Lutte contre l’insécurité grandissante au centre du Mali : Les propositions des maires du pays dogon

0

Les maires de toutes les communes des cercles de Bandiagara, Bankass et Koro se sont concerté le mardi dernier à Bandiagara sur la situation sécuritaire au pays Dogon. À l’issue de cette rencontre, ils ont fait plusieurs recommandations à l’État. Une autre rencontre est prévue dans les jours à venir à Bankass.

Les cercles de la zone exondée de la région de  Mopti (Bandiagara, Bankass, Koro et Douentza) font face à des menaces terroristes, à l’extrémisme violent, au banditisme et aux conflits inter et intra communautaire. Ces phénomènes ont causé des morts d’hommes, des dégâts matériels très importants et le vol de bétails. Les populations  sont du coup confrontées à d’énormes difficultés qui sont liées à la psychose, au manque d’accès aux services sociaux de base, à l’insécurité alimentaire. C’est pourquoi les élus communaux, à travers  l’Association des Municipalités du Mali, ont initié cette rencontre. Au cours  de ladite  rencontre, les participants ont planché sur tous les aspects  liés à la situation sécuritaire.

À l’ouverture des travaux, le maire de la commune urbaine de Bandiagara, Housseyni Saye, a souhaité la bienvenue aux hôtes du jour avant de saluer cette initiative. Quant au  président de l’AMM de Bandiagara, Aly Inogo Dolo, il a  dans son intervention  remercié tous ceux qui ont effectué le déplacement et a invité ses collègues à une union sacrée autour de la situation sécuritaire. Les échanges  ont permis  aux élus  de faire chacun en ce qui le concerne  le point sur  la situation qui se vit dans leur commune respective. À l’issue de cette  rencontre,  ils  ont formulé d’importantes recommandations qui sont entre autres : l’installation des bases militaires dans tout le pays dogon, l’organisation d’une marche pacifique dans tous les cercles pour inciter l’État à sécuriser les populations et leurs biens et soutenir les  Dan Nan (chasseurs) du pays dogon, installation d’un dialogue entre les élus et les Dan Nan, l’intensification des patrouilles dans tout le pays dogon, la sécurisation de la Route Nationale 15 communément appelée route de poisson. La prochaine rencontre est prévue dans les prochains jours à Bankass.

Oumar Guindo, correspondence particulière

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here