa haine d’aujourd’hui.
    Supposons qu’ALPHA OUMAR KONARE a soutenu IBK contre SOUMAILA CISSE, on ne serait pas là à parler de la CONFRONTATION IBK-SOUMI car il n’aurait pas eu le temps de se faire connaître des maliens tant IBK l’aurait mis rapidement dehors comme on le constate maintenant qu’il est président de la république.
    Il n’est même pas sûr qu’ALPHA OUMAR KONARE aurait laissé un Mali en l’état qu’il a légué à son successeur.
    IBK serait naturellement le successeur naturellement d’AOK car l’écart de SOUMAILA CISSE aura signifié que le président de la république est aussi fossoyeur que le président de l’ADEMA PASJ, chef de gouvernement.
    LA CONFIANCE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE A EMPÊCHÉ LA DÉMISSION DE SOUMAILA CISSE OU SON ÉCART FACE À IBK.
    ALPHA OUMAR KONARE a utilisé IBK dans sa guerre politique, à l’intérieur de L’ADEMA-PASJ, contre le vice-président du parti MOHAMED LAMINE TRAORÉ.
    Ce dernier, après avoir démisssionné de sa fonction de ministre de l’intérieur, a voulu prendre la tête du parti, pendant le congrès, pour s’imposer au président de la république.
    C’est pourquoi IBK est devenu président du parti pour empêcher MOHAMED LAMINE TRAORÉ de réussir son coup.
    Une guerre entre deux personnalités du parti qui se sont associés pour conquérir le pouvoir alors que et IBK et SOUMAILA CISSE étaient de simple cadres au service du concurent de MOHAMED LAMINE TRAORÉ.
    Donc dire que SOUMAILA CISSE devrait démissionner comme MOHAMED LAMINE TRAORÉ, c’est prouvé qu’on ne suivait pas l’actualité politique du pays pendant le premier quinquennat d’AOK.
    Si quelqu’un devrait démissionner, ce serait IBK car son président soutenait régulièrement son ministre des finances contre lui à plusieurs reprises.
    C’est là on a compris qu’Ibk est un assoiffé de pouvoir.
    Le président ALPHA OUMAR KONARE avait les mêmes principes de travail que SOUMAILA CISSE d’où cette longévité au ministère des finances.
    Le principe, c’est s’engager à servir l’État malgré les barrières des fossoyeurs hérités de la dictature militaire.
    IBK, le président du parti, était engagé dans des calculs inopportuns pour succéder à ALPHA OUMAR KONARE retardant trop de réalisation voulue par le président de la république.
    C’est lui qui devrait partir depuis longtemps c’est à dire après le premier quinquennat car il est devenu intru parmi les cadres autour d’AOK.
    On a fini par le pousser dehors puisqu’il ne voulait pas partir.
    Ceux qui ont soutenu IBK, qui sont aujourd’hui entrain de regretter leurs choix, pensent qu’Ibk a changé quand il est devenu président de la république.
    C’est être soit hypocrite, soit ignorant des activités politiques de son pays pendant les deux quinquennats d’AOK.
    Les deux cas sont très graves pour un intellectuel qui pense servir convenablement son pays.
    Ceux qui suivaient l’actualité ont su qu’Ibk a pris une autre attitude dans la conduite des affaires depuis qu’il a pris la tête du parti au pouvoir.
    Il n’hésitait pas à défier le président de la république.
    À ce jour, il est le seul homme politique à avoir fait six ans à la primature.
    Ça se justifie par sa position du président du parti majoritaire.
    Le président ALPHA OUMAR KONARE a ficelé ses deux mains en acceptant que son premier ministre soit le président du parti au pouvoir.
    C’est pourquoi IBK devenu président de la république s’est toujours opposé à la nomination de TRETA comme premier ministre.
    Il sait ce dernier tellement ambitieux qu’il lui fera subir ce que lui a fait subir à ALPHA OUMAR KONARE.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Si dans tes élucubrations mentales Soumaïla incarne une quelconque vertu, moi je le vois tel qu’il est. Ce que tu fais ici relève du révisionnisme. Soumaïla était le chef incontesté du clan le plus puissant de l’ADEMA( le fameux clan CMDT), dire qu’il était un lampiste au sein de l’ADEMA est un mensonge grossier.. Rien que le nom de ce clan etait révélateur ! La CMDT qui était la plus grande entreprise d’État et qui représentait à elle seule 60 % des revenues du Trésor Public a été transformée en caisse noire des gouvernants, faisant ainsi de la corruption une industrie. Si tu veux me convaincre que le chef du clan CMDT et Ministre des Finances etait un exemple de probité morale, je te souhaite bonne chance. 😊

      Contrairement à que tu penses, je n’ai rien contre SOUMAÏLA et je l’ai souvent rencontré. Mon problème avec lui est qu’il fait partie d’un système que je déteste.

  2. Certains intellectuels maliens le sont que de nom car incapables de cerner les progrès que des hommes politiques méritants font réaliser pour leur pays.
    Yugubane,wsr et autres intellectuels idiots peuvent ils analyser la pratique d’exercice du pouvoir pendant la DÉCENNIE ALPHA OUMAR KONARE?
    Il faut fortement en douter quand on constate la haine qu’ils nourrissent envers l’homme politique SOUMAILA CISSE qui a fait réaliser à son pays un progrès économique vérifié et vérifiable.
    La situation économique de notre pays était à quel niveau en 1992?
    SOUMAILA CISSE sous l’autorité D’ALPHA OUMAR KONARE l’a laissé à quel niveau en 2002?
    Les idiots naturellement dérangeants sont incapables de le comprendre ayant les ESPRITS RIVÉS sur les malversations financières effectuées par les proches du président de l’ADEMA PASJ IBRAHIM BOUBACAR KEITA.
    C’EST PARCE QUE NOTRE PAYS EST DOMINÉ PAR DES IDIOTS DÉRANGEANTS QU’IBK A SU MANIPULER POUR S’INSTALLER AU SOMMET DE L’ÉTAT.
    Ils ont été incapables d’analyser la situation politique de notre pays pendant les deux quinquennats d’AOK.
    ON N’A PAS SU CERNER LE VRAI DU FAUX.
    On penalise notre pays en mettant tous les cadres politiques dans le même sac.
    À ce rythme pour les idiots tous ceux qui sont ministres sont des voleurs car incapables de cerner leurs performances.
    On n’ose dire que SOUMAILA CISSE “a construit sa petite vie”au motif qu’il est riche.
    UN HOMME POLITIQUE QUI DIRIGE UN DÉPARTEMENT DES FINANCES PENDANT SEPT ANS NE DOIT PAS ÊTRE RICHE?
    Les recettes de l’État ont-elles augmenté ou baissé pendant son passage au ministère des finances?
    Le PIB du Mali a t’il fait un bon énorme ou pas ?
    On n’est tellement idiot qu’on pousse la haine jusqu’à dire que SOUMAILA CISSE, opposant politique raisonnable, ne dénonce pas les détournements de derniers publics du pouvoir honteux d’IBK?
    Yugubane sur maliweb, j’ai commenté, la proposition de mise en place d’une commission d’enquête à l’assemblée nationale initiée par SOUMAILA CISSE sur les détournements des budgets alloués au ministère de la défense.
    Nous avons été nombreux à dire qu’il perd son temps, cette commission ne fera rien.
    Donc il ne s’est pas contenté de dénoncer, il est allé jusqu’à pousser l’assemblée nationale à former une commission d’enquête.
    Cette commission a t’elle déposé sa conclusion?
    Le parti de SOUMAILA CISSE n’a pas la majorité absolue pour contraindre la commission à faire correctement son travail.
    Yugubane apaise un peu ta haine.
    Ça te permet d’avoir la bonne idée de faire un tour sur YouTube te permettant d’écouter les innombrables critiques de SOUMAILA CISSE sur les détournements effectués par les fossoyeurs installés actuellement au sommet de l’État.
    En se mobilisant pour libérer SOUMAILA CISSE, c’est le Mali qu’on sauve car il est le mieux placé pour redonner au Mali son honneur après le passage catastrophique d’IBK.
    Les idiots sont incapables de le comprendre.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • SANGARÉ, tu peux raconter tes balivernes aux enfants de la dernière pluie, pas à nous qui avions vu Soumaïla à l’œuvre. S’il était ce puritain que tu veux nous faire croire, pourquoi n’avait-il pas fait comme feu MALAMINE TRAORÉ et quitté l’ADEMA quand ce parti s’est transformé en refuge pour des pilleurs en bande organisée ?

      Je t’ai toujours dit que je suis loin d’être un intellectuel, pourquoi veux-tu que je le sois ? Je ne suis ni un homme instruit, ni un diplômé et je ne me fatigue pas de le rappeler ici. Je suis Yougo du DABANANI, apolitique et je juge sans complaisances ni passions. Ce qui ne peut pas plaire à un impartial comme toi. 😀😀😀😀😀😀😀😀

      Oui impartial au point de défendre des personnes et non des idées….

  3. Rarement lu un commentaire si pertinent .
    Je rajouterai en plus que ces manifestations , ces petitions sont d un ridicule pathetique .

    Croyez vous que ceux qui sont mues par leurs foi
    Sont sensibles a ces aneries ?

    Ils se foutent royalement de ces vaines agitations

  4. Ce qui est “curieux”😎 voire même très “curieux”, c’est que ce soient maintenant à des personnalités ÉTRANGÈRES de s’émouvoir du cas de Soumaila CISSE, ALORS QUE L’ETAT MALIEN, LUI, POURTANT LE 1ER CONCERNÉ (!…) SEMBLE FAIRE LA SIESTE DEPUIS L’ANNONCE DE L’ENLÈVEMENT !!!!😎😎😎

    L’état malien a-t-il immediatement ouvert une cellule de crise dès la découverte du kidnapping, comme n’importe quel autre état aurait fait en pareil cas ?
    – NON !
    …………………..POURQUOI ?????😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎

    Curieux, non ?????

    L’état malien a-t-il demandé le moindre appui pour les (supposées) recherches aux troupes étrangères très bien équipées et présentes chez nous ?
    – NON !
    …………………….POURQUOI ??????😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎

    Curieux, non ????

    L’état malien a-t-il demandé la moindre aide À QUI QUE CE SOIT (tant dans la sous région qu’à L’INTERNATIONAL, pour mener de (supposées ) recherches ?
    – NON !
    ………………………POURQUOI ??????(😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎

    Curieux, non????

    N’importe quel pays du monde confronté à un événement aussi gravissime que L’ENLÈVEMENT D’UNE PERSONNALITÉ POLITIQUE DE TOUT 1ER PLAN SUR SON PROPRE SOL, SE DEMENERAIT DANS TOUS LES SENS ET RATISSERAIT DE FOND EN COMBLE TOUT LE TERRITOIRE !!!!
    Or, toujours aussi “curieusement”, l’état continue sa longue sieste et ne bouge manifestement pas le petit doigt, au point que cette INDIFFÉRENCE À PRIORI “INEXPLICABLE”😎 choque maintenant ……..Y COMPRIS HORS DU MALI!!!!

    CURIEUX NON ???😎😎😎😎😎😎😎

    PS Le “mysterieux” silence assourdissant de koulouba sur la disparition de Soumaila, rappelle hélas de plus en plus le “mystérieux” silence assourdissant de koulouba sur la disparition d’un certain Birama Touré, journaliste de Son état…😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎

  5. Je suis triste de l’entendre, IBK gère le mieux possible la situation mais il faut lui laisser du temps ! désolé pour Soumi mais j’ai l’impression qu’il y a plus urgent pour le moment..

  6. Je suis désolé pour SOUMAÏLA mais son enlèvement ne me fait pas plus de mal que la mort des milliers d’innocents par an. Lui et ses amis ont eu plus que ce qu’il leur fallait pour faire de ce pays un exemple. Au lieu de cela ils ont mis en avant leur cupidité, leur envie de tout rafler et de tout garder pour eux-mêmes. Le MALI actuel est le fruit de leur travail. Depuis 2013 Soumaïla est le Malien le mieux placé pour dénoncer le détournement des fonds alloués à la défense. Malgré les deux milles morts par an, il n’a pas su qu’il y a péril en la demeure et dénoncer le manque d’appui aérien à l’armée Nationale. Soumi regarde ailleurs et IBK dit sans vergogne qu’il ne donne pas à l’opposition un demi milliard par an pour se faire insulter. Histoire de dire que cette somme est pour les acheter….

    S’il fallait que Koufa, Iyad et leurs fils de putes s’en prennent à l’un des leurs pour que la caste des Ministre Africains découvre que l’État Malien et son Président ont un rôle à jouer dans la tragédie Malienne, je prie pour qu’après avoir libéré Soumi ils enlèvent ou tuent des Ministres, le Président et leurs familles. Si tous les décideurs Africains pouvaient passer par le chemin que Soumi traverse actuellement, ils allaient comprendre qu’il n’y a pas de destin singulier, que le destin est communautaire. Quant on a la chance d’être aux commandes d’une nation, on se bat pour le bien-être commun et non pour construire sa petite vie.

    • Bravo !

      Je me fous de soumeila !!! Si les terroristes ne le tue que corona le tue !!!

      Ces gens sont ceux qui ont mis le mali dans le trou !
      C’est eux qui ont donné à la franSS, l’onul et les bandits armés maghrebins !!!

      Cissé peut mourir 2 fois, je m’en fous !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here