Mali / Conseil national de la transition : Les militaires  s’octroient   22  sièges contre 8 pour le M5-RFP 

14

Le M5-RFP sur le point de subir un nouveau revers après son échec pour les postes de Président et Chef du gouvernement de la transition. Alors que ses leaders réclament la présidence et le quart des sièges du Conseil national de Transition, un décret présidentiel publié le lundi dernier fixe son quota à 8 postes, 11 pour les partis et groupements politiques et 9 sièges pour la société civile. Les militaires s’octroient la part du lion avec 22 sièges.

-Maliweb.net- Ledit décret signé par le Président de la transition, Bah N’Daw, octroie sur les 121 sièges  que compose l’organe législatif de la transition, 22 représentants aux forces de défense et de sécurité.  Elles sont suivies en nombre de représentants  dans le CNT par les partis et les groupements politiques et les organisations de la société civile avec 11 postes pour le premier et 9 sièges pour le second.

 Sans surprise, le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques sort à nouveau perdant après son exclusion dans le choix du Président  et le Premier ministre de la transition. En effet, le décret 2020-0143 fixant la clé de répartition du conseil national de transition attribue  seulement 8 sièges, alors que ses responsables du M5-RFP, dans une déclaration,  réclament la présidence et le quart des sièges du troisième organe de la transition.   Ils estiment qu’ils veulent  être les principaux responsables de la Transition pour imprimer  leur vision à la marche des affaires.  «  Le M5-RFP réclame la présidence et le quart des membres du Conseil national de Transition (CNT) pour encore une fois se donner les moyens politiques et institutionnels du Changement et de la Refondation », indique le M5-RFP dans cette déclaration.

Il faut aussi noter que  cette manière de répartition des sièges  risque de créer des tensions entre les autorités de la transition et les syndicats. En effet, dans le préavis de grève déposé sur la table du gouvernement, l’Union nationale des travailleurs du Mali réclame  à elle seule 13 sièges au sein du CNT. Cette demande semble contraire à la clé de répartition du CNT qui octroie seulement 4 postes à toutes les centrales syndicales du pays.

Le même décret repartit le reste des 71 sièges entre les  autres forces vives de la nation à savoir : les groupes signataires de l’accord de paix, les mouvements de l’exclusivité, les organisations des défenses des droits de l’homme, des jeunes, des femmes, des maliens établis à l’étranger et les groupements syndicaux, les ordres professionnels, les confessions religieuses, les autorités transitionnelles, les chambres consulaires, les faitières de  la presse et des arts et de la culture.

Le vice-Président, faiseur de roi.

Un second décret présidentiel  détaille  les modalités de désignation des membres du CNT. Les candidats, selon ce décret,  doivent être de nationalité malienne, aptes physiquement et mentalement,  avec un casier judiciaire vierge dont la moralité et l’engagement patriotique ne soufflent d’aucun doute.  Toujours selon ce décret,  les candidatures sont déposées au double du quota attribué à chaque composante sous peine d’irrecevabilité. Le vice-président, Assimi Goïta,  apparaît comme un faiseur de roi lors du choix des futurs membres du CNT. Le président Bah N’Daw s’efface et lui donne carte blanche dans l’article 5 dudit décret, «  Le vice président, après examen des dossiers, arrête la liste des membres du Conseil National de la Transition. »

Des sources crédibles soutiennent que les militaires sont en manœuvres pour placer le vice-président du CNSP, le Col Malick Diaw, à la tête du conseil national de  transition. Le seul qui demeure sans poste sur les cinq qui ont conduit le putsch du 18 août 2020Pour ce faire, poursuit nos sources, ils auraient tout prévu en exigeant le double de la candidature attribuée à chaque composante. Une manière pour eux de choisir celui qui pourrait accepter de voter pour le Colonel Malick Diaw afin que ce dernier devient  le président du CNT.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. Qui sème le vent récolte la temp…
    Vous ne pouvez pas créer le chaos
    et en attendre le paradis.
    Il faut que l’arroseur soit arrosé.
    Vive la junte : vous l’avez voulu,
    et vous l’avez eu. Fin !

  2. On est loin du compte. C’est dommage car nous ne méritons pas de tels hommes armés et d’une telle classe politique

  3. UN MALIEN ISLAMISE NE PEUT PAS FAIRE LE TRAVAIL DE REDRESSEMENT DU MALI, LA RELIGION MUSULMANE A CASTRE LA RAISON DU MALIEN ET L A MELANGE AVEC LA PEUR EN UNE BOUILLIE, UNE PATEE INFERNALE QUI N EST NI DIGESTIBLE NI COMBUSTIBLE, L ISLAM CHEZ LE NEGRE EST UNE MALADIE CHRONIQUE INGUERRISABLE, AINSI POUR SAUVER LE PAYS ,TEOUVONS LES NON-ISLAMISES, LES NON-CHRISTIANISES,DES GENS QUI NE SE SONT JAMAIS TRAHI, QUI N ONT JAMAIS TRAHI LEUR PROPRE ESSENCE ET ETRE, DES NON-ESCLAVAGISES ET ETOURDITS PAR AUCUNE RELIGION ET CROYANCE ETRANGERES, DES DIGNES, DES INTEGRES, QUI CASSERONT TOUTES LES MOSQUEES ET EGLISES POUR SAUVER LA NATION, QUI TUERONT TOUS CEUX LA QUI S OPPOSERONT A LA RENAISSANCE DU MALI ET DU MALIEN, VOILA CEUX LA NOUS DEVONS RECHERCHER ET LEUR CONFIER NOS DESTINS! KA’AFRIHW, FARAHOUNAH DENW, MAASSEBEH DENW, SOMASSO DENW YEREWOLODENW!

    PAS LES ENFENTS DES BATAILLES OU DES ENFANTS DE DJIHADS MAIS DES PURS!

  4. Eux ils sont les premiers corrompus , imaginez les jeunes recrues après 6 mois de formation n’ont reçu que 10.000f alors que dès leur entrée au camp ils sont pris en charge au point de vue salaire, ceux de Markala ont payé leur transport pour rejoindre Bamako, pauvre Mali

  5. 22 militaires c est beaucoup !!!!!!!
    I! Faut donner le choix des hommes aux gouverneurs des régions où les maires des 701 communes du Mali pour élire les membres du Cnt.
    La clé de répartition sur quelle base est elle fondé ? Des experts ont ils été consultés.? Il faut pas oublier que c c’est la constitution de 1992 qui s applique

    Le Cnsp n a pas été élu donc n a aucune légitimité pour promulguer des lois ou faire des ordonnances et des décrets.

    Donc aller chasser les terroristes on vous donnera tout votre budget.on va rien vous prendre car Bah et Assimi’vpnt assuré vos arrière. on vous le promet.

    • QUAND LES MILITAIRES MEURENT PAR CENTAINES! C EST PAS BEAUCOUP!?

      LE CIVILS VOLENT ET GASPILLENT PLUS ENVOIENT NOS FILS MOURIR DANS DES COMBATS INSENSES CONTRE DES DJIHADISTES MAINTENUS PAR CES MEMES CIVILS ISLAMISES ET DEBILES!

  6. Véritablement il faut une vraie révolution par le peuple nous sommes pris dans un engrenage entre les lobbyistes d’hommes d’affaires véreux et une élite mafieuse assumant les responsabilités politiques et administratives .
    Où sont passées toutes les revendications des maliens?
    Grand frère mr le président de la transition le peuple te fait encore confiance espérant que tu incarnes ses vertus .
    Il faut rapidement faire quelque chose pendant qu’il est encore temps

  7. Peuple du Mali,I ne faut pas désespérer du pays car des beaux jours viendront inchallah.
    Seul la lutte libère
    Il faut que le peuple se lève pour arrêter cette farce .
    Pas une seule revendication du peuple n’a connu un début d’exécution.
    Il faut que le gouvernement communique sur tous les dossiers de corruption connus par tous au Mali.
    Grand frère BAH DAOU le peuple te fait confiance parce que tu dois incarner ses vertus.

  8. To begin I would not say nor do I believe M5-RFP loss anything. Their goals were extreme under total circumstance plus would have been found reasonable only if they had succeeded in accomplishing those goals. As legislature is set M5- RFP achievement fit Mali need in relation to them at this moment concerning organizing of legislature.
    It is good to see government reduce excessive number of representatives that presence did not benefit Mali. Central unions are now being obligated to develop lead group comprised of every union thereof on timely voting by leaders of unions 4 legislative representatives should be chosen. This group will have inroad to government to make its challenges plus proposed solutions instantaneously known.
    Ongoing evolution is designed to make governance in Mali more efficient. It have been proven only efficient governing in Mali upgrade living conditions. If we are to advance living conditions at least 25% beyond world pace we must have no nonsense efficient governing.
    Although I do not agree with all government now set forth in hindsight it might be what is needed to get Mali on correct passage plus keep it moving developmentally forward at pace needed.
    We must now do as in our best interest not as we like unless what we like is clearly in all of Mali best interest.
    As for Julu religion women will have mechanism that compensate for their legislative loss in personnel. However, Julu religion will require of women to be all they are able to be that will benefit them plus Mali.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  9. Ce Bah N’DAW est là pour simplement jouir des privilèges du président de la transition. Il s’en fout totalement des engagements pris, il ne fait que parler, et nous n’avons vu aucun acte fort. C’est une veille marionnette exhibée et manipulée par les jeunes militaires.
    Je trouve logique de donner la présidence du CNT au M5-RFP pour créer au moins un équilibre. Sinon, ils se feront les couilles en or et mettront un président marionnette pour ne pas être inquiétés à la fin de la transition. Quel pays!!!

  10. Personne n a jamais cru à une transition civile…Pas étonnée, on connait le bruit des bottes…Encore 15 mois et on verra.

  11. Le vice-Président, faiseur de roi. Je ne suis pas surpris pas cette decision. Nous sommes dans une DICTATORIALE TRANSITION. Je suis d’accord pour la repartition mais pour la validation des représentants des différentes corporations merci de les laisser choisir leurs représentants. Je suis deja déçu par l’attitude du Président qui définitivement sans fou du Mali car ils nous montrent définitivement son vrai visage. Pauvre Peuple du Mali, il est temps de faire barrage a ce machin CNSp. Il faut les obliger a discuter et a trouver le consensus car le Mali n’est pas leur bien privée. Prenez gout du pouvoir mais ne baissez jamais la garde sinon bonjour les dégâts. Wait and See les ténèbres ne sont pas loin.

  12. Le gouvernement doit tout faire pour désamorcer la grève de 72h de la plus grande centrale syndicale, l’UNTM. Cette grève aura pour conséquence des milliards de manque à gagner pour les recettes du pays.
    Tout doit être mis en œuvre pour éviter que la puissante centrale syndicale aille en grève.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here