Mali : l’ADAS rejette les résultats des travaux de restitution sur le découpage administratif et  réclame l’érection de Sokolo en cercle

0

Les membres de l’association pour le développement de l’arrondissement de Sokolo (ADAS) rejettent les résultats des travaux de restitution sur le découpage administratif tenu à Ségou les 29 et 30 avril et réclament le statut de cercle de l’arrondissement de Sokolo. C’était au cours d’une conférence de presse tenue le jeudi 06 mai à la Maison de la presse.
Après Marakala, c’est autour des  membres de l’association pour le développement de l’arrondissement de Sokolo (ADAS) de rejeter les résultats des travaux sur le découpage administratif de restitution tenus à  Ségou les 29 et 30 avril. Ils ne sont  pas, disent-ils, conformes aux résultats des assises locales tenues à Niono le 11 novembre 2018 puis aux assises régionales tenues à Ségou les 13, 14 et 15 novembre 2018 qui avaient retenu l’arrondissement de Sokolo comme cercle.
Pour les membres de l’ADAS, Sokolo répond à tous les critères pour être érigé en cercle. Selon son président par intérim, Cheickna Diarra, Sokolo dispose des infrastructures administratives, socio-éducatives et de développement pour abriter tous les services techniques nécessaires à un cercle. Sa position géographique (situé à 200 km de la frontière mauritanienne et le chef-lieu situé à environ 60 km), son poids démographique (145 000 hbts environ) et son poids économique sont autant d’arguments qui militent en faveur de l’érection de l’arrondissement de Sokolo en cercle.
A la lumière de ce qui précède, les membres de l’ADAS réaffirment leur attachement aux conclusions de la conférence de Ségou les 13, 14 et 15 novembre 2018 confirmant l’érection de Sokolo en cercle et Nampala, Dogofry, Diabaly et Farabougou comme arrondissement du cercle de Sokolo. Ils disent lutter avec force contre « cette mascarade » de changement au niveau d’une commission illégale et incompétente pour changer lesdites conclusions de la conférence de novembre 2018.  Enfin, les membres de l’ADAS marquent leur ferme volonté pour la mise en œuvre des recommandations de la conférence de Ségou de novembre 2018 érigeant Sokolo en cercle au même titre que Fangaso.
Pour Dramane Simbara, maire de Sokolo et porte-parole des élus locaux, la population n’entend pas cautionner la non-érection de Sokolo en cercle. Car, affirme-t-il, s’il venait à se concrétiser impacterait négativement sur la cohésion sociale et le vivre ensemble entre les communautés qui vivent parfaite harmonie depuis la nuit des temps. C’est pourquoi, il invite les autorités à la vigilance dans le traitement de ce dossier.
En plus du maire de Sokolo et des responsables de l’ADAS on notait la présence du maire de Diabaly, du représentant du maire de Dogofry et des notabilités de l’arrondissement de Sokolo.
Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here