Mali : La contestation change de stratégie

3

Le Mouvement semble craindre de se mettre l’opinion à dos. Ses militants évitent les clashs avec les forces de sécurité et optent pour des opérations par petits groupes, dans les services publics

Après la trêve de la Tabaski, le Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) a repris ses opérations de désobéissance civile le lundi dernier dans plusieurs localités du pays.
L’annonce de la reprise de la désobéissance civile a créé une véritable psychose chez bon nombre de travailleurs qui n’ont pu se rendre à leurs services lundi, par crainte des violences. Mais il y a plus de peur que de mal depuis le début de la semaine.

Il faut signaler que vu les nombreux cas de vandalisme et autres entraves à la circulation que les populations ont subis lors des premiers jours des troubles, le M5-RFP a changé de stratégie pour éviter que l’opinion ne se retourne contre lui.

Sa nouvelle stratégie consiste en des actions sporadiques menées par des équipes mobiles devant certains services publics. Par petits groupes à motos, des jeunes se rendent dans les services étatiques où ils demandent aux travailleurs de rentrer chez eux. C’est le cas au niveau des mairies et des centres des impôts des communes I, II, VI.

À ces endroits, les contestataires ont réussi à perturber le travail de l’administration. Selon des sources proches du M5-RFP, les jeunes ont aussi perturbé le travail à Kati, précisément au niveau du poste de péage, de la mairie, des bureaux des douanes et des impôts. Hier, la journée a été relativement calme à Bamako.

…….LIRE LA SUITE SUR LESSOR.SITE

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here