Mali : la revue « Hommes-Peuplement-Environnement » de la FHG officiellement lancée

0

Le vice-recteur de l’Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako (USSGB), Pr Salif Bah, a présidé le jeudi 15 octobre à la cérémonie de lancement officiel de la revue « Hommes-Peuplement-Environnement » (HOPE) de la Faculté d’Histoire et de Géographie (FHG).

C’est un document d’une centaine de pages contenants 09 des 17 communications proposées au comité de rédaction. La revue « Hommes-Peuplement-Environnement » (HOPE) de la Faculté d’Histoire et Géographie (FHG) traite toutes les questions liées aux sciences sociales.

C’est lors des  travaux des journées scientifiques de la FHG tenues en octobre de 2019 qu’a été lancé l’appel à candidature du premier numéro de la revue HOPE. C’est ce qu’a rappelé le Doyen de la FHG, Dr Abdou Ballo. Cette revue semestrielle vient à point nommé. Puisque selon le premier responsable de la FHG, l’information passe essentiellement au sein de la communauté scientifique par le biais des publications scientifiques.

« Ces publications occupent aujourd’hui une place primordiale dans la recherche. Elles constituent l’objectif même de la recherche scientifique étant donné qu’un chercheur est généralement évalué par ses publications », a-t-il souligné.

La création et le lancement de la revue HOPE est une très heureuse initiative a dit pour sa part le vice-recteur de l’Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako (USSGB). Cette revue, affirme-t-il, sera un nouveau moyen de promouvoir la recherche. Avant d’ajouter que la FHG tient le flambeau en matière de recherche parmi les structures de l’Université. Toute chose dont il s’est réjoui.

Toutefois, le vice-recteur Bah a beaucoup insisté sur la pérennité de la revue. Car, affirme-t-il, il est très facile de lancer une revue que d’assurer sa pérennité. Même son de cloche chez le Pr Samba Diallo, qui n’a pas manqué de félicité et encouragé le comité de rédaction et l’ensemble  des personnes qui ont présenté une communication.

Pour le Pr Diallo, le lancement de la revue HOPE permettra de remettre les sciences sociales au cœur des débats au Mali. D’ailleurs, précise-t-il,  le problème du Mali s’explique par le fait que les contractions sociales ont été mal analysées.

Il faut rappeler que le premier numéro de la revue HOPE a été publié depuis le mois juin dernier. Mais c’est ce jeudi 15 octobre qu’a eu le lancement officiel.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here